Jump to content
Terre des Éléments

Melrath Zorac


Recommended Posts

Après des années de relative quiétude, Melrath-Zorac entre dans un nouvel âge d'or.

 

 

image01a.jpg

 

Associée à un commerce florissant, l'arrivée de la guilde des Chasseurs, alliée de la puissante armée des gardes de MZ, semble assurer calme et prospérité dans les provinces du sud.  La reconstruction de la capitale achevée, c'est tout un microcosme qui s'établi désormais aux alentours de la ville. Aventuriers en quête d'action, riches marchands, troubadours, artisans de renom, elfes et magiciens, brigands et pirates et toute l'engeance attirée par une promesse certaine. C'est qu'en Melrath Zorac, tout devient possible.

 

On entend même dans les tavernes, que Geralt Sonan, émissaire de la guilde des Chasseurs,  déployant une énergie insoupçonnée, aurait ouvert un puissant portail  dimensionnel capable d'assurer un passage entre le sanctuaire magique du Leiden et la cité de Melrath. 

 

Des perspectives de commerce et de connaissance infinie s'ouvriraient alors aux hommes.

 

Cependant...

A mille lieues de là.

 Au fin fond des terres tourmentés de l'extrême Est... cette nouvelle aurait attisé les curiosités. On raconte même qu'elle aurait reveillé une ombre endormie depuis bien longtemps.

 

image02a.jpg

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Tigrrr locked and featured this topic
  • Tigrrr unlocked this topic

Le calme régnait depuis une trop longue période sur Melrath et ses alentours. Tous ces habitants si joyeux, tous ces rires d’enfants… Les lieux devenaient vraiment invivables. 


De ce fait, les membres de l’Au-Delà ne sortaient que trop rarement ces derniers temps et restaient enfermés dans leur sombre forteresse du Marais. Les choses allaient cependant changer très rapidement.
Une rumeur courrait depuis quelque temps. Un étranger avait élu domicile à la taverne de Melrath et souhaitait me rencontrer. Il était décrit comme un homme mystérieux et plutôt sombre dont les habitants n’osaient pas s’approcher.  Etonnamment, cet homme m’intriguait, tout comme ma très proche rencontre avec lui. J’avais envie d’en savoir plus sur lui. 


Était-ce son côté sombre qui m’attirait ? Je sentais que quelque chose se tramait entre ce mystérieux personnage et la faction de l’Au-Delà...

 

image05a.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Tigrrr locked this topic

Cette magnifique et fraîche journée de Campana avait commencé comme toutes les autres. Tôt le matin, travailleurs des champs, marchands des villes, s'étaient éveillés avec un but commun : faire en sorte que la prospérité soit au rendez-vous. Et pour ce faire, il était de bon ton de besogner avec ardeur. Car si l'expression consacrée « l'avenir appartient à celui qui se lève tôt » était communément acceptée, le Melrathien y ajoutait son dicton: « la fortune ne vient pas à vous sans efforts ! ».

 

image03a.jpg

 

De par la nature de ses sols, la région de Melrath Zorac n'était pas spécialement reconnue pour sa production de céréales et légumes. Ces denrées étaient généralement importées des contrées plus au nord. Ici, on vivait surtout de l’élevage, de l'arboriculture et de l'extraction des ressources du sous-sol. Ainsi, viandes et peaux, bois précieux et fruits, minéraux et pierres précieuses faisaient la richesse de ce pays. Et il n'était pas rare de croiser en ville de riches négociants étrangers. Ces derniers, soucieux de préserver leurs richesses, s'entouraient systématiquement de quelques hommes en armes. De temps à autre, et particulièrement depuis la venue des Leideniens, il était possible d'apercevoir des elfes et des nains. Plus rarement, quelques créatures humanoïdes aux allures exotiques. La méfiance des Melrathiens à l'encontre de ces derniers était grande et la vigilance demeurait, mais les échanges commerciaux primaient, et une transaction commerciale réussie passait bien avant quelque considération raciale que ce soit.

 

image07a.jpg

 

Ainsi s'écoulait la prospère vie de Melrath Zorac. La garde faisait son travail de sécurisation et travaillait en étroite collaboration avec la justice municipale. La guilde des Chasseurs, quant à elle, s'enorgueillissait de ne traiter que les questions plus délicates. Tout ce qui concernait l'espionnage, les affaires de sorcellerie, et nombre de choses qui échappaient à la conscience collective. Les chasseurs possédaient leur propre système judiciaire, et leur geôle très sécurisée n'était pas ouverte au grand public. Les ragots allaient bon train sur ce qui ce passait vraiment en ces lieux.

 

Et ce, tout particulièrement depuis la veille au soir, quand cet étranger au visage dissimulé sous son capuchon noir, avait été exfiltré de la taverne de MZ par une patrouille de la Guilde. A ce qu'on avait ouï dire, l'homme était arrivé depuis quelques jours à peine. Et aussi étrange que cela puisse l'être, bien qu'il ai, comme tout étranger solitaire, suscité la curiosité de quelques habitué ; Personne ne pouvait dire avec certitude à quoi il ressemblait... pas même les si perspicaces sœurs Gerger qui l'avaient reçu en auberge.

 

"Un homme... de taille ... heu... moyenne ! Au teint, ... comment dire? Enfin je me rappelle de ses yeux, ils étaient de couleur, Noi.. heu Vert.. enfin non... Sombre...???" 

Bref.. le mystère restait entier.

 

image06a.jpg

Link to comment
Share on other sites

Le détenu était dans les geôles de la Guilde depuis quelques jours maintenant. Il se tenait immobile et d'après les quelques informations que les gardiens-chasseurs avaient échangées avec leurs homologues de Melrath Zorac, même sous la torture, le prisonnier se serait réfugié dans un mutisme d'une rare intensité. Aucune magie n'avait eu raison de son silence. A tel point que les rumeurs les plus folles à son sujet commençaient à se répandre en ville.

 

Les autorités de la guilde, ne sachant que faire de leur énigmatique captif, avaient permis à quelques aventuriers d'entrer dans la prison pour, pourquoi pas, tenter d'identifier le personnage. Jusqu'à présent, personne ne semblait reconnaitre celui que MZ surnommait dorénavant, "le sans visage". Il semblerait pourtant que ce dernier ait subtilement réagi lors de la venue de quelques mandataires de la faction 'Au Delà. Rien de tangible pour autant. Une simple impression, un malaise, comme un aura maléfique qui aurait envahi le sordide lieu le temps d'un battement de cils. 

 

dark.jpg

 

Le problème du sans visage semblait insoluble. La tension en ville était palpable. Comme une pleine lune rouge qui n'en finirait plus d'attiser les conflits. 

 

Devant la complexité de garder cet individu en Melrath Zorac plus longtemps, et en l'absence de Geralt Sollan, le conseil de la Guilde avait pris le parti d'extrader le prisonnier vers le Leiden avant que la situation ne dégénère. D'après le peu d'informations qui fuitaient, une date avait été retenue...

 

Les Chasseurs s'attendaient néanmoins à ce que cette aventure ne soient pas des plus aisées. Deux choses les mettaient sur leurs gardes.

 

La première : Depuis que le détenu croupissait en prison, le nombre d'altercations et de pugilats avaient augmenté de façon inexplicable. Les gardes de MZ ne cessaient d'intervenir pour maintenir la tranquillité publique. Jusqu'à ce que certains gardes se battent également entre eux. Le sujet était simple, dès que l'on en venait à parler du sans visage... c'est comme si la haine rôdait et pénétrait la conversation... 

 

fight.jpg

 

La seconde : Devant cette folie, et à la vue du sans visage, il n'était pas impossible de prévoir qu'une partie de la population puisse tenter de s'en prendre au convoi.

 

Pour remédier à cela. Certains des aventuriers connus et reconnus pour leur dévouement à la ville ainsi que pour leur capacité à résister à la pression d'une entité maléfique avaient été contactés pour aider à sécuriser le convoi. Tandis que la garde de MZ maintiendrait le calme en ville, ou tenterait de le maintenir, quelques chasseurs, entourés de la compagnie ainsi formée, escorteraient le prisonnier vers son destin.

 

 

   

 

Link to comment
Share on other sites

  • Tigrrr pinned this topic

Le jour était arrivé plus rapidement que prévu, et pour des raisons évidentes, il fallait que le prisonnier quitte MZ avant que les réjouissances de noël ne commencent. Le départ fut donc précipité. La guilde, comme à son habitude, ne s'était pas étendue sur le dispositif qu'elle avait mis en place pour convoyer le captif à bon port. Certainement pour éviter que les informations ne reviennent aux oreilles d'éventuels complices du sans visage.

 

Mais cela n'avait pas facilité la tâche aux vaillants aventuriers qui avaient répondu à l'appel. Parmi eux, trois factions distinctes avaient délégué leurs meilleurs éléments. Nous trouvions, chez les Gladius Vagor, le général Manrek accompagné de sa garde, Aokan, Nyxea, Onizuka, Shay-Ra, Hydraktar, Zilko. Le clan des Constellations composé de Gamby, Malicius, Tnerual, Selene, Vader et Loxka. Et enfin, Kiwae, Gregeon et Tigrrr de l'Alliance.

Toutes et tous étaient fin prêts pour un éventuel combat, mais aucun ne savait véritablement quelle serait la mission. Chose assez complexe pour établir un plan d'action. Comptant sur les explications d'un envoyé de la guilde. Ils attendaient à la porte sud de MZ.

 

455fc0a190d2362943843c11db16b01e.jpg

 

De longues minutes plus tard, apparut enfin, en provenance de la prison, une minuscule escouade de chasseurs entourant un chariot pénitentiaire à l'intérieur duquel était enchainé notre homme tout de noir vêtu. Si tôt arrivé  à portée de voix du groupe d'aventuriers, le chasseur de tête lança un "En avant, jusqu'au port d'Irliscia ! " Sans plus d'informations, le chariot franchi la porte sud de la ville, laissant planer une certaine confusion chez la troupe censée le protéger. C'est dans une précipitation absolue que le groupe commençait le périple.

 

8aa8c6e9f3ed61a9996005e524604431.jpg

 

 

Si les alliés de la guilde des chasseurs n'avaient pas eu beaucoup d'information à propos du convois. Il semblerait que ce ne fut pas le cas pour tout le monde.

 

En effet, dès lors que le chariot sorti des remparts de la ville. De nombreux mouvements furent observé au sud. Une escarmouche se préparait. Il ne fallut pas attendre cinq petites minutes avant que les hostilités ne commencent. Les hommes de l'Au Delà avaient, quant à eux, manigancé un plan pour contrer le projet des Chasseurs. Aidé de quelques alliés de haut rang, ils ne souhaitaient, apparemment pas, que le cortège arrive à bon port. Leur but était simple, dans un premier temps : diviser le convois. Faire en sorte que ce dernier se retrouve isolé dans le sentier étroit de la forêt d'Irliscia. Pour enfin, le moment venu, porter l'estocade finale et libérer le prisonnier. Il fallait que le timing fût parfait. Car la garde de MZ, stationnée à proximité du port les attendait.

 

60afa450909175.58dcd4a0dea7b.jpg

 

Ironie du sort, c'est à quelques centaines de mètres à peine de cet objectif que les dès furent jeté. Dans un improbable mouvement de troupe. Elrindil du clan des Constellations, faisant face à ses propres amis,  bondit sur le chariot pour libérer le prisonnier. Moins d'une minute plus tard, alors que de rudes combats faisaient rage à l’extrême sud de la foret... Le Sans Visage avait été exfiltré dans les profondeurs des bois. Il ne fallut pas beaucoup plus de temps pour que les hostilités ne cessent. L'ordre fût alors donné à la garde de MZ et aux guetteurs de la Guilde de traquer le prisonnier. Mais pour l'instant, il avait bel et bien disparu en compagnie de quelques uns de ses libérateurs au cœur même de la forêt des elfes. Les accès de cette dernière avait été mis sous étroite surveillance avant que la nuit ne tombe. Seul l’extrême sud-est, sous le contrôle des orcs, n'avait été bloqué. Mais les guetteurs postés sur les falaises voisines n'avaient rien remarqué... pour le moment...

 

3f9deb9786c6cc1435a1f9b9762f6251.jpg

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Les quelques patrouilles organisées, à tour de rôle, par la Guilde des Chasseurs et la Garde de Melrath Zorac n'avaient rien donné de concluant. Une piste improbable, un feu de camp encore tiède, des traces qui disparaissent au cœur de la forêt humide. Autant le dire, rien de perceptible. Les fugitifs avaient trouvé refuge dans l'antre végétal. 

Le second jour, la patrouille n'était tout simple : pas rentrée... 

 

tom-whitehouse-woodland1s.jpg

 

Les elfes Sylvestres qui régnaient en maitre en Irliscia, n'avaient, quant à eux, pas souhaité aider les humains dans leurs affaires internes, les jugeant responsables, lors du dernier conflit en date, de l'arrivée des Orcs sur la partie orientale du Littoral.

astri-lohne-artist-elf-knight-warrior-archer-girl-boy-sword.jpg

 

Les Orcs du clan des Hims, parlons en… Ces derniers avaient fortifié le bout de littoral conquis il y a bien longtemps. Ils ne redoutaient pas plus, la garde de MZ à l'ouest qui protégeait le Port D'Irliscia, que les Elfes au nord, obsédés par les arbres de la forêt. La tension était palpable aux frontières de ces territoires contestés, pourtant, sauf quelques escarmouches, cela faisait des lunes que l'on avait plus entendu le bruit métallique des cuirasses qui s'entrechoquent lors de grandes batailles rangées. Le clan des Hims possédait un comptoir commercial sur la mer d'Alcabh et il ne comptait plus s'en séparer, pour le plus grand bonheur des pirates qui écumaient ces eaux.  

Toujours est il, que la Guilde pensait fermement que l'évadé et ses acolytes auraient trouvé refuge chez les orcs. Les espions sur place avaient pourtant démenti. Pour être plus précis, à ce que l'on en savait, un contact avait eu lieu. Mais la somme exigée par les orcs pour exfiltrer tout ce beau monde avait mis un point final à toute fuite de ce coté de la foret. Les orcs n'avaient plus d'allégeance pour quiconque à l'Est. Ils étaient indépendants et leurs affaires florissaient ici... 

 

6d6b8524a30652bdef7ed65141fb5fdf.jpg

 

Les fugitifs se jouaient de la guilde. Avaient-ils trouvé asile auprès des elfes, dont le silence pouvait paraitre complice?

 

Quelques jours à peine étaient passés. La Guilde, pourtant si puissante et respectée en ce monde, se confrontait un nouvelle fois, à la rudesse et à la complexité des peuples de Melrath Zorac.

 

Résignés, les chasseurs durent se rendre à l'évidence. Rien ne se ferait sans l'aide d'aventuriers aguerris. Le lendemain aux aurores, on pouvait lire sur quelques affiches officielles, l'offre d'une belle récompense pour la capture du sans visage et de ses complices. wantedsansvisage.png

Link to comment
Share on other sites

 

C'est au plus profond de la forêt d'Irliscia qu'un petit groupe d'aventuriers épris de liberté s'était donné rendez-vous. Ils avaient, quelque temps auparavant, mis en échec la Guilde des chasseurs en permettant l'extraordinaire évasion d'un personnage énigmatique et reconnu comme indésirable.

Réfugiés depuis, à l'abri des arbres plusieurs fois centenaires, ils semblaient s'épanouir en ce lieu dangereux. Leur chef, connu sous le patronyme de Jackall, avait été le seul avec qui l'étranger avait échangé un regard. Une aura mystique paraissait les lier. Une aura qui, lorsqu'ils étaient tous deux dans le même périmètre, emplissait l'atmosphère d'un pouvoir maléfique. Exaltant à la discorde les âmes les plus proches. 

 

6a26658edb459e84fed94d099e3a185a copie.jpg

 

Jackall était le chef incontesté du clan des Au-Delà. Il avait tissé des liens étroits avec quelques-uns des personnages les plus dangereux de ces terres. La nécromancienne Radegonde en faisait partie. Mais depuis sa rencontre avec le sans-visage, d'autres avaient été attirés par le pouvoir sombre qui planait désormais en Melrath Zorac. 

 

Le groupe reprenait ses forces. Ravitaillés par leurs alliés, ils ne manquaient de rien et s'amusaient même à prendre en embuscade les malheureux gardes de MZ qui s'aventuraient à leur recherche. Aussi étrange que cela puisse paraître, les elfes, pourtant maitres des lieux, les évitaient. 

 

zef.jpg

 

La situation aurait pu perdurer de longs jours ainsi. Mais leur destin était tout autre. Ils avaient de grandes choses à accomplir. Et pour ce faire, ils ne pouvaient rester en Irliscia. Pourtant, aussi vaillants fussent les hommes et les femmes de cette obscure compagnie, ils ne pouvaient rivaliser avec le nombre des gardes de MZ qui surveillaient en tous points les accès de cette immense forêt.

Au départ, ils pensaient pouvoir compter sur le soutien logistique des orcs à l'extrême sud-est pour fuir par bateau vers des contrées plus sûres. Mais le clan des Hims n'avait plus cure de se rallier à un quelconque karma. Le clan des Hims avait, depuis, appris à compter... à compter en pièces d'or sonnantes et trébuchantes. Et pour tout Au-delà qui se respecte, il était hors de question de dépenser son magot dans des choses aussi futiles qu'un arrangement avec des humanoïdes illettrés. 

 

Ils devaient donc prévoir un plan de repli vers un lieu qu'ils connaissaient par cœur, sur lequel ils régnaient sans partage : IssCaNak. Il faudrait donc ruser pour exfiltrer toute la troupe au nez et à la barbe de ceux qui maintenaient l'ordre sur MZ. Les sombres aventuriers s'organiseraient pour se faufiler jusqu'à la lisière nord de la forêt, puis observer et définir une stratégie.

 

Le premier soir, Jackall fit appel à quelques-uns des plus braves parmi les siens. Yaninho, Karamelldansen, Hephaistos, Prinny, Shiver, Pantyn, Demon, Schindler et le Général THK étaient de ceux-là. Ils seraient accompagnés de la nécromancienne Radegonde ainsi que des rôdeurs Edward Blackwood et Baracil. Un magicien du clan des Constellations était aussi parmi eux, l'énigmatique Kalharaan. 

 

thjktyj.jpg

 

Le premier soir, ils se réjouissaient déjà d'entendre arriver une nouvelle patrouille de gardes partis à leur recherche. Avec un peu de chance, il y aurait aussi quelques Chasseurs qui leur livreraient un butin plus important... peut-être quelques informations sur les positions des hommes censés les dissuader de revenir en MZ...

 

Ce premier soir était aussi le premier d'une patrouille mêlant mercenaires et légalistes qui s'étaient entendus pour pallier le manque d'expérience des chasseur de la guilde. 

 

iopkj.jpg

 

Ce premier soir fut un soir aux couleurs de la seconde lune... aux couleurs d'Ignis. Ce fut un soir rouge sang. 

 

Pour la première fois, ses yeux s'étaient ouverts.

 

hyrdb.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Tigrrr unlocked this topic
  • 2 weeks later...

Les échecs, les déconvenues, les débâcles de la guilde ont parcourus les terres élémentaires telle un traînée de poudre. Une honte fracassante que les garants des protecteurs de Melrath Zorac ne pouvaient tolérer. Un évadé redoutable dans la nature, recherché par une troupe désorganisée. Le Leiden, furieux, ordonna à l'une de ses armes les plus létales de venir remettre de l'ordre dans la capitale et d'en finir avec cette traque.

 

Tel un souffle glacial, elle passa la porte Sud de la ville tôt dans la matinée. Grande, saillante, les cheveux d'un rouge lave, l'elfe exhibe une lance féroce à la pointe longue et fine parfaitement aiguisée. La venue de cette nouvelle personnalité balaie l'amateurisme passé et promet une chasse passionnante.

 

Safeen Lhaam_avatari.jpg

 

Parce que pendant ce temps là, loin, loin dans la forêt, l'ombre reprend des forces. Entourée et protégée par ses adeptes déterminés à ce que personne ne la retrouve. Pourtant, au sein de la troupe l'inquiétude grandit depuis que leur cache a été débusquée par un groupe de chasseurs ayant répondu à l'appel à l'aide de la guilde quelques semaines plus tôt.

 

Le pensée d'une attaque imminente se fait de plus en plus oppressante. L'arrivée de l'elfe annonce une terrible bataille. Safeen Lhaam.png

 

[texte de Gregeon]

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

L'Elfe sombre savait ce qui l'attendait dans la forêt d'Irliscia. Mais elle ne connaissait pas les forces des celles et ceux qui accompagnaient le sans visage. Elle prît donc le temps d'évaluer la situation.

 

De l'autre côté du continent. Les sages du Sanctuaire savaient que l'équilibre était de plus en plus fragile. Ils savaient qu'en Krshn'Akyr, l'Ombre reconstituait ses forces...

Il faudrait que le Lesmû et Melrath Zorac soient prêts à faire face les premiers.

 

L'elfe Safeen était sur place en MZ et les rapports qui en provenaient, n'étaient guère réjouissants. De puissants clans s'étaient ralliés à ce que les melrathiens nommaient : "le sans visage".  Discorde et guerres fratricides agitaient la riche province et l'urgence étaient maintenant de contrarier les sombres projets de l'Ombre en MZ.

 

La décision fût donc prise d'envoyer discrètement quelques renforts à Safeen.

C'est à Geralt Sonan, en sa qualité de navigateur aguerri, que fût confié la mission de mener à bon port la délégation. De plus, son retour en MZ serait du meilleur effet auprès de la "guilde des chasseur"s dont la crédibilité déclinait peu à peu aux yeux de la population locale.

 

Il faudrait : Reprendre les choses en main.

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Pour un navire rapide et armé, le chemin le plus rapide pour rallier le Leiden à Melrath Zorac était, de paroles de navigateurs, le cabotage le long des côtes de l'est jusqu'à la passe d'Akyr. On ralliait la Ville de Sainte pour une première escale et de là, direction le port de Krükrel. Une fois les îles Nowah contournées par le nord, on ravitaillait à Ampinonium pour éviter la province d'Akyro. En effet, la zone était extrêmement dangereuse et faire escale en Nouwlmac ou Drénia était pure folie pour un équipage saint d'esprit. Arrivé aux îles Sowah, le plus sage était de contourner par le sud pour rejoindre Viata, mais si les vents se montraient propices, il était jouable de passer au nord pour gagner quelques précieux jours de navigation. Une fois Eewa atteinte, le voyage touchait presque à son but.

 

image.jpg

 

Même si cette partie du monde aquatique était connu pour ses vents tournoyants, l'on pouvait compter sur les courants chauds qui longeaient le continent d'est en ouest. De ce fait, le voyage serait l'affaire de quelques semaines, tout au plus.

Le temps de trajet et la navigation était une chose, la piraterie en était une autre. Les bricks et autres brigantines aux équipages peux scrupuleux sillonnaient sans relâche cette partie du continent pour piller et commercer. A ce titre, affréter deux frégates ou trois caravelles, sûrement défendues par un solide équipage et de nombreux canons, semblait préférable pour un voyage de ce type. Autant dire que ce n'était pas là le moyen de transport le plus discret qui soit.

 

Le leiden possédait aussi quelques sloop agiles, maniables, suffisamment armés et surtout hyper rapide qui permettaient de s'aventurer en haute mer et d'imaginer un voyage qui contournait l'ensemble du continent pas le sud. Pour quiconque sachant parfaitement naviguer, ne craignant pas les légendaires créatures abyssales et les tempêtes océaniques, s'était un moyen de transport efficace. Le voyage durait quelques semaine de plus, mais s'effectuait dans une discrétion conséquente à la solitude du marin qui se languit du cri des goélands. Un mois et demi, pour atteindre le port d'Abroy... à minima.

 

Sans titrerr.jpg

 

Geralt était un navigateur expérimenté, il aimait l'aventure et sa mission revêtait un caractère urgent. Le choix se poserait donc sur la façon d'arriver en MZ la plus rapide qu'il soit.

 

Deux frégates Leidiths appareillaient donc du port du Sanctuaire en direction des côtes continentales. Le voyage se déroulait comme prévu jusqu'au port d'Ampinomium. Pressé par le temps, la route par le nord de Sowah fût choisie. Les navires voguaient toutes voiles dehors à travers la Baie Sombre et ses récifs tranchants. Mais à peine avaient ils passé le cap de Drénia... qu'une voix hurlante retenti à la vigie.

 

2386522-bigthumbnail.jpg

 

« Pavillons noirs à l'horizon droits devant !!!!!!!!! »

 

« Au moins 12 navires !!!! »

 

La stupeur saisie l'ensemble de l'équipage du bateau de tête. Une communication par signaux fût rapidement établie pour prévenir de la situation le second navire. La réponse ne se fît pas attendre....

 

« … 6 navires pirates en poupe par tribord ! »

 

Une embuscade. Et pas des moindres. Le Leiden et son équipage étaient attendus.
Et cela ne ressemblait pas à un simple acte de piraterie. Pour déployer autant de navires à l'abordage de deux frégates, il y avait une raison...

 

Sans titrerrfd.jpg

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...