Jump to content
Terre des Éléments

Le quizz le plus mouvementé de TDE...


Recommended Posts

Nous étions encore encore en pleine journée quand Mystica et Selene commencèrent le quizz.

Celui-ci fut amusant, comme d'habitude, avec les bêtises de certains, et les bonnes réponses d'autres... Je peux moi-même me flatter d'avoir répondu à quelques-unes d'entre elles.

 

Soudain, elles nous mirent en garde... Les prochaines questions seraient exceptionnelles, et les réponses seraient capitales.

Puis, au bout d'un long discours, elles nous posèrent une première question:

Quel était le nom de l'Architecte?

<<  - Ajessi Rushaí«k.>>, répondis-je. J'avais du l'entendre quelque part, sans doute étais-ce cette voix étrange qui m'avait parlé dans le temple, après que je tentai d'empaler l'Architecte.

 

La seconde question fut:

Quel était le sens de ce nom?

<<  - l'Héritage des Dilths>>, avançai-je. J'avais entendu un sage de l'académie en parler... Mais ce fut finalement Suyvel Ayflesh qui eu la bonne réponse:"l'Héritage", tout simplement.

 

Jusqu'ici, rien de bien spécial... Mais soudain, Mystica et Selene s'écrièrent:

<<  - L'Architecte! Il faut le trouver!>>

 

QUOI?

Je courus chez Eledhwen pour qu'elle me téléporte à Melrath Zorac, et commençai à chercher.

Puis je le vis, près de l'espèce de "grotte" des Sept...

 

J'eus l'avantage de l'effet de surprise, et lui lançai un duo de pierres...

Qui ne semblait avoir aucun effet.

 

L'Architecte se tourna vers moi, un sourire torve sur le visage.

<<  - Et ça se dit régent?>>

J'eus beau le bombarder, rien n'y faisait. Son sourire s'élargissait et, finalement, il m'éjecta contre un bâtiment en un seul coup, sortit de nul part.

<<  - Si faible... L'humanité était déjà perdue, mais il semble qu'elle ait voulu mourir au plus vite, vu son choix stupide. Un être si fragile ne peut mener à rien...>>

Je me relevai, le dos encore douloureux à cause de l'impact, et ne pus m'empêcher de répondre:

<<  - Oui, je suis faible... Tous les humains sont faibles, bien plus que les Dilths, et moi encore plus que les autres. Mais, si l'humanité a survécu jusqu'ici, ce n'est pas sans raison.

Ensemble, ils peuvent tout. Mais pour que cette union se crée et se tienne, il leur faut un chef... Ou des chefs, dans notre cas. Pour rallier tous les humains et écraser leurs ennemis!>>

Au même moment, la bombe que j'avais allumé plus tôt explosa, provoquant un bruit du tonnerre et expédiant des fusées colorées un peu partout. Alors surgirent Mystica, Alzeus, Selene, Héphaïstos et Suyvel, comprenant que c'était un appel à l'aide.

 

<<  -Vois ces aventuriers et moi. Presque tous de faction, d'éléments, de classe et d'idéologies différentes... Et pourtant tous unis pour te vaincre, Architecte... ou plutôt, Ajessi Rushaí«k. Voilà la vraie force d'un régent: unir ses sujets sous la même bannière, pour accomplir le même but, tel un poing indestructibles.>>

 

Le combat commença. L'Architecte perdait du terrain, faiblissant sous le nombre. Au bout d'un moment, il tenta de fuir, comprenant qu'il ne serait pas à son avantage de continuer le combat plus longtemps.

 

Mais je le poursuivis et sautai dessus, profitant de mon agilité.

Nous roulâmes à terre, et, bien qu'en dessous de lui, je réussis à saisir la dague à ma ceinture.

<<  - Donc, oui, ça se dit régent.>>, conclus-je avec un sourire avant de lui ouvrir la gorge d'un geste vif.

Son sang, rouge comme celui des humains, gicla et m'éclaboussa.

 

Je me dégageai du cadavre, mais une voix, sortie de nulle part, me confirma ce que je supposai: il n'était pas mort.

<<  - Ce n'est que partie remise, régent!>>

Puis chacun des aventuriers présents y alla de sa réponse, fiers de leur victoire:

<<  - Qu'importe le nombre d'attaques que tu lanceras, tu échoueras encore!>>

<<  - On t'auras, Architecte!>>

 

 

Le quizz put reprendre, avec une ultime question, posée par Selene et Mystica:

<<  - Quel est l'autre sens du nom de l'Architecte, Ajessi Rushaí«k?>>

Nous réfléchîmes longtemps, proposâmes maintes réponses, toutes refusées. Soudain, Héphaïstos eut un éclair de génie: <<  - C'est un anagramme! Cela donne Akaresh!>>

Je retirai mentalement les 7 lettres du second nom au premier, et je compris que ce n'était pas complet. Je complétai donc la réponse d'Héphaïstos:

<<  - Je suis Akaresh.>>

La stupeur était générale. Akaresh était donc un traître?

C'est sur cette ultime révélation, qui soulevait plus de questions qu'elle ne donnait de réponses, que se clôturât le quizz.

 

Pour ma part, j'avais encore quelques petites choses à régler...

Qui ne pouvaient attendre.

Edited by Noeleroi
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...