Jump to content
Terre des Éléments

Ginji

Membres
  • Posts

    44
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

2176 profile views

Ginji's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

  • Week One Done Rare
  • One Month Later Rare
  • One Year In Rare

Recent Badges

0

Reputation

  1. Asherah l'a tant convoitée... A défaut de l'obtenir de la main de Kyra, elle a décidé de se créer sa propre Armure d'Or, ne serait-ce que pour une soirée ! => Graphiste : Ginji.
  2. Entraînements intensifs - Un - Deux... Fu-Fu... Un - Deux... Fu-Fu... Un - Deux... - Plus vite Ginji ! Tu traînasses ou quoi ?! - Une-deux, une-deux, une-deux, une-deux... - Voilà c'est mieux ! Attention : FENTE ! Un pas en arrière ! Maladroitement la magicienne esquiva d'un pas à reculons. - Pas le temps de rêvasser ! Reprends ta course ! Tnerual, Gamby, Malicius, Kalharaan : en position ! En quelques secondes les Etoiles qui assistaient à la séance se mirent en quinconce : impossible pour eux d'échapper aux ordres de la jeune guerrière Miata. - Allez Ginji : en zigzag ! Et que je ne te vois pas te cogner dans l'un d'eux ! Sans avoir le temps de reprendre son souffle, l'aquamancienne s'exécuta : un virage à droite, un virage à gauche, un virage à droite, ne pas se prendre les pieds dans la cape, ne bousculer personne... - Attention : PLAQUAGE ! D'un pas sur le côté Ginji s'extirpa de l'embuscade tendue par Miata. - Parfait ! 20 pompes maintenant ! Aller : 1... 2... 3... 4... (...) et 20 ! Exercice suivant : je te fonce dessus pour t'attaquer au poing, tu dois absolument m'empêcher de t'approcher. Tu es prête ? COOOUUURS ! Et avant que Ginji n'ait pu esquisser un geste, Miata était déjà sur elle : pourquoi ces guerriers étaient-ils si rapides ?!... Esquive à droite, esquive à gauche, reculer mais pas trop non plus pour ne pas risquer de se retrouver coincer, attraper Miata pour échanger de place avec elle afin de poursuivre sa course, la magicienne faisait de son mieux mais les coups de Miata pleuvaient en nombre et il lui était difficile de tous les éviter. - Bien, maintenant nous allons faire l'inverse : à ton tour, essayes de m'attaquer, ne retiens pas tes coups surtout ! Sans hésiter, Ginji se mit à poursuivre l'ignée : sorts basiques, faisceau de pureté, aveuglement et désarmement fusaient à travers la forteresse des Constellations de l'Aube. Quelques vases furent brisés, des pans de tapis calcinés, beaucoup d'Etoiles furent bousculés dans la cohue. Le petit manège dura un moment, jusqu'à l'arrivée de Calyso qui rentrait d'une cueillette... Devant la surprise de trouver le fort dévasté, Calyso lâcha son panier rempli d'herbes médicinales. A la chute de l'objet au sol, tout le monde s'immobilisa et les regards se tournèrent lentement vers la nouvelle venue : nul n'ignorait que cette grande pacifiste interdisait que la moindre goutte de sang soit versé dans l'enceinte du fort... - Euh... Calyso, bon retour ! La cueillette a été bonne ?... Le silence prolongé de la soigneuse ne laissait rien envisager de bon... Un rapide coup d'oeil sur l'état de la pièce fit comprendre à Ginji qu'elle avait intérêt à s'expliquer avant que Calyso ne sorte Betty... - Hum... Non mais attends Calyso, je sais ce que tu te dis mais... Nous nous entraînions avec Miata ! Le hasard nous a réuni pour le Tournoi de Melrath Zorac : nous serons la seule équipe 100% Constellations ! Si nous voulons aller jusqu'en finale, il faut bien que nous nous exercions... Pour la gloire des Etoiles ! Se produisit alors l'impensable : au lieu de sortir la redoutable Betty pour vacciner tout le monde contre ce déchainement de violence, Calyso traversa la pièce sans un mot et prit place sur un des fauteuils entourant le trône du Roy. D'un geste de la tête elle sembla dire : "Continuez." Et ainsi, purent se poursuivre les entraînements toujours plus intensifs de Miata et Ginji. Ceux-ci payèrent car le duo étoilé créa la surprise : réussissant à finir 1er de leur poule devant Radegonde et Baracil, l'équipe atteignit la finale, faisant briller à jamais le blason des Constellations de l'Aube au cours de cet historique Tournoi de Melrath Zorac !
  3. Petit Flocon Il était une fois un petit flocon de neige. Entouré de tous ses amis il vivait dans un nuage bien garni. D’un blanc immaculé, le nuage se voulait très douillet. Et pourtant, cela ne saurait durer, fatalement il ne pourrait y échapper. Blottis dans ce lumineux cocon, tous s’amusaient sans restriction. Mais un jour, Flocon de neige, vit se former un cortège. Ses amis sautaient un à un, dans le ciel à pieds-joints ! « Mais que se passe-t-il ?! », tout surpris hurla-t-il. Tous éparpillés, nul ne lui répondit, trop occupés à sauter dans le ciel infini. Et bientôt Petit Flocon fut isolé, tous ses amis s’étaient envolés. Le nuage jusqu’alors si accueillant, était désormais bien terrifiant. Rassemblant son courage, d’un pas peu assuré, au travers du nuage il se laissa tomber. Emporté par les vents… Il affronta tempêtes et tourments. Une seule idée animait son esprit : retrouver tous ses amis. Il traversa monts et forêts, affronta grêles et gelées. Par le vent plus d’une fois fut presque broyé, sans jamais maîtriser sa destinée. Petit Flocon ne voyait nulle possibilité de retrouver ses amis évaporés. Et alors que tout semblait perdu se produisit l’inattendu… Le vent se calma et le petit flocon chuta. Vers la terre, inlassablement attiré, il sentait ses derniers instants arriver. C’est alors qu’en lieu et place de l’impact, il atterrit sur le sol, intact ! Ses amis étaient tous réunis, et ensembles, sa chute avaient amortie. Il les avait retrouvés, tous en ce lieu rassemblés ! Les petits flocons sur la terre, recréaient leur vie d’avant dans les airs. Amusement et chamailleries, leur joie se propageait à grands cris. Avec un grand émerveillement, Petit Flocon découvrit la Terre des Eléments. Déjà là-haut tous ces jolis flocons, avaient compris leur divine mission ! Descendre du ciel et transmettre à tous la bonne nouvelle : « Ho-Ho-Ho, les premiers flocons tombent à flots, Entendez-vous cet appel ? Voici le temps de Noël ! » Signé : Selene & Ginji
  4. Je n'ai pas encore tout lu, mais je rebondis simplement sur une information qui m'est venue aux oreilles et pour laquelle il me semblait important que je m'exprime (car je ne suis pas d'accord x) ). Pourquoi pas limiter le nombre de multi par personne (même si cela n'est au final que le reflet de la faiblesse et de la bêtise de ceux qui ne savent pas se comporter correctement avec leurs multis ni jouer de manière RP - mais à la rigueur pourquoi pas, si vraiment il faut ça....), par contre pour ma part je suis contre l'idée de bloquer à un perso par classe ou par élément. Si on part du principe, qu'on dit 4 multi par joueurs car ça laisse à chacun l'opportunité de tester toutes les classes, je ne vois en revanche aucun intérêt - et je dirais même que je vois une atteinte à ma liberté (OUH les gros mots !) - au fait qu'on m'interdise de créer 2 perso de la même classe. Si je me sens plus à l'aise avec les classes à distances et que je fais le choix de me créer 2 rodeurs et 2 magiciens, je ne vois pas pourquoi on me l'interdirait. Tant pis pour moi, le jour où je souhaiterais créer un guerrier, je serais obligée de supprimer un de mes perso initiaux pour respecter le nombre de multi autorisés, mais ça serait un choix. Limiter à 4 multi par joueur : pourquoi pas, ça permet à chacun de visiter s'il le souhaite les 4 terres élémentaires ou de tester s'il le souhaite les 4 classes de jeu. Imposer une limite de classe ou d'élément par joueur : NIET ! Là j'aurais l'impression qu'on tombe dans un jeu où peu à peu on n'est plus libre.
  5. Petite mise à jour : - Ginji (mage eau) a comme multi-compte : Asherah (guerrière terre), Natsuki (rodeuse terre) et Tanovar (nécromant air). - Gamby (rôdeuse terre) a comme multi-compte : Creepy (rôdeuse eau), seven (nécromancienne eau), Kyam (guerrièrre feu) et Katsumi (nécromantienne air). Nous sommes régulièrement amenées à être en partage de connexion.
  6. Gazette de Melrath Zorac Période Campana, le 22 [+113 AC] Chers lecteurs, je devais aujourd'hui vous publier un article sur le cycle de sommeil des momies enragées. Néanmoins, alors que la nuit dernière je procédais à quelques ultimes observations de ces êtres près des ruines de Til'Lunis, je fus témoin d'un évènement des plus intriguant. La nuit était calme, je dirais même qu'elle était froide, presque glaciale. Quelques raclements de bandelettes contre les grains de sable, un lointain bruit de vent tourbillonnant un peu plus loin, quelques ronflement de tortogriffes. Quand soudain, le désert tout entier fut secoué d'un tremblement assourdissant ! Attrapant en catastrophe mes calpins et autres instruments nécessaires à tout bon journaliste, je me faufilais habilement à travers les momies, jusqu'à me dissimuler près d'un spectre, au milieu des ruines. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant une Baliste attaquant, sans relâche, le fort tout juste construit à l'emplacement de ce qui fut longtemps la bastion des Sentinelles de Niue. Sept hommes portant l'emblème de l'Au-Delà s'acharnaient sur la casemate de bois. La cause semblait perdue pour cette jeune faction qu'était les Gladius Vagor. Ils allaient connaître ce que quasiment toute faction a connu au moins une fois dans son histoire : la perte d'un campement, la perte de l'investissement de tous au profit de plus forts qu'eux. L'attaque était-elle justifiée ? Le combat était-il équilibré ? Peu importait, il était et c'était le seul constat que l'on pouvait faire. Alors que la situation semblait désespérée pour les Gladius Vagor, mon regard fut attiré au loin par une forme relativement pâle dans la nuit noire. A travers les brèves de lumière projetées par les flammes du fort assailli, un sauveur apparu. Pieds-nus, vêtu uniquement d'un slip vert flamboyant et d'une coiffe harmonique, l'homme à l'arc bleuté bondissait avec une disgrâce que seuls les rôdeurs pouvaient qualifier d'agile. Surpris, et à l'affut d'une information croustillante, pour vous chers lecteurs, j'utilisais alors un stratagème magique de capture de lumière pour immortaliser l'instant. Vous trouverez un peu plus bas un portrait 100% réaliste du rôdeur en question. Dans son ombre, je cru distinguer un guerrier face contre terre, à moins que ce ne fut qu'un gros chat se terrant à l'abri de l'agitation ? Vêtu de son plus simple appareil, muni de son slip et de son arc, l'homme qui semblait tombé du ciel telle une étoile filante faisait des ravages : tout en subissant les assauts de ses ennemis, il parvint à décocher deux flèches avec une force et une précision fulgurantes. Ces dernières atterrir en des points stratégiques de la Baliste et en quelques secondes l'arme de siège explosa. Les débris volèrent à travers le désert, certains assaillants furent blessés par les projections, je jurerais avoir vu un emblèmes des Au-Delà se briser sous un impact et se teinter du sang de son détenteur... Le rôdeur qui a assailli les assaillants était désormais encerclé. Allongé à même le sable, son slip verdoyant luisait sous les lueurs des flammes et un sourire de satisfaction s'étendait sur son visage. Le lendemain, j'appris que ce rôdeur survolté n'était autre que Loxka, Chevalier des Constellations de l'Aube, Pourfendeur de l'Au-Delà. Son exploit resterait certainement gravé dans la mémoire des Gladius Vagor qui ne devaient leur salut qu'à un seul homme en slip muni d'un arc bandé. Votre journaliste préféré : B. Èphaim.
  7. Les Constellations au rendez-vous pour ce sympathique évènement d'Halloween ! Merci aux admins, animation simple mais efficace ^^
  8. Le Festival des Quatre Divinités, le nom en lui-même inspirait le calme et la sérénité. A ma première visite des lieux, ce sentiment fut confirmé : nulle violence si ce n’était via des batailles de boules de neige inoffensives, nulle rivalité malsaine, simplement une ambiance bon enfant, des rires, des taquineries, des êtres de tous horizons partageant l’espace d’un instant un moment de convivialité. Un soir, alors que je flânais dans la clairière elfique, je fus surprise par une main qui se posa délicatement sur mon épaule. Avant que je ne puisse me retourner, la présence se rapprocha de moi et me chuchota à l’oreille : « Que dirais tu de passer une soirée lors du Festival en ma compagnie ? Je serais ton cavalier, si tu le désire aussi. » Un frisson me parcouru, aucun doute, mon doux Kalharaan était présent. Son absence prolongée n’avait pas altéré mon amour à son égard et durant toutes ces années je n’avais cessé d’attendre son retour. Il y a peu, mon vœu fut exaucé et depuis c’est inlassablement que le mage igné me prouvait jour après jour que ses sentiments n’avaient pas été altérés par le temps. D’un geste fluide il posa sa main sur ma taille et me permit de me retourner dans ses bras. A quelques centimètres de lui, c’est avec un sourire taquin que j’acceptais sa demande. Cette soirée fut une des plus belles que je n’ai jamais connu : Kalharaan m’offrit un ballon rouge symbole de son élément et pris pour lui un ballon bleu symbole de ma terre natale. Je le vis avec amusement se retenir de brûler vif le stand de farce et attrape et c’est avec fierté que je l’observais décrocher la première place au jeu de force. Puis nous nous sommes installés au bord de l’eau pour pique-niquer : tarte aux giroles, glace, bière de Lalys, le repas idéal. La soirée touchait à son terme, le soleil avait laissé place aux étoiles et Kalharaan me proposa une valse à travers la clairière au rythme du vent. Nos pas nous menèrent sous le cerisier, la brise était encore tiède malgré la présence de la lune. C’est alors que l’inattendu se produisit, plongeant son regard de braise dans le mien, droit et plein d’assurance, d’une voix douce et posée Kalharaan déclama : « Ô Dieux éternels, Cela est sans regrets Que je voue ma vie A cet Astre unique ! Poiscillon, Fimine, Eolia et Vulfume, Point de trahison, Juste un sincère Amour, Quen et Niue, Aucune animosité, Un élan de passion, Vous aura vaincu. Ô Etoiles éternels En ces cieux, Vous nous observez. Ô toi mon Astre, Ta douceur et ton amour, En ce lieu m'emplis. Ô toi Ginji, ma douce étoile Qui par le passé, Sauva mon âme tourmentée. En ce lieu et n'importe où, Je plongerai mon regard, Dans tes jolis yeux, A en perdre toute notion du temps Pour toi, et en cet instant, Braver les enfers j'irai, Car nulle peur ne m'habite A part celle de te perdre. Accepterais-tu de lier nos destins, Devant ce cerisier et sous les étoiles, Symbole de notre Famille, Et cela pour l'éternité ? » L’émotion montait en moi à chaque fin de phrase et lorsque Kalharaan termina sa déclaration mes yeux scintillaient d’un léger voile. Je marquais un silence, levant mon regard vers le ciel nocturne, je ne pu que constater que les étoiles brillaient de mille feux comme pour porter leur bénédiction sur la scène qui se déroulait sous leurs yeux. Kalharann et moi-même faisions depuis longtemps maintenant parti des Constellations de l’Aube. C’est cette famille qui nous avait permis de nous rencontrer et c’étaient les étoiles qui nous avaient chacun conduit vers cette famille. C’est la voix chargée d’émotion, les yeux embués et le sourire aux lèvres que je lui répondis : « Mon doux Kalharaan, ce soir deux Etoiles vont s’unir pour former un ensemble, une nouvelle constellation va voir le jour. J’accepte évidemment ! » Mes lèvres se posèrent sur les siennes pour sceller cette promesse. Il faudra organiser un mariage et nul doute que les Constellations de l’Aube fêterons cet évènement avec nous.
  9. Merci pour la distinction et un grand bravo à Selene et Suyvel qui méritaient plus que tout d'être récompensées pour Noire Soeur !
  10. Le siesteur et la passante Maître siesteur sur le sable endormi, Fut surpris par la douce Ginji. Etonnée de le trouver ainsi allongé, Le banquier elle s'empressa d'aller chercher. Dans sa poche elle glissa alors de l'or, Espérant qu'il n'ait plus à dormir dehors. Et pour Creepy... Tant pis !
  11. Elderwatch, ou le nécromancien qui a attiré mon œil égaré. Depuis hier je lis avec une très grande attention et un très grand plaisir l'arrivée (ou devrais-je dire le retour ?) de cet être. Il semble détenir en lui les clefs d'un passé que certains qualifierons de glorieux et d'autres de malheureux. J'ai hâte de voir où ses pas le mèneront à l'avenir ! Merci pour ces textes à la fois faciles d'accès et prenants !
  12. Bonjour, Impossible d'accéder au wiki du jeu depuis la page d'accueil de TdE : Et pour illustrer le bug de Caly concernant les familiers : Corrigé
  13. Alors alors, ça commence à se savoir : je n'étais pas favorable à l'acceptation des multis sur le jeu. Dès lors que cela a été autorisé par les admins, il a donc fallu adapter mon mode de pensée, et automatiquement je me suis tournée vers : "pour les multi d'accord (puisque pas le choix), mais joués de manière RP" ce qui au final m'aligne assez bien avec Yaninho lorsqu'il dit : "La règle qui guide les autres c'est "Un multi doit être jouée indépendamment". Autrement dit, il doit pouvoir fonctionner comme le principal, sauf à interagir avec lui." Deux choses me tiennent à coeur : 1) que les multis soient joués et considérés de manière indépendante, ce qui, de fait permet d'éviter une grande partie des abus et dégoût. Pour le contre-exemple et en ne citant personne, voici une illustration d'un multi qui n'est pas considéré de manière indépendante du perso principal : A' se trouve dans la faction "Le-chaton-rêveur". A' se fait tuer par B de la faction "Vers là-bas". B se justifie en disant que A' est un multi de A qui se trouve dans la faction "les Arc-en-Ciels du Midi de Journée", faction qui abrite également C qui avait tué un multi de B. Aucun lien direct entre A' de la faction "Le-chaton-rêveur" et C de la faction "les Arc-en-Ciels du Midi de Journée" et pourtant B considère que le meurtre de B' par C peut être vengé sur A'. Bref on voit bien le genre, c'est tentaculaire, ça n'en finit pas et au final le multi A', même s'il était joué indépendamment, n'est pas considéré comme tel, ce qui amène à un abus dans la justification du meurtre. C'est pourquoi il est important que la règle qui veut qu'on joue nos persos de manière indépendante, s'applique également dans la manière dont on considère les autres : un multi doit être considéré indépendamment du personnage principal (d'autant plus lorsqu'ils ont officiellement un RP personnels différents et qu'ils ne sont pas dans la même faction). 2) que les vraies connexions partagées (amis/famille) ne soient pas pénalisées, quelques soient les règles appliquées. Une chose est sûre, les multi étaient et sont très difficiles à contrôler par les admins, en tout cas c'est ce qui ressort de la longue explication d'Akaresh en 2014 (cf : http://www.terre-des-elements.net/forum/topic/8935-multicomptes/ ) et les abus sont multiples à tous les niveaux (je ne parle pas nécessairement que de PvP, mais aussi de multi qui servent de mule alors même qu'ils n'ont officiellement rien en commun avec le perso principal - ce qui de fait heurte ma conception RP/indépendant du multi). Au niveau admin il semble quasiment impossible de réellement distinguer une vraie connexion partagée d'un multi (sauf bonne foi du joueur). Du coup le risque c'est que soit les règles sont "laxistes" (car comme le dit Akaresh il est impossible de vérifier qui est derrière l'écran) ouvrant le voie aux abus, soit elles sont très sévères au risque de pénaliser les couples/fratries/amis. Tout ça pour dire que si on arrive à s'entendre globalement entre nous, ça sera toujours mieux que de pousser les admins dans leurs retranchements et les forcer à prendre des décisions extrêmes. Donc pour ton initiative de Charte Yan je te remercie. Evidemment si on arrive à quelque chose de cohérent, je suppose que les admins valideront - ou non - ce qu'on propose à la fin. Si on reprends les règles qui avaient été posées à l'époque (ces règles peuvent peut-être être redébattues avec les admins si nécessaire, elles datent d'il y a 6 ans), voici ce qui était énoncé : "Comment vérifier que deux connexions partagées sont deux personnes distinctes ? De nombreux sujets ont été ouverts sur ce forum au fil des bientôt 7 ans de ce jeu, prouvant bien qu'il n'existe AUCUNE réponse à ces questions. Dès lors, suivant la ligne directrice instaurée par les admins fondateurs de ce jeu, qui voulaient un jeu différent, s'adaptant à et écoutant sa communauté, ligne directrice que Guix et moi-même nous sommes engagés à suivre, il n'y a qu'une conclusion logique : celle de ne plus interdire les multis. A condition, bien entendu, qu'ils soient joués de manière honnête. Qu'entendons-nous par jouer un multi de manière honnête ? La réponse la plus simple est celle-ci : jouer son multi comme si c'était son personnage principal. C'est à dire faire ses quêtes, sa propre progression, ne pas servir de mule pour son personnage principal en gros. Les multis ne sont pas interdits de rejoindre des factions, et peuvent bien entendu participer à cette vie de faction aussi (via des dons de récoltes, des sorties, etc...). De plus, avec l'affichage des connections partagées vous voyez qui est à qui et savez donc à quoi vous en tenir en matière de recrutement. Au final, qu'interdisons-nous vraiment pour les multis ? Tout simplement ceci : - Toutes les interactions directes et indirectes sur même ip. La seule exception concerne la vie de faction, où si les deux personnages sont dans la même faction, ils pourront donner des objets pour la faction ... Mais pas pour leur autre personnage. Par exemple, le multi ne doit pas servir d'approvisionneur en récoltes pour le M2 du compte principal. Il ne peut pas non plus participer à une sortie de groupe à laquelle participe déjà son autre compte (Théorème de la Pieuvre). Plus directement, toute forme de mule est logiquement interdite. Vous l'aurez compris, si vous ne voulez pas avoir de problèmes, suivez ce fil tout bête : jouez votre second personnage comme si c'était le principal." Pour moi, qu'est ce qui ressort de tout ça : 1) les multis sont autorisés dans une même faction. 2) les échanges entre multi (via un intermédiaire ou le coffre de faction) sont autorisés dès lors que c'est pour la vie de faction. Mais attention toute autre forme d'échange est interdit : les multi-mules sont interdit ; on fait par exemple ici allusion aux multi sans faction ou d'une autre faction qui n'ont que pour vocation la récolte de ressources/l'obtention de drop pour leur personnage principal ou pour la faction de leur personnage principal. 3) qui dit pas d'interaction entre les multi, dit aussi pas de soins d'un multi sur un autre. Il est important de le préciser car en situation de pexe, c'est techniquement réalisable (d'ailleurs de mémoire certains ont été puni pour ça déjà), mais ça va contre l'idée de limiter les interactions entre les multi. Je pense que le but des admins est de nous forcer à interagir les uns avec les autres et d'éviter qu'un joueur puisse tout faire tout seul (TdE est quand même conçu pour ne pas pouvoir être réussi à 100% seul). Cependant, les soins ne sont pas détectés par le BOT - je pense que c'est typiquement pour ne pas pénaliser les vraies connexions partagées ? - du coup là il en va de chacun de jouer en toute bonne foi. 4) la question de la participation à une sortie de groupe : j'avoue que pour celle-ci je ne sais pas ce qu'avaient exactement les admins en tête ? Peut être l'attaque de fort et les conquêtes (les conquêtes étaient-elles existantes à l'époque ?) Il ne me semble pas aberrant qu'un multi puisse participer à une animation de type PvE ou PvP dès lors que les gains sont bien conservés sur le multi et pas transférés au perso principal ou à la faction du perso principale (ça revient au point 2). Se pose néanmoins la question du repérage avec un multi qui ensuite donnera des infos à la faction du perso principal, évidemment c'est pas fairplay, c'est pas honnête, mais c'est indétectable, on ne peut que compter sur la volonté de chacun de jouer ses perso de manière indépendante (et donc dans le cas où les multis ne sont pas dans la même faction que le principal : compter sur le fait que les informations recueillies par A ne soient pas transmises à la faction de A'). Pour moi, ce que cherchaient à empêcher les admins à ce moment là, c'était qu'un ou deux joueurs isolés puissent tomber un fort ou une tour. Autrement dit, à mon sens la règle qu'il faut appliquer est la suivante : interdiction d'utiliser ses multi pour attaquer des tours et des forts lors d'une même séance. Il faut choisir un perso et s'y tenir, sinon c'est trop simple, un joueur ouvre coup sur coup ses 6 comptes et il te tombe une tour en 2 sessions (et là aussi, il me semble que certains ont déjà été puni pour avoir utiliser leurs multi pour attaquer une tour en conquête, donc il n'y a pas tellement débat). Même si cela se fait plus rare, cela vaut également pour l'attaque de fort. En tenant compte de cela, pour rester sur le sujet des conquêtes/attaques de fort, pour moi il faut différencier l'attaque et la défense. Comme expliqué au dessus, l'utilisation de multi en attaque semble interdite (et cela me parait parfaitement justifiée), par contre en matière de défense, je suis plus ouverte, tout en conservant des conditions : - seuls des multis faisant parti de la même faction peuvent participer à une session de conquête en étant dans le même camp, RP parlant ça se tient, s'ils sont dans la même faction, ils ont les mêmes intérêts (pour faire simple : A' qui est sans faction ou dans une autre faction n'a aucune raison d'intervenir en défense pour le compte de la faction de A). Mais du coup là, les factions/joueurs n'ayant que peu de temps pour jouer (ou qui n'ont pas envie d'avoir de multi) se retrouvent automatiquement en difficulté face à une grande faction remplie de joueur qui ont des multi dans leurs rangs. Et pour en revenir au débat initial qui a amené ce post constructif, toute stratégie qui viserait à user les PE/PI/PC de l'adversaire serait vaine, au risque de développer un sentiment de frustration qui n'est sur le long terme absolument pas bénéfique pour la communauté. J'en viens donc à proposer ceci : - si l'utilisation des multi de la même faction peut être admise pour la défense des tours/forts, peut être serait-il plus agréable pour tous d'alterner si et seulement si le perso joué au début des conquêtes n'est plus en capacité d'agir (plus de PE/PI/PC). Cela pourrait rééquilibrer un peu les choses, sinon il suffit pour les grandes factions bourrées de multi de mettre 2 multi dans chaque tour et de les connecter/déconnecter en fonction de quelle tour est attaquée sans se fatiguer, rendant ainsi la prise de tour quasi impossible pour une faction sans multi (qui, elle, userait ses PE) ou subissant un trop grand différentiel en terme de PvP. Ca revient à ce que disait Yan : "Alterner l'un puis l'autre peut-être pas, mais dès que l'un ne peut plus agir, que l'autre puisse arriver, cela me paraît acceptable." Puisque les conquêtes sont limitées dans le temps les forces seraient remises à peu près à égalité au moins sur ce temps donné. Ainsi le joueur qui verrait ses tours attaquées connecterait un de ses perso et userait tous ses PE avant de connecter un multi qu'il serait pourtant plus proche ou plus stratégique de sortir pour ce combat précis (je pense par exemple au joueur qui commencerait les conquêtes avec son perso terre, qui défendrait une première tour, puis qui irait en défendre une deuxième mais voyant que les assaillants sont cette fois principalement terran, déconnecterait son perso pour ne pas subir de malus d'xp et connecterait alors son perso eau plus proche - donc gain de PE - et plus stratégique en terme d'xp). 5) Concernant le fait de tuer plusieurs fois un perso avec ses multis et le PvP de manière générale, je rejoins Yaninho : "Pour les autres questions, tuer la même personne avec ses multis. Cela dépend. Si on est dans le cas de figure d'une sortie de groupe" (par sortie de groupe moi j'entends conquête) "cela paraît cohérent. Sinon non, car ça revient à repérer un personnage avec son main et aller le tuer avec un multi (ou inversement). Idem pour venger A qui se fait tuer par Z, sortir un multi me paraît en dehors des clous." Mais de manière générale par contre, il me semble important que chacun s'auto-régule car je rejoins également Tigrrr lorsqu'il parle de ne pas gâcher le plaisir des autres. Nous ne pouvons pas tous nous connecter avec autant de régularité, aussi je comprends qu'une personne qui ne peut se connecter que le matin avant d'aller au boulot ou le soir après que ses gosses soient couchés, vive assez mal le fait de se faire tuer systématiquement par les multi d'un même joueur ou par les membres d'une même faction à chaque connexion (parce que pas de chance ça tombe aux heures de sortie des intéressés). D'un côté le PvPiste qui a des multi et qui joue tous ses multi de manière PK a légitimement le droit de tuer un perso plusieurs fois dans la journée : le matin A croise B et le tue, le soir A' croise B et le tue également, si A et A' ne s'acharnent pas, qu'il n'y a pas de repérage et que c'est juste "pas de chance tu as croisé 2 fois un joueurs qui joue tout ses perso en PK" alors je ne vois pas de faute commise par A. Tout comme - pour s'éloigner un peu du multi - une faction de PvPiste organisée n'enfreint aucune règle lorsqu'elle fait tourner des informations de repérage (tant que ces informations ne sont pas obtenues par un multi bien sur) et que ça abouti à ce que B se fasse repéré par "Vers là-bas"1 et tué par "Vers là-bas"2 (qui ne sont pas des multi). D'un autre côté on comprends que le ressenti peut être pesant pour le joueur qui n'aime pas PvP ou qui n'a que peu de temps pour jouer. Ou pour le joueur qui subit ça tout en n'ayant aucun moyen de se défendre (car aujourd'hui ne nous mentons pas : beaucoup de joueurs attaquent plus faibles qu'eux, sans rechercher le gain d'xp/d'objet/de distinction, bref sans raison réellement valable si ce n'est "tiens va visiter la nécropole, c'est drôle de te OS"). La seule solution pour moi est et restera toujours LE DIALOGUE et l'auto-régulation : si une personne a l'impression de trop mourir de la main d'une même personne (utilisation de multi ou non) ou d'une même faction, il faut qu'elle se manifeste auprès de la personne/faction en question sans agressivité. De leur côté, les joueurs PK (utilisation de multi ou non) et faction PK peuvent aussi discuter entre eux et avec les victimes, entendre que parfois il faut lever un peu le pied sur certaines cibles et sans pour autant tomber dans le monde des bisounours, prendre en compte le taux de tolérance de chacun. Bref parlons parlons parlons, et surtout écoutons-nous, ne réagissons pas à chaud, soyons tous capable d'admettre qu'en face nous avons des êtres humains avec leurs humeurs et leur taux de tolérance, mettons de l'eau dans notre vin. Voilà, GG à ceux ayant tout lu et j'espère n'avoir rien oublié sinon vous allez vous retaper un second pavé comme ça...
×
×
  • Create New...