Jump to content
Terre des Éléments

Suyvel

Membres
  • Content Count

    935
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Suyvel

  • Rank
    Plume d'Or
  • Birthday 04/21/1970

Profile Information

  • Gender
    Female

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Suyvel

    Noire Soeur

    Lorsque Selene se joignit à Hycate dans ses attaques sur l’adepte, la zone ciblée sembla disparaitre dans une apocalypse, de taille certes modeste, mais qui n’en était pas moins impressionnante. Les deux comparses donnaient leur maximum pour l’emporter à cet instant. Dans le chaos qui s’ensuivit, elle perdirent leur ennemi de vue, mais n’en continuèrent pas moins leur assaut, résolues à ne lui laisser aucune chance. Puis leur mana finit par atteindre un seuil critique, et elles furent bien forcées de faire une pause. Chacune avala une potion pour recouvrer sa puissance magique, en attendant que la vue se dégage un peu. Le dernier sort ayant fini de produire ses effets, elles distinguèrent quelques silhouettes : il ne restait plus guère que trois Gardabras, qui devaient faire face au double de démons. Leurs troupes avaient manifestement souffert de leur bombardement magique intensif, mais celles de l’ennemi encore davantage, de toute évidence. L’adepte, en retrait, était toujours debout, mais ses défenses avaient fini par céder, et il semblait avoir été atteint, quoique modérément, par le déluge de sorts offensifs. En revanche, il avait profité de la courte accalmie pour préparer des sorts. Le premier qui tonna sur le lieu de la bataille fut un sortilège de Bannissement. Les démons furent instantanément renvoyés sur leur Plan, laissant les deux attaquantes sans troupes. Le second fut un sort d’invocation, qui fit apparaître cinq Gardabras de plus. Et le troisième rétablit des défenses autour de l’adepte, ce dernier avalant de surcroît une potion qui raviva ses forces physiques déclinantes. Hycate fulminait. « Par les Abysses ! Il ne va donc jamais céder ? Ne peut-il pas admettre sa défaite et mourir, tout simplement ?! » La situation venait d’évoluer en leur défaveur, d’où la frustration de la drow. L’adepte était loin d’être au bout du rouleau et huit Gardabras se dressaient entre lui et ses agresseurs, au milieu d’un tapis de cadavres. Hycate vit néanmoins une opportunité se profiler. Si Lloth nous est favorable... Elle se décida. Il fallait tenter le coup, même si l’issue était au mieux incertaine. « Selene ! Il n’a pas l’air de vouloir nous envoyer ses Gardabras, il les garde pour sa protection. Je vais en profiter pour tenter quelque chose. Toi, continue à occuper l’adepte, qu’il ne puisse pas m’interrompre ! » Et l’humaine reprit ses incantations offensives, pendant que Hycate se lançait dans un sort clérical aux accents sombres, puisant dans le pouvoir divin de la Reine Araignée. Si elle daignait accéder à cette requête, bien entendu. C’était le problème avec les divinités chaotiques : elles étaient changeantes, voire lunatiques. Selon son humeur – ou ses projets du moment – Lloth pouvait fort bien ignorer la drow, et le sort resterait sans le moindre effet. Celui-ci était un sort de haut niveau, impliquant d’autant plus la puissance de la divinité. Lorsque les échos de l’incantation s’éteignirent sur le champ de bataille, Hycate guetta avec appréhension les signes de succès de son initiative. Rien d’évident n’attira son attention et elle se mordit la lèvre. Avait-elle présumé des bonnes grâces de sa divine protectrice ? Un mouvement attira son regard. Elle examina ce qui se passait non loin de l’adepte... et elle poussa un cri de joie, aux accents triomphants. Les Gardabras morts étaient en train de se relever. Mais cette fois, ils n’étaient pas liés à l’adepte, qui regardait la scène d’un air médusé. Hycate sentit le lien qui désormais les unissait à elle : ces morts-vivants, relevés par la grâce de Lloth, étaient passés sous son contrôle. « Tuez cet homme ! Abattez-le, je vous l’ordonne ! » Et les cadavres animés se tournèrent vers l’adepte qui rugit de colère, de voir ses alliés se retourner contre lui. Les Gardabras vivants tentèrent bien d’abattre les traîtres, mais il était difficile de tuer ce qui était déjà mort. Les macchabées déferlèrent lentement et inexorablement sur les défenses de l’adepte, qui en faucha un certain nombre avec de puissantes attaques désintégratrices ou élémentales. Ce faisant, il négligea ses défenses, qui finirent par céder sous les assauts incessants de Selene. Une dernière pluie de météores le mit à genoux, et il mourut transpercé de plusieurs lames, de la main de ses troupes renégates. Hycate exultait. « Tué par ses défenseurs, quelle savoureuse ironie ! Louée soit Lloth de nous avoir donné la victoire ! » Selene et elle se congratulèrent un moment, puis Hycate se rappela de leur mission et se dirigea vers le corps de l’adepte, qu’elle entreprit de fouiller. Elle trouva quelques colifichets magiques, des amplificateurs de sorts et des conteneurs de mana. Elle en soulagea le cadavre et les tendit à Selene. « Au vainqueur les dépouilles », lui glissa-t-elle avec un sourire en coin. Elle était satisfaite de ce qu’elles venaient d’accomplir et la nouvelle prêtresse de Lloth avait tenu son rôle avec brio. Puis elle finit par mettre la main sur un rouleau de parchemin, manifestement d’un âge vénérable. Elle le déroula précautionneusement, pour y découvrir d’antiques caractères runiques. « Ca ne peut être que ça. Le sort que l’adepte a volé à son temple. » Elle lança un regard à Selene, puis roula de nouveau le parchemin avant de le ranger dans un étui. « Nous allons le rapporter à notre repaire et le consacrer à notre déesse. » Et ainsi firent-elles. Le soir, dans la chapelle de la Reine Araignée, les louanges des deux prêtresses résonnèrent pendant plusieurs heures. Après quoi, leur protectrice satisfaite, Hycate alla prendre une coupe de vin, avant de se diriger vers son lit. Elle ne tenait plus guère debout, et le vin n’y était pour rien. La dernière incantation qu’elle avait lancée avait puisé profondément dans ses forces et une simple potion ne suffirait pas à la requinquer. Il lui fallait du repos. Un repos qu’elle estimait largement mérité.
  2. Suyvel

    Noire Soeur

    Il régnait en ce lieu une atmosphère de fin du monde. Le paysage en était rocailleux, austère, et l’orage qui menaçait avait fini par éclater. Des éclairs zébraient les cieux obscurcis par les nuages. La première attaque de Selene ne fit que renforcer l’impression générale : lorsque les météores s’abattirent sur la zone de l’adepte, les explosions se succédèrent. Car l’adepte était toujours là, et bien là, empêtré dans les sorts de l’ent. Pour autant, s’il ne pouvait fuir, il semblait disposer de l’intégralité de ses pouvoirs : il fit apparaître des boucliers de force pour encaisser l’attaque et, lorsque les deux magiciennes varièrent leurs attaques, il matérialisa des barrières étanches aux sorts. Et il ne semblait pas blessé. Même pas fatigué. Dès que ses assaillantes firent une pause, se demandant quoi faire, il en profita pour passer à des incantations qui, si elles n’étaient pas offensives, lui assureraient néanmoins des renforts : des Gardabras apparurent et s’interposèrent entre l’adepte et les magiciennes. Hycate ne s’y attendait pas mais elle vit tout de suite le danger. Il attend que nous nous tournions contre ses créatures pour nous asséner ses sorts offensifs par surprise. Heureusement, sa comparse et elle avaient envisagé des situations de ce genre, et des stratégies adaptées. « Selene ! Il nous faut des renforts nous aussi, sinon nous ne parviendrons jamais à l’abattre. Occupe-toi d’appeler des démons, je me charge de notre cible. » Il fallait le contraindre à rester sur la défensive, coûte que coûte. Etant donné sa puissance, il était trop risqué de le laisser passer à l’attaque. Selene se plongea dans une incantation démoniaque pendant que Hycate bombardait méthodiquement la zone, touchant aussi bien les gardabras que l’adepte. Sans plus de succès que précédemment, mais les créatures n’étaient pas protégées, elles. Cela permit à la Terrane de mener à bien son invocation : trois démons de combat apparurent au milieu de volutes ténébreuses et se ruèrent à l’assaut dès que Selene le leur commanda. Le choc entre démons fut violent, sauvage, bestial, sans règles. Le rideau défensif de l’adepte s’en trouva amoindri et Hycate renouvela ses assauts, bien décidée à faire tomber les défenses de son stoïque adversaire. Pour autant, ce fut elle qui dut finalement faire une pause, le temps d’avaler une potion de mana. Le visage de l’adepete était invisible dans les ténèbres de son capuchon. Mais Hycate aurait juré qu’il souriait lorsqu’il lança une nouvelle invocation... et les gardabras furent au nombre de huit. Les trois démons ne faisaient plus le poids. Hycate pesta contre son adversaire. « Selene ! Il nous faut plus d’alliés ! » Et ainsi l’humaine fit-elle. Aucun des deux camps ne voulait renoncer. Aucun des deux ne le pouvait réellement. Aucun des deux ne varia dans sa stratégie. Après vingt minutes d’un combat acharné, l’adepte et les deux magiciennes – qui renforçaient régulièrement leur mana afin de tenir la distance – étaient toujours indemnes. Il y avait désormais une douzaine de gardabras, qui se battaient férocement contre une dizaine de démons. A leurs pieds gisaient une vingtaine de corps, des gardabras entremêlés dans le sang, la poussière et la mort. Les démons, eux, ne laissaient pas de cadavre derrière eux – ils s’évaporaient comme s'ils n'avaient jamais existé, n'étant pas de ce monde. Hycate avait beau faire preuve d’une opiniâtreté sans faille, elle était frustrée de son manque de réussite. Profitant du fait que sa comparse venait de terminer une nouvelle invocation, elle lui enjoignit de la soutenir. « Selene ! Il faut absolument renforcer notre attaque ou bien nous serons encore là demain. Attaque-le toi aussi, laisse les démons gérer le reste ! » Mais cela serait-il suffisant ?
  3. Suyvel

    Temps de production

    Dans ce cas, ça vaudrait la peine que tu vérifies lors de tes prochaines tentatives et que tu indiques le résultat.
  4. Suyvel

    Temps de production

    Il y a un décalage entre le temps affiché dans le tableau de tes recettes et le temps que tu passes réellement à réaliser une recette?
  5. Attention aux piqures, c'est le jour de la reine des infirmières. Joyeux anniversaire Calyso!
  6. Suyvel

    un jour séculaire

    Cent quatre ans et pas une ride. ^^ Joyeux anniversaire Arcsys.
  7. Suyvel

    un jour félin

    Chaton un jour, félin toujours. Joyeux anniversaire Tigrou!
  8. Suyvel

    Un jour pétillant

    Juste une petite bulle pour souhaiter un bon anniversaire à Shorion.
  9. Suyvel

    Un jour Unique

    Joyeux anniversaire Keril !
  10. Suyvel

    Un jour malicieux

    Ca, c'est gentil.
  11. Suyvel

    Un jour malicieux

    Une salve d’applaudissements à la hauteur de celui que nous fêtons ce jour. Joyeux anniversaire Malicius !
  12. Suyvel

    Une journée de ouf

    Joyeux anniversaire à notre inénarrable compagnon, Frenchouf!
  13. Suyvel

    Un jour joli coeur

    Joyeux anniversaire au plus grand fleuriste de ces terres. ^^
  14. Suyvel

    Noire Soeur

    La période de calme n’avait pas été un luxe : Selene avait encore besoin de pratiquer les sorts cléricaux, Hycate s’en rendit vite compte. Et l’humaine butait encore sur les incantations, en langue drow évidemment, ce qui ne lui facilitait pas la tâche. A tel point qu’elle finit par s’agacer des ses échecs et partir pendant deux jours entiers. Ce n’est pas ça qui va la faire progresser. Mais Selene était revenue, reposée et remotivée, et avait repris ses exercices avec application. Pour finalement réussir à s’attirer les bonnes grâces de Lloth et relever son premier mort-vivant. Ca, c’est encourageant. Hycate était satisfaite, les progrès de sa comparse étaient évidents, quand bien même ils n’étaient pas toujours aussi rapides qu’elle aurait pu l’espérer... mais Hycate n’était pas un modèle de patience. Et puis il y eut cette nuit. Ce songe. Cette voix. Le lendemain, Hycate passa la journée en prières et divers offices religieux. Puis le soir, elle sortit de son silence et, autour d’une collation vespérale, s’ouvrit à Selene : « J’ai eu un... rêve... non, disons une vision cette nuit. La Reine Araignée m’a montré notre prochaine assignation. Notre future victime. Il s’agit d’un homme venu d’une contrée fort éloignée, qui a fait un long voyage dans l’espoir d’échapper à son destin. L’idiot n’a pas vu qu’au contraire, il courait droit à sa rencontre. » Un sourire sarcastique. « Cet homme a abandonné son temple, son dieu, sa foi et ses frères, pour retourner sa veste au profit de leur pire ennemi ! De plus, il a volé une formule magique, une incantation majeure qui ne lui appartenait pas, et il compte apparemment s’en servir comme preuve de sa bonne foi auprès des adeptes du culte ennemi. Dans son esprit, il la remettra au camp opposé, la négociera pour acheter son entrée dans cette église et sa sécurité personnelle. Et tu sais ce qui est ironique ? Il s’agit d’un agent de Niue. » Hycate guetta une réaction sur le visage de Selene, puis poursuivit : « Un ancien agent de Niue, qui veut rallier le camp de Quen. Je me disais que cette mission ne serait pas pour te déplaire, non ? » La drow laissa filer un fin sourire de connivence. « Un voleur et un traître, voilà notre cible. Qui n’en a pas été récompensé, pour l’heure : figure-toi qu’en approchant le temple de Quen, il a été repéré et immobilisé par un agent de Quen, un vieil ent. J’ai pu le constater grâce à un sort de Vision Lointaine. Il a probablement cru qu’il s’agissait d’un ennemi, et l’agent de Niue n’a pas eu l’occasion de déclarer ses bonnes intentions. Mais bon, cela ne durera pas... Tôt ou tard, les agents de Quen viendront le combattre ou le chasser, et le malentendu se dissipera. Il faut donc frapper tant qu’il dure encore. » Hycate s’était levée et marchait de long en large. « Il est enfermé dans une zone restreinte et il semble n’avoir aucune échappatoire. Au moins pour l’heure. Et nous, rien ne nous empêche d’y rentrer... à nos risques et périls. » Elle eut un regard qui disait clairement le péril que représentait l’individu à ses yeux. « Bien que ses pouvoirs ne semblent pas pouvoir le libérer, ils sont intacts, et vastes. Le genre de sorcier à pouvoir appeler des renforts surnaturels, et pas des moindres. Lloth ne s’intéresse pas au traître – cela ne la concerne pas – mais le voleur lui déplaît. Déposséder un temple, aucune déité n’apprécie l’idée ! Notre mission consiste à nous emparer de son butin et à le consacrer à la Reine Araignée. Bien entendu, je doute que nous puissions l’obtenir autrement qu’en l’arrachant à ses doigts morts et refroidis... » Elle n’ajouta rien. Une bataille d’un tout autre niveau les attendait, et elles le savaient toutes deux. « Il va nous falloir un plan de bataille. Et un bon. » Et les deux comparses passèrent une partie de la nuit à ourdir leur prochain méfait.
  15. Suyvel

    Bonne année 2019 !!!

    Merci Crown. Bonne année à tous !
×