Jump to content
Terre des Éléments

Une Lutte, ça va..., deux....


Recommended Posts

Trahison !

Voilà avec quelle rancœur elle sortait de ces Luttes...

Bon, même sans cela, le résultat aurait été aussi lamentable que les premières Luttes mais quand même, ça n'est pas une raison, et rien que pour le principe, cela la mettait en rogne !

Comment les Dieux cautionnaient-ils ces combats de traîtres et de fourbes ? Surtout les disciples d'Eolia, Elle qu'on dit si douce... Il faut croire que tous ses partisans ne partagent pas le même avis !

Au moins, elle était fixée la-dessus, on ne pouvait faire confiance aux Aéris !

Même pas capables de respecter les règles élémentaires d'un duel !

En fait, tout bien réfléchi, mieux valait même éviter les duels, les dérives étaient fréquentes, à en juger par les Archives des Luttes...

Se calmer, retrouver les belles et apaisantes forêts de Terra... s'asseoir près d'un arbre et réfléchir posément, ne faire plus qu'un avec le monde environnant... Si calme !

Pensée et prière pour Fimine où se mêlent révérence, honte de la défaite, rage d'une trahison, et promesses de lointaines victoires.

Mais il faudra encore s'entraîner, encore et encore, avant de pouvoir espérer vaincre lors d'une lutte. Mais ça viendra.

Cela prendra certes le temps qu'il faudra, mais ça viendra !

Il faudra sans doute encore visiter la Recycleuse d'í‚mes quelques fois aussi... Tans pis, elle en acceptait d'avance les implications.

Et vu le nombre de fois où elle l'avait visité pendant son enfance, gamine imprudente, à vouloir trop jouer avec les cactus... Elle n'en était plus à ça près.

Souvenirs de ses premières Luttes...

Quatre fois, elle avait succombé sous les assauts, mais au moins, les Telluriques avaient vaincus pour la gloire de Fimine.

Cette fois-ci, les Aéris en force avaient dictés leurs lois !

Arrivée trop tard sur place, elle n'avait pu que constater la lourde défaite des Telluriques, malgré des tentatives de combats groupés...

Mais il n'en sera pas toujours ainsi.

Elle s'arracha un moment à ses réflexions et se releva : le soleil pointait bas sur l'horizon.

Il était temps d'aller prélever quelques carapaces de rats et autres peaux de loups...

- Koumaï..., murmura-t-elle pour elle-même, j'espère qu'un jour, je te ferai payer ta traîtrise...

Link to comment
Share on other sites

Trahison, soit ...

Je n'entendais pas les choses de cette manière, mais enfin autant m'éxpliquer.

Les luttes sépulcrales avaient débutées depuis un bon moment déjà, quand enfin j'arrivais dans la salle, et retrouvais des visages connus, la masse d'Arioch était déjà pleine de sang, les flêches manquaient dans les carquois des archers et les mages semblaient vidés psychiquement.

Frais et dispo, j'attendais l'ennemi, pour montrer à tous de quel bois je me chauffais, tout en ésperant que la missive écrite la veille saurait amener quelques adversaires de valeur.

Malheureusement, mes camarades frappaient fort, et je n'arrivais pas toujours à achever mes adversaires, quand enfin je fis mes preuves, en envoyant une flèche dans le corps d'un guerrier au service de Posicillon, celle ci le blessa mortellement, et il s'effondra sur le sol, je fus acclamé par mes frères d'arme.

Un certain Yazmat, que j'avais rencontré sur les terres d'Eolia, ne cessait de réclamer des "Duels" avec les ennemis potentiels, il ésperait surement pouvoir dépasser Arioch et être récompensé par les dieux.

Pour moi, la salle des luttes étaient une salle de combat, et pas de duels arrangés, les duels pouvaient aisément se dérouler en dehors de la salle, je n'y voyais aucune objection.

Seulement, plus personne n'entrait, mis à part quelques braves qui acceptaient cette farce, en n'engageant le combat qu'avec Yazmat, je m'ennuyais fermement, et pour moi la coupe était pleine.

Il me prévint de l'arrivée d'une belle magicienne des contrées de Terra, Selene, et me demanda de ne pas intervenir, je lui répondis que je refusais de lui laisser la gloire.

La magicienne vint, il engagea le combat avec elle, et quand l'issue du combat ne fit plus aucun doute, je tirais un trait qui frappa la magicienne.

La soirée se poursuivit, dans le calme, avec de veritables combattants, et certains Ignés tentèrent encore leur chance, j'en éliminais encore un, et laissais les autres à Zorac, Eleidon ou encore la douce Miss Taire, qui se souviendra longtemps de cette soirée.

Voila ce que certains nomment "Trahison".

Je suis prêt à laver mon honneur, en affrontant Yazmat ou Selene en duel, mais une fois sur les terres maudites de Melrath Zorac, car en ce lieu, les combats sont plus rares.

Link to comment
Share on other sites

Une missive lui est parvenue.

Tiens donc ?! Qui diable pouvait lui écrire ?

D'un coup sec, elle rompit le cachet de cire qui fermait le manuscrit et l'ouvrit.

Un coup d'œil à la signature : Lui ?!

Koumaï, qui cherchait à se justifier... Pathétique !

D'une manière ou d'une autre, il avait été mis au courant de son mécontentement à la fin des Luttes.

Par respect, ou peut-être par envie de comprendre, elle lu le message jusqu'au bout.

Calmée, la fureur des fin de luttes étant passé, il fallait bien admettre que le point de vue de Koumaï était acceptable, sinon défendable. Il suivait sa propre logique après tout, comme chacun.

Seulement, il n'a pas eu l'air de comprendre qu'il est bien un des rares à ne pas souhaiter les duels lors de ces Luttes. Au vu des quatre ou cinq demandes qu'elle-même avait pu recevoir en à peine quelques minutes...

Traquenard ou réelle envie de se mesurer d'égal à égal, il n'y avait qu'un pas entre les deux...

Le pas de celui qui vient vous frapper par derrière !

Soit, il n'y a pas qu'un responsable, et Yazmat n'est pas étranger à cette affaire non plus...

Mais c'est l'ensemble du clan des Aéris qu'elle condamne, car en engageant un duel, on engage tout son élément avec ! Et ne pas le respecter, c'est déshonorer son élément !

Elle rédigea une rapide réponse à Koumaï : elle ne lui en tiendra pas rigueur, mais tire les conclusions de cette affaire.

Désormais, et les règles étant peu claires au sujet des duels, à chacun de juger en son âme et conscience, et d'engager ou non son élément dans un combat qui peut tourner rapidement à la déloyauté.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...