Jump to content
Terre des Éléments

Recommended Posts

Elle lut attentivement la missive en se demandant si ce n’était pas une plaisanterie. L’être humain est décidément fascinant, surtout quand il s’agit d’être idiot. Ces décérébrés de la Guilde ont contacté l’Au-Delà pour leur demander d’encadrer l’extradition d’un prisonnier particulier. C’est à peine croyable, ils ne doivent pas dialoguer souvent avec les Gardes de Melrath, autrement ils auraient déjà réalisé que certains membres du clan sont déjà restés en captivité dans les geôles . Elle écrasa le papier dans sa main et le jeta au sol. Les chasseurs peuvent aller voir ailleurs, ils ne trouveront pas de larbins ici. Elle allait reprendre le cour de sa journée lorsque Jackall leur annonça qu’un être malveillant éveillait sa curiosité. L’individu séquestré serait doté d’une grande puissance néfaste. Elle rit doucement. Si cet homme est aussi dangereux qu’il le prétend, ces empotés de la Guilde n’auraient pas réussi à le capturer. Et que viendrait faire ce bougre sur Melrath Zorac, la cité des plus faibles après les terres élémentaires ? Peut-être souhaite t-il une retraite paisible ? Qu’il ne parle à aucune des personnes alentours, il risquerait de voir son repos troublé par des quêtes sans aucun sens. Enfin, c’est déjà trop tard pour lui, sans avoir dit mot il s’est retrouvé au cachot.

 

Après avoir enfilé ses gants noirs, elle se rappela que l’information ne venait pas de l’abruti du village mais de leur Général, un nécromant redoutable. S’il dit vrai et qu’une magie immensurable émane de cet être, ils ont tout intérêt à s’inquiéter ou à trouver une solution pour qu’il leur partage ses connaissances, de gré ou de force. Cette source de savoir risque également de tomber dans les mains de l’Alliance Etoilée et consort et de sombrer dans l’oubli. Et si cet homme avait accompli son dessein en se faisant arrêter? Et si cela faisait partie d’un projet bien plus grand qu’il n’y paraît ? Elle sera présente, elle se doit de l’être. Passer à côté de cette opportunité serait de la folie pure. Elle qui rêve de destruction, de chaos, de silence. En plus, cette demande arrive juste avant Noël. Fini les rires, les chansons niaises, les lutins affublés de leurs costumes verdâtres et de leurs bonnets ridicules, une étendue de cendres envahira les plaines de Melrath avant que tout ce cirque ne recommence.

 

L’Au-Delà répondra présente, l’Au-Delà est toujours là.

Link to post
Share on other sites

La Guilde aurait-t-elle encore besoin de nous ? Il est vrai que son passé d'émissaire lors du dernier tournoi de Melrath Zorac a prouvé à quel point le professionnalisme de l'Au-Delà n'avait que d'égal sa splendeur, et ce peu importe les années passées. Mais cette fois-ci, la tâche se révélait bien plus simple, ou tout du mois en apparence. 

 

A vrai dire, encadrer l'extradition d'un prisonnier ne présente aucune difficultés apparentes, qu'on se le dise. Mais il faut avouer que celle-ci avait une saveur toute particulière : on ne savait guère qui était l'incriminé, néanmoins, pour que cette demande puisse émaner des Hautes autorités, il était évident que quelque chose se cachait derrière tout ça. Qui était-il vraiment ? Il doit être d'un savoir d'une telle rareté et d'une telle intensité pour que la Guilde fasse appel à nous. La tentation d'en assouvir notre curiosité était aussi grande que notre ambition de pouvoir.

 

Mais que voulez-vous, une mission reste une mission, et notre image ne peut être écorchée par de futiles desseins, aussi savoureux le sont-ils dans notre imaginaire. Même si cette quête semble des plus aisées, n'oublions pas que ce savoir peut-être une denrée prisée aussi par nos futiles ennemis ... 

 

Espérons juste que cette page de l'Histoire puisse s'écrire à l'encre de leur sang. 

 

L’Au-Delà répondra présente, l’Au-Delà restera triomphante. 

Edited by yaninho
Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures , Amaranth a dit:

’Au-Delà répondra présente, l’Au-Delà est toujours là.

 

La nécromancienne Amaranth avait parlé. Elle s'était impliquée au nom de la faction et j'étais intrigué par sa prise de position.

Suivre un inconnu dans des ruelles sombres était à son habitude et cela ne m'étonnait pas qu'elle nous propose de faire de même. D'autant plus que ce "dangereux" personnage semblait causer beaucoup de tord aux membres de la guilde et cela me procurait beaucoup de joie.

Pour autant, il s'était fait capturer sans grandes difficultés, un peu comme nos plus faibles compagnons, Jackall et Yaninho. Ces derniers avaient subi des peines de prison les humiliant sur la place publique.

 

Il étant temps de redorer le blaser des Au-Delà. C'est pourquoi, la proposition de la guilde semblait être une insulte supplémentaire. NON. Non nous n'aiderons pas ce projet futile. Pour qui se prennent-ils pour nous contacter de la sorte ? Pensent-ils que nous sommes de vulgaires escortes, tels les glandius vaginators ? 

Puisque cet homme nécessite une escorte c'est qu'il doit être important. Nous participerons à sa libération et le torturerons pour lui faire révéler ses secrets. Quels qu'ils soient. Et quiconque oserait s'opposer à notre dessein, se verra supprimer. Définitivement. J'y prendrai un malin plaisir à les occire, les uns après les autres. 

 

L'esprit de noël n'y changera rien. Je n'ai cure de l'ordre et la discipline imposée ces dernières années. Ceux qui ont besoin de règles pour se rassurer ne sont que de minables insectes à écraser. Je les méprise, ces fervents défenseurs de la justice et de l'honneur qui n'ont de respectable que leur illusion d'eux-mêmes. Nous serons présent pour détruire cette guilde des chasseurs. Leur montrer notre puissance. 

Je serai présent. 

 

L’Au-Delà répondra présente, l’Au-Delà restera conquérante.

Edited by Kirnes
Link to post
Share on other sites

Une ombre. Un fantôme. Un spectre. Nul ne savait grand chose de cet être subitement débarqué dans la capitale, si ce n'est ce qu'il dégageait. D'obscures ténèbres. Invisibles pour l'œil et pourtant si lourdes pour l'âme.


Comment ne pas les libérer, ces noires émanations ?

Comment ne pas les délivrer, ces sombres lueurs ?

 

Comment ne pas laisser se répandre ces vagues de douleurs et de terreurs, déferlant sur la ville, éclaboussant les murs de la cité du sang et de l'odeur de la mort ?

Comment ne pas laisser se distiller la peur dans les cœurs ralentis des villageois, pompant au rythme du silence glaçant qui avait envahi la ville ?

 

Les Au-Delà n'avait pas pour seule mission de faire le mal. Il œuvrait tout autant pour le laisser se faire.

 

De cette boîte de Pandore, ils fracasseraient la serrure.

 

L’Au-Delà répondra présente, l’Au-Delà restera dominante.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...