Jump to content
Terre des Éléments

Ullr

Membres
  • Posts

    8
  • Joined

  • Last visited

About Ullr

Profile Information

  • Gender
    Male

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Ullr's Achievements

Rookie

Rookie (2/14)

  • First Post Rare
  • Conversation Starter Rare
  • Dedicated Rare
  • One Month Later Rare
  • Week One Done Rare

Recent Badges

0

Reputation

  1. De là où se trouvaient les jeunes recrues, on pouvait voir une grande bâtisse entourée par une clôture en bois. Elle était faite de bois et semblait capable de contenir une vingtaine de personnes. Rustique mais utilisable, elle comportait une grande porte ainsi que des petits orifices servant de fenêtres. Un brouhaha provenait du bâtiment. Faisaient-ils la fête ? Préparaient-ils quoi que ce soit? De là où se situaient Galahaad et ses compagnons, il était difficile de le savoir. En revanche, personne ne semblait surveiller leur campement. Une erreur de débutant qui pourrait leur coûter très chère… - Mes amis, voici l’objecitf. Derrière l’abri, il y a leur drapeau. C’est ce que nous sommes venus chercher. Personne ne surveille leur campement, c’est le moment de foncer discrètement et de s’en emparer! voulut expliquer Galahaad - Galahaad, même si on ne voit pas de sentinelles, ça ne veut pas dire que personne ne surveille. Tout le monde connait les bases de la survie ici et personne n’est assez idiot pour laisser un campement sans surveillance… répondit l’un des quatre soldat qui l’accompagnait - C’est vrai, à tout moment ils se sont cachés dans leur bâtiments et le brouhaha sert de diversion. affirma un autre garçon - Bon, si vous ne voulez pas y aller, que cela ne tienne. On gardera un ou deux guetteurs pour surveiller nos arrières. De toute façon, cinq, c’est trop. On se ferait très vite remarquer. Le soldat aux yeux noirs indiqua à trois de ses compagnons de rester en place ensuite il attrapa le soldats restant par le bras et les emmena avec lui. Piti n’était pas bien grand. De la bande envoyée en excursion c’était sans aucun doute leur le plus petit. Toujours un arc à la main, il chassait avec son père depuis tout jeune dans les forêts d’Ignées. Le garçon malgré ses longs cheveux noirs qu’il attachait en queue de cheval savait parfaitement se camoufler pour ne pas se rendre visible de sa cible. Le coéquipier parfait pour cette mission. Les deux compagnons s’engagèrent dans la forêt puis arrivèrent face au mur de bois. Galahaad sentait que son pouls s’était accéléré . Son coeur battait si fort qu’il pourrait presque sortir de sa poitrine. Le jeune homme commença a observer les fortifications, ces dernières n’étaient pas si haute vue de près. - Trois mètres à tout casser, si je fais la courte échelle à Piti, on devrait pouvoir réussir à entrer, réfléchis le garçon. Aussitôt expliqué, aussitôt fait. L’archer se trouvait sur les épaules de son allié. Piti s’arrêta au sommet pour prendre la main du soldat resté au sol puis le tira de toute ses forces. Les deux garçons vacillèrent et atterrirent de l’autre coté de la cloison soulevant un nuage de poussière. A peine les fesses posées sur le sol, un groupe sorti de l’abri et accouru vers le nuage de fumée. - Bon ben on est dans de sales draps … comment on va se sortir de la hein ? … Piti ? marmonna Galahaad En effet sur les deux hommes qui avait passé la barrière, un seul était présent - Ah ben il a du aller se cacher dès qu’on s’est cassé la figure… va falloir que je me débrouille tout seul. Gromela-t-il Face à lui s’était amassé une ribambelle d’étudiants. Tout comme lui ils portaient tous un foulard. Attaché à leur tunique, sur le front ou dans les cheveux, chacun le portait de la façon qu’il préférait. La seule différence? la couleur verte du bout de tissu. Tous semblaient étonnés d’apercevoir l’individu de ce côté des murs. Quelle fut leur stupeur lorsque derrière ce dernier se trouvait un magnifique feux d’artifices - Mais… qu’est ce que c’est que ça? - Un feu d’art… d’art… d’artifice ? Au loin, les guetteurs de l’équipe rouge n’avait rien loupé de l’action. Ils s’étaient afféréés à utiliser leur feux de détresse pour attirer l’attention et cela semblait fair leur effet. Ce laps de temps avait permis à l’archer de se faufiler et de s’emparer du drapeau vert. Même si certains élèves s’en été rendu compte, il était bien trop tard pour réagir. Le commandant Jade avait formé ces recrues depuis quelques jours, c’est avec une mine dépitée qu’il s’empressait de rayer les noms un à un. Finalement, Galahaad et Piti furent relâchés. Ils récupèrent le drapeau ainsi que les foulards et rejoignirent leurs amis cachés derrières des buissons. Ils firent alors route vers leur campement - Tu crois qu’on aura quoi au petit déjeuner demain ? J’espère qu’on aura un croissant bien doré pour la réussite de notre mission! s’exclama un des guetteurs - Un croissant ? Alors là, non! Comment tu peux manger ça dès le matin ? Après une telle mission j’espère qu’on nous servira une belle omelette. répondit son voisin sur un ton encore plus fort.
  2. RP pour Ullr En fait tu me demandes de parler de moi ? de raconter mon histoire ? Et bien je vais tenter de te raconter ça de façon assez brève. Je suis né dans un village proche de Terra, j’appartiens à une famille de bûcheron et cela depuis plusieurs générations déjà. J’ai un petit frère et une petite sœur dont je me suis occupé et j’eu un frère ainé, celui- ci décéda de maladie. Je suis quelqu’un de très curieux et la connaissance m’intéresse énormément. J’ai quitté le domaine familial afin de pouvoir découvrir le monde. Toujours accompagné d’une plume et d’un livre afin de décrire mes observations, je sais me défendre à l’aide d’un arc et de flèches. Je connais quelques personnes qui ont des rêves, des vengeances, etc. Mon objectif ? C’est de voyager le plus loin possible, jusqu’à l’océan. Et si possible, cartographier la région à l’est du domaine que nous connaissons déjà. Pouvoir répertorier toutes les connaissances que j’aurai pu acquérir pendant cette vie. Ça c’est moi. Après, j’ai pas mal voyagé et j’ai rencontré des gens formidables. Je les côtoie encore aujourd’hui et sans eux je ne serai pas arrivé jusque-là. Un jour peut être j’aurai un moyen de les remercier pour tout ce qu’ils ont fait pour moi… en attendant j’essaie de leur rendre leurs tâches un peu moins difficile. Mais ça, c’est compliqué. En tout cas ces gens-là sont vraiment géniaux (un peu F(n)ou sur les bords mais vraiment géniaux). Il y en a bien d’autres mais les citer seraient trop long. Je sais qu’ils se reconnaitront. Enfin voilà très cher musicien. Ce qu’il faut retenir de moi, c’est tout ça. Moi, ma famille et mes amis.
  3. Un examen pas comme les autres Caché derrière un chêne massif et feuillu, un jeune homme semblait attendre patiemment que quelque chose se produise. De l’autre côté de l’arbre se trouvaient deux autres garçons. Le premier, de corpulence impressionnante faisait presque un mètre quatre-vingt-dix et n’avait plus grand-chose sur le crâne. Le second, lui était diamétralement opposé, petit et frêle, il avait une énorme touffe sur la tête et une couleur de peau qui rappelait les régions arides de Sildi han. Les deux garçons faisaient route sur un petit sentier sylvestre. Tous deux portaient un foulard de couleur verte à leur pantalon. C’est lorsqu’ils dépassèrent l’arbre où il s’était caché que le guetteur intervint. Il tenta de se faufiler dans leur dos mais le gringalet le repéra - Hé Grocosto ! Retourne-toi ! Un garçon de l’équipe rouge ! il veut nous voler notre foulard ! Le colosse fit demi-tour et se précipita sur son adversaire. Ce dernier bondit pour passer au-dessus de son opposant et d’un geste fin et habile s’empara de son foulard. A peine atterrit, il se trouva nez à nez avec l’avorton qu’il enjamba aussitôt pour l’esquiver. Trop vif pour lui, le jeune homme n’avait pu mettre la main sur le deuxième bout de tissu. S’ensuivit alors une lutte pour attraper le foulard de son adversaire. Malgré tous leur essai, aucun n’arrivait à prendre l’avantage sur l’autre. Soudain la demi-portion trébucha sur une racine ce qui sonna la fin du duel. - Merci l’ami, dit-il en récupérant l’objet convoité avec un grand sourire Une fois en poche il déguerpit rapidement sur le sentier. Après quelques minutes de course, il rejoint un campement où l’on pouvait observer en son centre un énorme drapeau écarlate. Tout autour se trouvait une dizaine de jeunes hommes et femmes qui s’affairaient à leurs occupations. Face au drapeau, un homme en armure rouge, plus âgé, que les autres semblait écrire sur un cahier. - Galahaad, tu nous reviens. Comment s’est passé la mission que je t’ai confié ? As-tu réussi à trouver le campement des autres équipes ? s’exclama-t-il après avoir relevé la tête Le jeune homme à bout de souffle releva la tête. Ses yeux couleur onyx et ses sourcils raides lui donnaient un air sérieux. - Oui commandant… J’ai pu observer les campements de l’équipe verte… et de l’équipe rose… en revanche… je n’ai pas trouvé le campement de l’équipe grise… Il doit être bien caché… Comme dédommagement pour cet échec… voici deux foulards verts… - Intéressant ! C’est déjà de très bonnes informations que tu nous apportes là. Avec cela l’équipe verte est déjà handicapée de deux membres. Réunis tout le monde et rejoignez-moi dans la tente. Je vais vous expliquer la suite de l’examen. La tente était le seul et unique bâtiment du campement. D’une taille assez conséquente, c’est là que les hommes et femmes dormaient. C’était également le point de réunion lorsque le commandant Marsher décidait de réunir tout le monde. - Comme vous le savez tous vous êtes des élèves de l’école des armées d’Ignis. En trois jours vous avez eu un comportement exemplaire et la construction du campement s’est terminée il y a peu. Je vais maintenant vous donner plus de détail sur l’exercice actuel. Cet examen consiste à capturer le drapeau des campements ennemis. Il y a quatre campements : Vert, Rose, Rouge et Gris. Une fois le drapeau de l’équipe adverse récupéré, tous ses soldats sont éliminés. Il est également possible d’éliminer les soldats adverses en leur volant leur foulard. Chaque équipe est composée de vingt élèves, d’un élève étoilé et d’un commandant superviseur. A la fin des dix jours d’exercice nous ferons les comptes des élèves et équipes restantes. Je vous parlerai de la notation plus tard. Sachez en revanche que survivre et le point le plus important de l’examen. Préparez vous bien, cette nuit une opération s’effectuera dans le but de dérober le drapeau vert. Je convoquerais les soldats choisis le moment venu. Rompez ! ***** Le soir venu, Galahaad avait été sélectionné. Ce n’était pas étonnant. Le jeune homme aux cheveux bruns faisait parti des meilleurs élèves de sa promotion. De plus c’est lui qui avait déniché le lieu où se trouvait le campement couleur émeraude. Accompagné de quatre de ses camarades, c’est lui que le commandant avait choisi comme Chef d’équipe. Que la mission soit un succès ou un échec, son objectif principal était de revenir avec son équipe complète. - Tu crois qu’on aura quoi au petit déjeuner demain ? J’espère qu’on aura une omelette bien garnie pour la réussite de notre mission! s’exclama un élève - Une omelette ? Alors là je refuse! Comment tu peux manger ça dès le matin ? Moi il me faut des céréales. répondit son voisin sur un ton encore plus fort - Chut! Plus un bruit! Vous allez nous faire repérer. Voilà le campement. chuchota le nouveau capitaine
  4. Ullr/Galahaad/Mikal/Hurricane Vous verrez encore affiché Morano un certain temps mais ce dernier a été supprimé
  5. Le grand jour était arrivé, le tournoi allait commencer et nous pourrions entendre les premiers fers se croiser, les premières flèches être tirées ou encore voir les premiers sorts lancés. Ullr n’avait pas grand-chose à faire ce jour-là. Et comme lorsqu’il n’avait rien à faire, il se baladait dans les rues de la capitale. Inconsciemment il se rendit à l’arène. L’archer en profita alors pour observer les premiers combats. A peine rentré dans le bâtiment, l’intensité était palpable. Après avoir monté les marches et être arrivé dans les gradins, il apercevait deux personnes en plein combat. Il s’agissait de sa lieutenant Radegonde qui se battait férocement face à Shiver Ullr ! UUUUUUUUllr ! Au loin, Cédille agitait les bras dans tous les sens lui faisant mine de le rejoindre. Il s’assit donc à ses côtés. Tu as raté le début ! Tata Rade mène 1KO à 0. Shiver c’est une vraie fusée, il court partout ! Il lui faudrait lui donner des fleurs ça le détendrait surement. C’est apaisant les fleurs ! Mais quelles fleurs je pourrai lui apporter… Oh là là faut que j’y réfléchisse… A ses côté le rodeur riait. Son ami, particulièrement excité par le duel, aurait bien besoin d’être apaisé lui aussi. Lui qui était si calme d’habitude semblait être une pile électrique. Le combat se termina finalement par une victoire de la Fnou. Le mage sauta de joie puis s’exclama : Yeeeeeah ! Tata j’arrive ! Ne me prends pas à la légère sinon tu risques de le regretter Attends Cédille, c’est toi qui combats les 1V1 pour ton équipe ? Bien sûr et mes adversaires n’ont qu’à bien se tenir. Cécile ne va pas y aller de main morte j’en suis sûr. Bon courage mon ami, même si Radegonde est très puissante je suis sûr que tu peux créer un exploit. Après presque une heure d’attente Ullr aperçu ses deux compagnons entrer dans l’arène. La nécromancienne avait l’air en pleine forme malgré sa joute précédente. Cédille quant à lui semblait un peu stressé. Il n’avait pas l’habitude de se battre et encore moins devant tant de monde. La joute commença et le mage ne tarda pas à envoyer ses premiers sorts. La jeune femme les évita habilement puis profita d’une ouverture pour contre-attaquer. Sans paniquer, le mage Fnou résistait sans broncher. Parant les quelques attaques, il ne semblait pas décontenancé par la maitrise de son adversaire. Le duel battait son plein sans qu’aucun des deux jouteurs ne réussissent à faire la différence quand soudain, Radegonde lanca un choc ténébreux qui frappa pleinement sa cible. Le mage fut envoyé au sol. Il n’eut pas le temps de se relever qu’un nouveau choc ténébreux s’abattit sur lui. Incapable de se relever, il fut défait. La seconde manche se passa de la même manière que la première. Cédille fut de son mieux pour résister aux coups de son adversaire et tenta à mainte reprise de prendre l’avantage. Cependant, il fut mis au tapis une seconde fois. Alors que la troisième manche débutait, le public fut stupéfait par une action de la nécromancienne. En effet cette dernière comptait se battre … sans son équipement ! Était-ce de l’arrogance ? Un excès de confiance en soi ? Voulait-elle ridiculiser son cadet ? Ce dernier ne tarda pas à foncer vers elle. Jamais Ullr n’avait vu son ami attaquer avec tant de rage. Les Fnous savent que Cédille n’aime pas se battre mais il n’est pas mauvais pour autant… Rade tu abuses un peu sur ce coup ahah. Tu vas le regretter amèrement. Radegonde évita une grande partie des coups de son adversaire mais ce dernier se rapprochait dangereusement d’elle. Les attaques de magie blanche la frôlaient de plus en plus proche. Puis elles la touchèrent et l’équilibre fut rompu. Pour la première fois depuis le début du duel Cédille avait le dessus. Il saisit sa chance et lança un énième souffle de magie blanche qui fit mouche. L’arrogance de son amie lui fit défaut et le mage gagna sa première manche. Même si Cédille reprit confiance grâce à cette petite victoire, cela fut de courte durée… Radegonde remis son équipement et ne laissa aucun répit au néophyte. La quatrième et ultime manche fut remportée par la jeune femme en temps record, les attaques furent nettes, précises et le jeune homme ne put que subir son adversaire. Le combat se termina, le mage remonta voir son ami assis dans les gradins. Je suis désolé, je n’ai pas réussi à battre Tata… L’écart de force entre nous est trop grand… Ce duel m’a épuisé je vais me reposer. A bientôt Ullr Cédille s’éloigna et même s’il affichait un sourire radieux auprès de son compagnon, Ullr savait très bien ô combien sa défaite l’attristait. Le rodeur assista aux dernières rixes de la journée puis s’en alla retrouver l’auberge où il logeait.
  6. RP – Tournoi de Melrath 2ème édition POV Ullr Cela faisait quelques mois que le jeune chasseur était arrivé à Melrath Zorac. Avant, il était passé par Terra où il avait pu se rendre utile en aidant la population locale. Le vagabond y avait également affronté des monstres puissants tels que les golems de boue ou encore le grand méchant Croloup qui hantait la population de jour comme de nuit. Tous ces combats, toutes ces quêtes lui avait permis de gagner en expérience, et, se lassant peu à peu de la région, il décida de partir vers un paysage qu’il ne connaissait pas encore… la capitale. Un ciel bleu sans nuage, des oiseaux qui chantonnent, un marché animé qui bat son plein. Pour un mois de Pluvia, le temps était vraiment agréable. Ullr se baladait dans la cité quand il aperçut une nouvelle échoppe où de nombreux soldats, et explorateurs s’étaient amassés devant. Il pouvait entendre de loin un homme s’exclamer : « Tournoi de Melrath, 2ème édition du tournoi de Melrath ! Nous cherchons des participants pour le tournoi ». S’approchant, Ullr découvrit l’homme en question. Il s’agissait de Yaninho ! Un homme aussi connu pour sa puissance magique que pour sa radinerie. - Bonjour jeune homme ! Vous êtes nouveau dans la région ? Venez donc participer au tournoi ! Il a lieu du 17 de Pluvia au 15ème jour de Laboria » Ullr hésitait grandement à participer. Son emploi du temps était très chargé (ou pas). Lui qui aimait bien vagabonder où bon lui semble serait obligé de rester dans la capitale pour participer à ses combats... Il refusa donc: - Bonjour ! Je vous remercie pour l’invitation. Même si mon inexpérience en joute m’aurait fait défaut, c’est surtout le manque de temps à consacrer à cet évènement qui m’en empêche… Je suis désolé - Aucun problème jeune homme ! même sans participer aux combats vous pouvez cependant participer à nos célèbres paris de joute ! Pariez donc sur quelles équipes réussiront à se hisser au second tour ! Le jeune homme hésita un instant puis se laissa tenter par ce jeu auquel il n’avait pas l’habitude de participer. Il s’était tenu informé du nom des différents jouteurs qui allaient participer au tournoi. On pouvait y retrouver des jouteurs très connus tels que Manrek, l’homme au bandeau écarlate ou encore l’encyclopédie Fnous, Radegonde mais également des nouveaux sans expérience notable tels que Scarecrow et Cédille de Werven. Les équipes avaient été tirées aléatoirement selon des groupes de niveau de sorte qu’elles soient homogènes Quelques jours avant le début du tournois, il rapporta au puissant mage sa grille de paris. Un ciel bleu sans nuage, des oiseaux qui chantonnent, une cité bien animée. Une ambiance festive flottait dans l’air. Ce n’est pas qu’une sensation, tout le monde attendait avec impatience le début des rixes.
×
×
  • Create New...