Jump to content
Terre des Éléments

Le Sombre

Membres
  • Content Count

    242
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Le Sombre

  • Birthday 10/12/1996

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Chez les Sentinelles

Recent Profile Visitors

4959 profile views
  1. Aux détours des bosses de ce joli désert se dessinait enfin le fortin des Sentinelles, ondoyant légèrement sous le soleil de midi. C'était chez moi, il y a longtemps. Mais ma longue absence a eu tendance à faire naître des rumeurs sur une perte de dévotion envers Niue de ma part. On m'avait ouvert la porte sans grand entrain, des sourcils levés plein d'interrogations, sans que la moindre de celles-ci ne franchisse les lèvres. Je plaide coupable, pour le coup. Mon absence non prévenue - qui n'était pas loin de la désertion- avait fait grincer des dents, mais sûrement pas autant que
  2. [hrP] J'avais légèrement oublié de finir ce RP, voila qui est fait [/hrP] Tuer des mages cachés dans le Marais et voler leurs plans, les plans d'une machine. On m'avait engagé comme un vulgaire assassin trouvé dans n'importe quelle taverne miteuse. Quelle machine? Mystère. Pourquoi ces mages avaient-ils le plan? Mystère. Pourquoi se cachaient-ils dans tout le Marais? Mystère. Et pourquoi l'Architecte ne va-t-il pas les voler directement, au lieu de laisser ses sbires quelques peu intellectuellement diminués s'en charger, augmentant ainsi formidablement le taux d'
  3. Les sbires n'avaient pas été trop durs à trouver: tout le marais parlait d'eux, et surtout se plaignait d'eux. Il paraîtrait d'ailleurs qu'il n'y avait pas qu'un seul arrivant... mais bien deux. Un était, d'après un habitant, effectivement un des sbires de l'Architecte, mais l'autre était là pour s'opposer à lui. Je ne pris même pas la peine de lui parler, il n'était sans doute pas très intéressant, et possiblement en pleine discussion avec l'Akasha, qui aurait sans doute été aussi content de me voir qu'une famille affamée voyant arriver le plat principal lors de la fêtes du 1er de Creativa.
  4. Possibilité d'utiliser la même connexion ce soir et demain.
  5. La rumeur courait sur ses deux petites jambes, passant de tentes en auberges, de bouche à oreilles, de gardes à visiteur, comme quoi l'Architecte -tiens donc! Ça faisait longtemps- avait décidé d'ourdir une fois de plus un plan machiavélique. Dans la tente, tout le monde attendait de voir ses sbires pointer le bout de leur nez rouges - non, ce ne sont pas des soldats professionnels- pour pouvoir se complaire à l'interrogatoire de ces charmants abrutis. Tel un feuilleton publié dans un quelconque torchon de Melrath Zorac, les plans de l'Architecte semblaient ne pas avoir de liens, et encore moi
  6. J'ai enfin le sceptre en main. Cette chose est censée avoir un pouvoir immense, même si cet abruti de sbire ne savait rien de concret. J'ai parcouru les environs durant toute une journée, et ai enfin obtenu ce foutu sceptre. J'ai essayé de l'agiter, utilisant mes très faibles pouvoir magiques, mais rien ne se passe. Peut-être que Hersyn m'a menti? Néanmoins, je n'irais pas vérifier la véracité de ces informations, le vieux n'y résisterait pas. Ce sceptre m'est néanmoins sans valeur, et je suis curieux de voir comment l'autre s'en tirerait pour en faire quelque chose. Je suis donc retour
  7. "Pssst! Ça te dirais un boulot pas trop dur et bien payé?" C'est par ces mots subtils et fins que cet arriéré de sbire m'aborda. C'est que le bougre n'était pas là d'habitude, et sa présence en ces temps était... Intéressante. En effet, depuis maintenant quelques jours, la rumeur planait en ville comme quoi l'Architecte -avec un grand A s'il-vous-plait- échafaudait l'un de ces nouveaux plans suprêmement machiavéliques. Il avait déjà fait le coup deux fois, ayant provoqué deux soulèvements en moins d'un mois! Un interrogatoire expéditif me permit de lui faire avouer qu'en e
  8. Guix avait décidé de recommencer: Donc ce qui devait arriver arriva: PS: N'allez pas croire que Guix est gentil pour autant. L'abus de Guix est dangereux pour la santé. A consommer avec BEAUCOUP de modération.
  9. J'm'attendais à un screamer... Mais en fait c'est encore pire que ça....
  10. Vous promenant dans les rues, vous apercevez au loin, un conteur descendu d'une autre contrée. Rapportant souvent des légendes oubliées, ils sont rares et leurs histoires souvent incroyables et belles. Vous vous approchez donc et vous glissez dans la foule, ne voulant pas perdre une miette du récit. Le conteur, un personnage vêtu de noir, prend la parole: "Avez-vous jamais entendu parler de la légende du Sombre? Non, bien sûr, elle fut effacée des mémoires par les dieux qui, du haut de leur grandeur, prennent un malin plaisir à jouer avec les vies des pauvres mortels que nous sommes.
  11. Mes salutations, et longue vie à la horde des Admins
  12. Le Sombre

    Le Manoir

    Le soleil se levait doucement, tentant de se frayer un chemin parmi la brume matinale qui planait sur la ville. Dans les alentours de l'est de Melrath Zorac, Le Sombre se vit réveillé par le chant des dragons cherchant une proie depuis le firmament. Une bonne journée s'annonçait, quoique froide. Le Sombre enfila son manteau, empoigna son arbalète, et parti faire sa chasse quotidienne. Ce fut en passant en passant près des remparts de la cité qu'il sentit l'odeur de terreur dégagée par ses habitants, et le cri démentiel d'une chauve souris. D'un rapide sprint, il s'engouffrât dans la cité
  13. PSeudo : O-Le Sombre , Classe: Necromancien Region : Ignis En souvenir du bon vieux temps ou twix etait mon soldat XD PS : On pourrait en profiter pour remplir la collec de son perso principal...
  14. Je ne fais qu'un rappel pour ceux qui voudraient crier ... : Orus :
×
×
  • Create New...