Jump to content
Terre des Éléments

Carnage chez les FNous


Recommended Posts

Il y avait du bruit dans la coquille. Installés sur les canapés ou dans des bulles, les Fnous se racontaient leurs aventures de la journée.

C’était au tour de Shorion la lutine narrait ses péripéties.


« J’ai grandi un peu moi, Marraine ! Et aussi j’ai rendu visite à la recycleuse ! On a joué un peu aux cartes et toussa….
C’est Scarnade qui m’a aidée à aller la voir, il a sûrement voulu me faire une surprise…
Mais pourkewa il est tusseul, dis ? Il a pas de coquille, pas de famille comme FNous… »


Sa Marraine, la grande Radegonde – Ben vui, à côté d’une lutine, tulemonde est grand, mais la lutine la voyait très très graaaande – écoutait attentivement.


« Comme un vilain petit canard qu’on laisse tout seul tu veux dire ? »


Shorion s’arrête soudain de faire des bulles pour répondre à sa marraine :


« Mé le vilain petit canard tu m’as pas dit que c’était un Signe ?
- Oui c’est un Cygne
- Alors si c’est un signe, c’est un Signe de koi ?
- Un cygne noir, je dirais.
- Un signe noir ? Il manque de lumière ? Il dort dans des grottes tu veux dire ?
- Hein ? Euh…
- On peut pas le laisser ! "


La lutine courait déjà dans tous les sens pour sortir son attirail d’écriturage de Missives.
Des flacons d’encre de toutes les couleurs trônaient au sol au milieu de la pièce et…. Ce qui devait arriver…. L’encre rose s’est renversée, sur le parchemin, heureusement ! Ca fait une petite tâche, bon tant pis, on change de parchemin ? qui en a un ? Personne…. Bon ben… on garde celui-là.
Radegonde la regardait s’agiter et mettre du savon à bulle partout dans la pièce.


« Tu sais Shosho qu’il tue tout le monde lui ? Même les p’tits ?
- Roooh mais… c’est sûrement pas sa faute quand même ! Pitetre il a pas été assez Amouragé, comme le vilain p’tit canard. Et que si on l’adopte et qu’on lui donne touplein d’amour ça sera un Signe ?
- Un beau cygne ? "

Radegonde se grattait la tête en cherchant quoi répondre à la lutine.

« On pourrait avoir des plaintes !
- Tu crois qu’on nous aiderait à décorer la coquille en nous amenant des plinthes ?
- Non…. *soupire*   que des gens vont venir se plaindre !!
- Aaaahhh…. Se plaindre d’être Mouruté ? "


La lutine avait du mal à comprendre qui pouvait se plaindre de rendre visite à sa grande copine la recycleuse mais apparemment, tulemonde aimait pas ça d’après Marraine.


« Bon ben si jamais quelqu’un se plinthe de sa visite à la nécropole…. Alors…. Il pourra FNous défier en duel pitêtre ? Moua, ou Toua, ou Lui ?

Un truc où on s’rait équitable et où on pourrait avoir l’immense bonheur de rejoindre mon amie la recycleuse ? "


Les yeux de la lutine brillaient, dans l’attente d’une réponse de sa Marraine qui savait si plein de choses.

 

 

Link to post
Share on other sites

Quand la cheffe avait ce regard, Radegonde savait qu'elle ne pouvait rien lui refuser et qu'il n'était plus question de discuter.

 

« Bon, d'acc... »

 

Ça ne servait à rien de terminer la phrase, Shorion était déjà partie s'installer sur la table la plus proche. Tandis que la nécromante s'approchait de sa filleule, le pour succédait au contre dans son esprit. Elle avait déjà émis les problèmes qu'apporterait la décision d'accepter Scarnade, et Shorion les avait écartés bien trop vite du débat pour qu'ils soient importants à ses yeux.
Les aptitudes au combat du guerrier étaient vantées, mais surtout craintes, aux quatre coins de la terre des éléments, et Radegonde n'avait toujours pu qu'éprouver du respect pour ce talent, bien que mal utilisé. Peut-être qu'elle réussirait à le canaliser, cela avait une probabilité assez faible, mais ça ne coutait rien d'essayer. Et au pire, il resterait un allié de qualité à avoir sur le champ de bataille.

 

Radegonde était désormais à côté de sa générale, affairée à l'écriture de la missive.

 

« Tu me laisseras écrire un paragraphe ? Peut-être qu'il sera plus motivé à nous rejoindre si j'ajoute quelques lignes. Et d'ailleurs, il faudra peut-être écrire quelque chose à placarder sur la coquille, histoire de prévenir les gens.
- D'accord, j'ai déjà fini ma partie, c'est à Toua maintenant ! »

 

La nécromante lu rapidement la missive de Shorion écrite à l'encre rose.

 

Citation

Mup Scarnage,
Fnous sommes muppy contents de te propositionner de viendre partager notre coquille, on a des lits de libres et il fait super bon à l'intérieur. On voudrait que tu viennes jouer avec Fnous. Si tu veux bien, la seule condition, c’est de dire Voui bien sûr ! Tu verras,ça sera chouette ! On fera plein de bêt... euh... belles choses.

 

Radegonde saisie une plume et de l'encre noire avant d'ajouter :

 

Citation

 

Salutations Scarnade,

Comme tu l'auras compris, nous t'envoyons cette missive afin de te proposer une place au sein de la Thuatha dé Chilandari. Lorsque tu nous rejoindras, tu remarqueras que nous n'avons rien à voir avec les autres factions auxquelles tu as pu appartenir. Tu trouveras chez nous une grande famille qui te respectera pour ce que tu es, et qui ne cherchera pas à t'imposer de règles.

 

A bientôt,
Radegonde

 

 

Sa signature trônait dans la tâche d'encre rose de Shorion, telle une double signature.

 

Radegonde roula la missive puis leva les yeux sur Shorion à côté de qui flottaient des bulles de savon. Sa filleule lui adressa un large sourire et les bulles se mirent en mouvement et se regroupèrent pour former une chouette en bulles. Le volatile magique s'approcha de la nécromante et saisit du bec la missive avant de s'envoler par la fenêtre. Radegonde regardait d'un air étonnée sa filleule, satisfaite de son tour de magie.

Link to post
Share on other sites

 

Emiko rentrait tout juste d’une épuisante sortie, hache à la main et bûches sous bras, quand elle vit la douce petite lutine courir un peu partout. Cela était habituel, mais ça l’a surprenait toujours de voir autant de vie dans une faction. A la suite un passage à vide d’un moment qui lui semblait interminable, elle avait croisé Radegonde. Après des nombreux verres plus ou moins alcoolisés et de discussions en tous genre, elles avaient convenues que Emiko rejoindrais les FNous. Toujours un peu déstabilisée par la vie à l’intérieur, la discrète rodeuse metta la hache à la disposition de tou.te.s

 

« Tu sais Shosho qu’il tue tout le monde lui ? Même les p’tits ?
-    Roooh mais… c’est sûrement pas sa faute quand même ! Pitetre il a pas été assez Amouragé, comme le vilain p’tit canard. Et que si on l’adopte et qu’on lui donne touplein d’amour ça sera un Signe ?
-    Un beau cygne ? »

 

Écoutant d’une oreille, Emiko alla s'asseoir sur l’un des canapés encore disponible et commença par enlever de manière inefficace la saleté de ses vêtements. Radegonde et Shorion discutaient sûrement de Scarnade, personne au demeurant fort sympathique qui l’avait fait revoir la Recycleuse à plusieurs moments.

 

« Bon ben si jamais quelqu’un se plinthe de sa visite à la nécropole…. Alors…. Il pourra FNous défier en duel pitêtre ? Moua, ou Toua, ou Lui ? Un truc où on s’rait équitable et où on pourrait avoir l’immense bonheur de rejoindre mon amie la recycleuse ? »

 

Duel ? Équitable ? Adoption ? Shorion voudrait-elle que le carnage devienne FNous ? Elle en serait capable. Mais il s’agit d’une décision de faction. Hm. S’il est TdC, il ne pourra plus me tuer, pensait Emiko. Je pourrais donc sortir sans vérifier tout autour de moi s’il ne m’attends pas quelque part. Un risque en moins c’est toujours ça de pris.

La rodeuse prit donc la décision, quoique logique, de ne pas refuser Scarnade dans la faction. Sans être folle de joie de le croiser souvent, elle pourrait au moins arrêter de perdre des objets en route en le fuyant comme une lâche.

Mais, ce qui est bon pour moi, eh bien, est bon pour moi. Comme on dit : L’égoïsme, il n’y a que ça, se dit-elle avant de se pelotonner au fond du canapé pour s’insinuer dans les bras de Morphée.

Link to post
Share on other sites

Pendant que la recycleuse recousait gentiment son haillon, Crown songea à cette dette à l'auberge qui avait entravé sa survie. Après une telle course maléfique ayant laissé le guerrier sur les rosiers, la confrontation fut pourtant inévitable, et... Sans grande surprise.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...