Jump to content
Terre des Éléments

Recommended Posts

Acte 1

 

 


L'Oiseau voit tout, est partout.

 

Comme cette nuit d'été. Le ciel dégarni de nuage laisse place au spectacle des lumières célestes. Une douce brise vient satisfaire l'animal. Il se délecte du chant du ruisseau, de l'odeur lointaine d'un feu de bois. Quand soudain le calme laisse place à un grondement terrible. L'écho rebondissant dans toute la forêt. Le fracas ne surprend pas l'Oiseau qui étend alors ses larges ailes noires pour se propulser dans le vide à la recherche d'un endroit plus paisible où se reposer.

Ce sont des pas lents et retenus qui le sortent de son sommeil. Un homme avance discrètement parmi l'amas de bouleaux. Étrange. Est-il le chasseur ? La proie ? Curieux l'Oiseau se met en quête d'une réponse. L'homme progresse vers la déflagration de la veille. Après quelques minutes de filature la vision du massacre apparaît. Un massacre qui portait de toute évidence la signature de la bannière noire. Elle avait a nouveau frappée. Détruisant une nouvelle tente de faction sans défense, répandant le sang des plus faibles, pillant sans concession. 

 

L'homme arrêté sur la scène cache difficilement la rage qui bouillonne en lui. Les sourcils froncés, les dents serrées, le regard qui demande vengeance. Il s'éloigne, englouti par la foret. 

 

L'Oiseau satisfait poursuit sa route.

 

 

 Acte 2

 

 


- As-tu réfléchi à ma proposition ? 

 

- J'ai réfléchi à mon rôle dans ce conflit contre les Au-Delà. Impossible pour moi d'accepter l'accointance qu'ils ont avec certains membres de ma faction. Une des nôtres est même parti les rejoindre temporairement... Je ne peux plus accepter cela.

 

- Tu as quelque chose derrière la tête. 

 

- J'y ai longuement réfléchi. Une décision si difficile à prendre. Je vais assassiner Sepertina, Radegonde et ses valets. Les conséquences seront terribles. Nombre de mes compagnons chez les Thuatha Dé Chilandari ont été bienveillants. Mais les décisions stratégiques de la faction ne sont guidées que par une seule. Une direction qu'il met devenu impossible d'accepter. Je suis définitivement résolu à faire de ce combat contre les Au-Delà une priorité.

 

- Tu comprendras qu’après cela, t'accepter parmi nous sera une toute autre histoire. De mon côté je pourrais y réfléchir. Mais mes lieutenants ne seront pas du même avis. En aucun cas nous ne pouvons être responsables d'un tel acte.

 

- S'il me faut vivre en solitaire... J'assumerai les conséquences. Je dois combattre le Mal qui infecte les Terres élémentaires. Ne pas agir serait me trahir, mon vrai crime. Radegonde... Est-elle si différente de notre ennemi commun. Son refus de rejoindre l'Alliance, de lutter. Elle aurait pu faire balancer la guerre de notre côté. Mais comme d'habitude seuls son ego et le profit peuvent la convaincre à rallier une cause.


Au-dessus des deux hommes un bruissement de feuilles. L'Oiseau en a assez entendu...   

 

 

Acte 3 

 

 


Va-t'il en avoir le courage ? La Corneille sait que l'histoire va bientôt prendre un tout autre tournant. Que la renommée du guerrier qu'il épie depuis plusieurs semaines allait quoiqu'il arrive être mise a mal. Soit par lui-même et la lâcheté qui le rongera. Soit par ceux qu'il a osés provoquer. Telle une prière l'homme semble s'encourager.

 

- Le monde brûle et rien n'est fait. La peur… ou les Thuatha Dé Chilandari auraient-ils rejoint le camp Au-Delà ? Sepertina arborant avec fierté leur blason pendant plusieurs semaines ...  Alors qu'ils tuent et assassinent toutes âmes qui croisent leur route. Et moi, rester sans rien faire ? Rien faire et accepter la situation... impossible...
 
Arrogance insupportable. Omnisciente toute puissante. Maniaque du contrôle. Tricheuse narcissique... Une puissante faible.

 

Radegonde contrôle la faction... nulle place à la démocratie. La provoquer en duel... allons ... il va falloir frapper en premier. Faire couler le sang noir. Et qu'importe les ragots et les histoires contées par les bardes. Plutôt vivre en solitaire en étouffant les flammes ... qu'importe ma réputation... 


Éteindre les flammes ...

 

L'homme s'enfonce dans le marais, arrive aux abords de la fontaine bleue. La coquille Thuatha Dé Chilandari juste à côté. Il disparaît en franchissant l’entrée.

                                                             
Acte 4 

 

 

 

Le temps a passé mais l'Oiseau s'amuse toujours à suivre le guerrier. Les rumeurs de ses assassinats ont parcouru les Terres élémentaires. Il est désormais l'incompris, le traître. Celui qui a agit sans raison. Celui qui a trahi, pillé une famille qui lui a tout donné. Là où l'homme se terre, le froid et le vent règnent en maître. La Corneille le voit parfois sortir de sa cahute, descendre le flan dangereux de la montagne afin de s’entraîner. Lucide, l'homme semble s'endurcir pour être fin prêt et affronter ses ennemis terrible. Plus haineux que jamais. 

 

L'Oiseau a des questions. Il va à sa rencontre.

 

Presque imperceptible au milieu du blizzard une lueur rougeâtre. Probablement celle du feu du traître, pense la silhouette qui s'avance en sa direction. Quelques minutes d'une marche difficile et la voilà à hauteur de la modeste mais solide cabane en chêne. L'homme, vraisemblablement perdu dans ses pensées,  lui tourne le dos. 

 

- Grégeon ? interpelle l’étranger. L'homme qui lui fait face, emmitouflé dans sa lourde peau de bête ne laisse à découvert que son visage recouvert d'une épaisse barbe gelée. Il ne semble pas surpris de cette visite.

 

- Existe-t-il un autre fou à qui viendrait l’idée de vivre dans un endroit pareil ? répond-t-il en l'invitant se réchauffer près du feu. Je te pensais le fruit de ma paranoïa. Tout compte fait mes anciens et les légendes disaient vraies.  

 

Le visiteur s'assoit. 

 

- Quel bon vent vous amène ? reprend Grégeon d'une voix ironique. 

 

- Des réponses... Comme une impression que tes actes récents ton éloignés du combat que tu souhaites mener. De tes vrais ennemis.

 

- Le temps viendra. J'aurais aimé être plus patient mais je ne le pouvais plus. J'aurais aimé affronter mes ennemis de face mais c’était impossible. Quand je reviendrai ce sera pour ne plus jamais me cacher. Cet exil, loin des champs de batailles est frustrant mais nécessaire.

 

- En attendant, tes ennemis utilisent ton silence pour t'humilier et raconter les histoires à leur façon.

 

- Je me doutais bien qu'ils déverseraient leur venin à travers les terres. Cela renforce ma volonté à les combattre. Je n'ai que faire des médisances colportés par les hypocrites. Qu'ils s'amusent à déblatérer, ça ne m’intéresse pas. 

 

- Ils utilisent ton vol du coffre pour te faire passer pour un traître qui a agit par pure folie.  Tu aurais dû t'en douter. Qu'est ce qui t'a poussé à faire ça ?

 

- La folie de l'instant... Je me voyais déjà errer seul, devoir me cacher le temps d’être assez fort pour poursuivre mon combat. J'ai pris de quoi financer ma retraite pour revenir plus fort. Parce que je reviendrai et je n'aurai alors plus peur de combattre. J'ai pris ces armes pour renforcer ceux qui trouveront la bravoure de guerroyer.  À aucun moment je n'ai voulu pénaliser l'ensemble des Thuatha Dé Chilandari. J'aurais pu voler plus. Bien plus. J'aurais pu prendre des objets avec beaucoup plus de valeur. Si on me prend pour un simple voleur assoiffé de fortune...

 

Grégeon marque un silence visiblement agacé. Il hésite un moment pour finalement reprendre la parole.

 

- J'avoue avoir agi en dehors de mes plans initiaux. Ce larcin n’était pas prévu.  Ça ne se reproduira plus. Mon butin est caché dans les montagnes. Je n'ai encore rien vendu ou utilisé. J’espère que le temps viendra où je pourrais tout restituer. 

 

- C'est ce que nous verrons... 
 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...