Jump to content
Terre des Éléments
Sign in to follow this  
Ignis

De Tour en Tour ( Rp ouvert aux assailants ou non assaillants donnez vos impressions. ;) )

Recommended Posts

Tic ...

 

Tac ...

 

Tic ...

 

Tac ...

 

Et ils s'éparpillent.

 

Tic ...

 

Tac ...

 

Tic ...

 

Et Ils recouvrent le sol proche de l'église.

 

Tac ...

 

C'est à moi de les rejoindre ...

 

J'étais bien là, si proche du feu à regarder les flammes s'enchevêtrer. Flamme et feu ... Depuis quelques temps je le ressens à nouveau. Pourtant, avant même que je ne m'éclipse, son odeur ne flottait plus librement à travers le vent....

 

Cela pourrait-il dire que ? ...

 

Je décide enfin de me relever ne lâchant à aucun moment le balais hypnotique du feu jusqu'à ce qu'un cri d'animal quelconque me sorte de mes pensées. Mais juste avant que mes yeux ne pointe en direction de la fenêtre ouverte, je crois apercevoir un sceau apparaître aux travers des flammes. Celui-ci se dissipe lorsqu'une bourrasque de vent me balaie les cheveux avec hardiesse.

 

Un rugissement fait écho et le ciel se teinte de rouge ...

 

Je fronce les sourcils, puis brusquement quelque chose me traverse l'esprit.

 

Et si ...

 

Mon pas se fait de plus en plus pressant jusqu'à ce que je passe le portique de la forteresse. Instantanément, je lève la tête puis scrute le ciel. Sa couleur reste inchangée durant une poignée de secondes, avant de reprendre une couleur plus conventionnelle pour l'heure qu'il se fait.

 

Là, ici, et encore là ...

 

Les signes ne peuvent tromper lorsque ceux-ci sont estampillés par la volonté des Etoiles.

 

Le Fort s'est vidé, car tous ici ont une destinée à remplir. Quelque uns ont prit la route les menant directement à Melrath Zorac, quelques autres ont continué à avancer vers le Nord. Je ferai partie de ceux qui dans un premier temps emprunteront la chemin du Nord, celui qui mène à l'église. Parce que c'est là-bas que me guide l'Hydre.

 

Je découvrirai plus tard les raisons pour lesquelles l'Hydre m'enjoins à regarder au de là du cimetière qui trône proche d'une tour de Dilht.

 

Arrivée à la hauteur de la tour, je constate qu'il y a déjà des membres d'un clan que j'ai que trop bien connu. Un sourire se dessine sur mes lèvres lorsque que je croise le regard de Tigrrr, cela me replonge quelques années en arrière quand nous nous sommes retrouvés dans les profondeurs d'une crypte souterraine...

 

L'endroit ici, est animé de cris et de pleurs, d'étranges lamentations semblent sortir des entrailles de la terre. Elles se font de plus en plus lointaines, et me poussent à les suivre un peu plus à l'ouest...

 

Ils sont là aussi, les médisants, ils se terrent aussi les mécréants...

 

Et je fonce spontanément ou ils se trouvent...

 

Un bruit de lourdes pierres s'écroulant me tire de mes songes, j'ai à peine le temps de lever les yeux, que la tour qui appartenait il y a peu à une autre faction reprend forme mais arborant un autre blason.

 

C'est donc cela qui se tramait ...

 

Je n'ai donc guère plus rien à faire ici, cependant, je continue mon chemin et écoute attentivement les larmoiements.

 

Droit vers l'église et l'Auberge. Et toujours cette image de cimetière qui me hante l'esprit. Un cheval m'emmenant au galop sur un chemin étriqué sans le moindre signe de vie qui fleur délicieusement la mort. Il pleuvait ce jour-là ... Cela semble si lointain dès lors ...

 

Au loin se détaille a présent la silhouette d'un immense bâtiment au toit orné d'une croix. Avant même que je n'arrive devant le portail de la chapelle, je tombe face à un Terran. Je mets quelques secondes à me rendre compte que celle qui me fait face n'est autre qu'un belligérant. J'essaie alors de la contourner, car point ne suis ici pour étreindre son âme. A priori, elle non plus...

 

Et puis, c'est là que je le vois...

 

l'espace d'un instant, je reste coite, et point n'arrive à savoir ce qu'il va faire de moi. Tout ce qui m'arrive à l'esprit, n'est que tourbillons de sensations, et torrents d'image qui ne veulent plus quitter ma mémoire. Alors finalement je lui souris, car qu'importe ce qu'il va faire. Il fera ce qui doit être fait...

 

Je m'attends donc à quitter l'herbe verdoyante subitement dans un trépas, mais c'est avec son visage gravé dans mes chimères que je m'en irai. Comme si jamais ne n'avais oublié la courbe de ses traits si singuliers ....

 

J'ai essayé de me défendre, le réflexe sans doute, mais mon trouble est si présent que je n'y suis parvenue.. Qu'à cela ne tienne car dans un paradoxe, il lance sur moi des soins plutôt que de m'occire tout simplement... Guère n'ai le bénéfice de pouvoir me poser le questionnement qui s'impose, j’aperçois French' qui parait en mauvaise posture. Encore une hésitation avant de me détourner de lui ... Je n'en ai point terminé ... Il disparaît.

 

Pour l'heure, j'apporte mes soins au Guerrier des Constellations. Ce faisant, nous sommes a présent appeler pour changer de cible, nous nous rendons donc sur Melrath Zorac.

 

***

 

 

 

Les prisons...

 

Je suis restée silencieuse le long du chemin, perplexe est sans nul doute le terme qui convient le mieux à mon état d'esprit. Rien n'est toujours simple et concis, j'avoue ne guère aimer ce qui est trop intelligible. Un pacte avec le diable est simple et concis. Point ne suis de celle qui vogue vers la facilité cela m'ennuie.

 

Je secoue la tête dans un mouvement de négation, puis soupire en regardant les Etoiles. Soudainement une légère ondée me tire un frisson se répercutant sur l'ensemble de ma chair. Quelqu'un vient, je pressens le danger approcher derrière mon dos, c'est si grisant que je n'ai guère envie de me retourner pour ne point gâcher la surprise. Il s'approche, il est si proche..

 

Je t'attends viens donc me faire goûter à ta haine, c'est cela qui m'inspire.... Une impression autre s'en vient ... Je comprends alors qu'une nouvelle fois je vais échapper à mon sort. Le Rugissement ... Je me retourne....

 

Tigrrr, pour la deuxième fois on se croise, mais cette fois-ci, il a dégainer pour m'éviter l'attaque du Nécromancien de feu.

 

Si près de la mort et si loin en même temps ... C'en est presque frustrant... Mais c'est Tigrrr ...

 

D'une révérence je le remercie pour son geste avant de continuer jusqu'à la prochaine tour.

 

La tour qui occupe une parcelle de terre a la Prison est proche de s'écrouler, je croises mon peuple affairé a s'acharner contre cette maudite tour, je fais de même. Cela ne dure que le temps d'un battement de cil, nous commençons à être encerclés. C'est là que tout va se jouer....

 

Dans mon dos, je sens mon peuple se battre férocement avec les assaillants, une odeur appétissante de sang flotte dans l'air. Des gouttes vermillon tombent du firmament. J'aime cette sensation. Quand vient mon heure, je m'éloigne de mon but premier et donne l'assaut.

 

Plusieurs fois je me suis retrouvée encerclée par l’ennemi, plusieurs fois j'ai accueilli la mort toujours avec cette même ambition. Plusieurs fois j'ai ris aux coups que j'ai reçus, plusieurs fois je me suis senti transcendée lorsque mon sang à giclé...

 

Mais plusieurs fois je me suis nourries de leurs meurtrissures.

 

Et plusieurs fois je me suis sentie revivre...

 

Edited by Ignis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...