Jump to content
Terre des Éléments

Bonokor

Membres
  • Content Count

    52
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

Recent Profile Visitors

2544 profile views
  1. Un très bon anniversaire à notre Ours préféré, jamais mal léché, j'ai nommé : SAYANEL !
  2. Bonokor

    Alternative pour les sorties

    J'irai pas sur son mumble alors Raison de plus pour choisir WWC xD ! Vous avez le choix, roublard ou conquistador ?
  3. Bonokor

    Alternative pour les sorties

    Oh j'étais même pas né moi Et c'est qui Akaresh ? Un de tes ancêtres peut-être ? ^^
  4. Bonjour à tous, Je voudrais proposer, chose que j'ai depuis longtemps en tête, un certain site que j'utilise parfois lors de sorties avec d'autres joueurs. Ne m'accusez pas de faire de la pub, je n'ai aucun lien avec les créateurs de ce site ni rien, mon souhait est simplement de proposer un outil que j'estime très utile, et qui pourrait améliorer la qualité de communication de TdE si utilisé à grande échelle. Sûrement certains le connaissent voire l'utilisent déjà, auquel cas je dois paraître bien bête. Il s'agit d'un site de chat qui permet de créer un salon, privé. Une sorte de criaillerie externe dans laquelle on choisit les participants et que n'importe qui peut créer, si vous voulez. Il existe certainement des sites du même calibre mais mon préféré dans cette catégorie est le célèbre WeWantChat (WWC pour les intimes ^^) : Chat gratuit, Conversations privées - Bienvenue sur WeWantChat Après avoir lu plusieurs fois dans la criaillerie de mon noble élément des conversations de joueurs en sorties, ils se reconnaîtront, j'ai pensé qu'utiliser ce chat leur serait très utile (et moins dérangeant pour les autres surtout :p). De plus, déterminer une rencontre avec des joueurs avec qui l'on ne peut communiquer que par missives est très dangereux (testé et approuvé ^^), et parfois embêtant. Parfois, ma co est si mauvaise qu'aller cliquer sur la messagerie lire l'information de l'autre joueur est pénible et souvent je ne lis ça que trop tard. Ce chat est sûr, en direct, il suffit de le mettre dans une autre fenêtre et d'utiliser le raccourci Alt + Tab pour immédiatement transmettre une donnée à son camarade qui la recevra à l'instant même et en sera averti par une notification sonore (possibilité de désactiver). En définitive, on peut trouver une utilité dans pratiquement chaque cas de figure, on peut éviter de mourir, on gagne énormément de temps. Evidemment cela s'adresse plutôt aux joueurs vulnérables ou dépourvus d'une connexion excellente, mais cela pourrait également être très utile quand deux factions opèrent ensemble (conquête par ex O:-D) dans un jeu où les messages groupés n'existent pas et où on ne peut se permettre de transmettre des informations sur le chat général, au vu de tous. De toute manière je suis sûr que vous trouverez quoi faire du lien bien mieux que moi ^^ Pour ceux qui utilisent Skype, c'est exactement la même chose, ça bouffe moins de RAM et de batterie, c'est anonyme (plus besoin d'avoir un compte professionel, un compte TdE), et Pour ceux qui refusent d'utiliser Skype, c'est l'alternative parfaite. Faites-en bon usage ! Bonokor. Comment l'utiliser ? - C'est très simple ! Taper l'url : http://www.wewantchat.com/ On arrive sur cette fenêtre : C'est simple, mais préferons être clair : •) Créer une conversation PRIVEE Permet de lancer un nouveau salon (pour une sortie entre deux joueurs de faction différente, pour ne pas polluer les criailleries, pour plusieurs factions qui travailleraient ensemble) On arrive sur cette fenêtre. Il faut choisir un pseudo (SVP mettre le pseudo TDE ou si multis le compte principal). Pour que vos camarades puissent rejoindre votre salon, il faut simplement leur envoyer le code (ici efTYBD1Y) par missive par ex. Il n'aura qu'à suivre la partie 2 (cliquer sur rejoindre ou lieu de créer). Comme vous le voyez jusqu'à 19 personnes peuvent participer, en général aux conquêtes on est largement moins non ? ^^ •) Rejoindre une conversation Un ami ne veut pas utiliser les missives, il préfère WWC ? Vous recevez un code qu'il faudra simplement recopier (ou Ctrl C - Ctrl V), je vous laisse deviner où. Le code qu'on m'a envoyé est efTYBD1Y, après l'avoir rentré j'arrive à une fenêtre où je dois rentrer mon pseudo. REJOINDRE LA CONVERSATION... N'importe quel membre peut inviter lui aussi des gens, pas besoin d'être admin ! Même quand il n'y a plus aucun connecté, le chat reste et est réutilisable quelques heures plus tard avec le mêm code par ex ! Mais je vous conseille de changer de chat chaque jour (inutile de garder tout le temps même ^^)
  5. Bonokor

    Le Pacte Maudit

    Le voilà ! Bonokor l'ouvrit et commença à le lire comme on mange un poulet rôti après deux jours de jeûne. Un jour tout à fait ordinaire mais des phrases bien étranges... La Gram Maire ? Serait-il possible que... Des brigands ? Ne travaillaient-ils pas pour la Maire ? Pourquoi n'avais-je aucun souvenir de tout cela ? Oui, cela me revient maintenant... Une cache miteuse... L'époque où les terres commençaient à peine à être meurtries par de terribles brigands... J'avais réussi à m'infiltrer chez eux alors ? Je devrais me remémorer un truc pareil ! De faux brigands ? Une femme ? Tout concorde... J'en suis présentement sûr, la Maire, ou son sosie a été mêlée à tout ça ! La douleur... La douleur insupportable... La seule émotion forte, qui reste marquée à jamais... Le filet de sang, la joue en feu... Tout cela ne m'avait jamais quitté, mais maintenant j'en connais l'origine. Qui m'a volé ces jours de ma vie ? Qui a volé ma douleur ? Une hypothèse... Une hypothèse folle mais réelle... La même que celle que j'ai formulée en écrivant ce calepin. Je ne l'ai pas écrit par hasard. Je savais bien que c'était dangereux. Finalement, j'avais tout prévu. Si j'ai écrit ce calepin c'était pour que je puisse me rappeler de mes investigations. Un fil d'ariane à travers ma mémoire... Alors je savais... Je savais qu'il pourrait arriver qu'on cherche à me faire oublier. J'en savais trop... Perdre ce calepin sans arrêt était le moyen de le préserver... Car il contient ma mémoire, mes souvenirs. Je revis mes aventures de l'hiver dernier à travers lui, certaines choses me reviennent, mais malgré ça j'ai toujours l'impression que ces souvenirs ne sont pas les miens... Quel prodige ? Une potion ? Oui, une telle potion existe, enfin en théorie... Elle n'avait jamais été fabriquée auparavant. Des dizaines d'aventuriers sont en danger ! Il faut immédiatement fabriquer l'antidote ! Et je sais exactement qui appeler... Bonokor se mit écrire frénétiquement. Les premières missives étaient déjà envoyées, restait donc celle-ci. Une missive toute particulière pour une personne toute particulière... Une hermésiste de talent. Il fallait perdurer le calepin, continuer la retranscription de ses souvenirs. Si ses adversaires disposaient bien d'une telle arme, le seul moyen était de lutter en enfermant ses souvenirs, ses idées dans des mots. Des mots choisis dont la lecture nous fait revivre ce qu'on veut rappeler. Ce n'était pas de la magie, ni rien de tout cela. Simplement de la littérature. Bonokor commença pas recopier la carte mentale à la suite de son calepin, en améliorant les couleurs, et en rajoutant quelques idées qu'il soupçonnait. Retrouver la véritable Maire aiderait à comprendre bien des choses ! Les Traqueurs De l'Elue... Les hypothèses, qui, bien entendues, seraient à vérifier, formulées par le Bonokor de décembre, furent inscrites à la suite de la carte mentale. Ce calepin était. Sa. Seule. arme. Finalement, Bonokor était bien content de l'endroit où il se trouvait. On ne pouvait plus calme ! Personne ne venait lui offrir d'alcool, il n'était pas distrait. Et le moment venu, il ferait sauter cette petite porte avec une boule de feu et s'en irait tranquillement. Rien à craindre... Il m'avait donné une lettre... Il... m'avait... donné... une lettre ???! Où est-elle ? Où est-elle Où est-elle Où est-elle ?! Où l'avais-je mise ? IL M'AVAIT DONNE UNE LETTRE !! L'avais-je lu ? Comment savoir... Si seulement... Pourquoi je ne l'ai pas recopié ? Elle devait contenir la réponse... La réponse à toute mes questions... A force de secouer et secouer le calepin dans tous les sens, une feuille tomba. Une toute petite petite feuille. Pliée en 96 morceaux. Composée de 46 pages. Ah non, 2. Bonokor la prit délicatement. Il commença à la lire, mais cette fois-ci tout doucement, et en fredonnant la musique de Titanic. A Melrath Zorac, Le 26 Décembre. De Mme La Maire A Bonokor Le Magicien Conquistador Fier Bandit A donner d'urgence. Monsieur Bonokor, Par l'Unique. Par Suyvel Ayflesh. Ce n'était pas des élucubrations qui émanaient du magicien. C'était la vérité. Il avait vu... Oh, il avait vu juste, tellement juste ! C'était affreux. Une affreuse vérité. LA MAIRE ÉTAIT DANS LE COUP. Aurait-il le courage de continuer la lettre ? Il devra la dévoiler au monde... Le monde mérite-t-il cela ? Mais la lettre contenait la confirmation des théories les plus folles... Il fallait agir, et maintenant ! Trois options : - Rébellion - Retrouver la véritable Maire - Ne pas avertir la Fausse Maire, laisser penser qu'elle mène la danse, infiltrer ses rangs. Il ne pouvait rien faire tout seul. Où étaient ses amis ?! Chut, on vient... Un pas fort. Un rire sadique... Qu'est-ce ?
  6. Bonokor

    Le Pacte Maudit

    Bonokor décida d'écrire tout ce qu'il savait déjà sur la Maire. Heureusement que l'Alliance offrait à chaque membre une dizaine de calepins ! Ils lui étaient vraiment très utile, mais pourtant le magicien un peu étourdi les perdait sans cesse... Très bien que savait-il au juste de cette femme ? Il décida de réunir les informations dont il disposait grâce à une carte mentale, moyen très utile pour tirer rapidement des conclusions claires. Voici ce que ça donnait : Oui... Bonokor se rendait compte qu'il n'avait pas assez d'informations... Pourtant la piste d'un kidnapping et la mise en place d'un sosie pour diriger Melrath Zorac était tout à fait satisfaisante... Plusieurs sources lui avaient confirmé que la Maire n'était plus comme avant. Changement de comportement, physique légèrement différent... Une piste sérieuse, mais comment l'exploiter ? Le seul moyen était de retrouver Mme La Maire, la vrai ! Pus facile à dire qu'à faire, réalisa Bonokor. Raaah où donner de la tête ? Il y avait trop de choses à creuser et pas assez de moyen... Il était tout seul. Si seulement... Si seulement d'autres aventuriers se donnaient la peine de travailler avec lui, de poursuivre ses recherches... Il avait mis le doigt sur des choses intéressantes, mais il avait besoin de l'appui d'amis, d'une faction toute entière même ! Il avait besoin d'aide... Il fallait s'organiser ! Comment ? Comment contacter d'autres aventuriers et les inciter à aller dans son sens, à comprendre ce qu'il avait trouvé ? ♦---------------♦ Flash! Flash! Flaflaflash! Ahhh tout lui revenait d'un coup ! N'avait-il pas déjà usé d'un calepin comme celui qu'il tenait ? Il en était sûr, il y avait quelque part dans son sac un autre calepin, qui lui avait servi à quelque chose... A rapporter... Des aventures ? Hum... Pourquoi était-ce si flou ? Une enquête... Des brigands ?? !! Il n'y avait qu'un moyen de le savoir... Bonokor vida son sac sur le sol de la cellule. Trois potions se cassèrent. Il ne se découragea pas.
  7. Bonokor

    Le Pacte Maudit

    Quand il était à Melrath Zorac, Bonokor se prenait souvent à observer les grandes enceintes qui entouraient la ville. Elles lui procuraient un sentiment de sécurité certain. Ici, rien ne pouvait arriver, c'était sûr ! Un des gardes de la Garde de garde ce jour-là lui fit signe depuis la grande palissade. Il lui répondit amicalement : c'était un ami qu'il avait aidé il y a bien longtemps... En échange de sa générosité, le soldat prêtait parfois son uniforme à Bonokor, qui l'utilisait pour aller mendier du côté Marais de temps à autres, et à qui il était bien utile, pourquoi, c'est une autre histoire... (Pour impressionner La Tavernière) Après un bref échange de banalités, au cours duquel ils parlèrent surtout de la mauvaise paye qu'offrait la Maire depuis la restriction budgétaire - c'est ce moment que choisit Bonokor pour s'endormir, quelques mots attirèrent son attention. << Ah je t'assure, elle n'est plus là même depuis quelque temps ! Avant, nous étions bien payés, elle venait nous voir tous les jours, nous apportaient des sandwichs Foulet - Crudité, la belle vie ! Et maintenant, regarde-nous ! On sent le rat des villes parce qu'on travaille presque plus que dans les égouts ! On a du insister pour que quelques uns puissent se relayer pour surveiller la ville, sans ça, notre belle cîté serait à feu et à sang, ou assiégé par ces satanés orcs ! C'est comme si elle voulait nous écarter de quelque chose... On dirait qu'elle se fiche royalement de ses administrés ! Elle nous évite, elle a même interdit à son jeune fils de nous parler ! Certains gars disent même qu'elle aurait payé quelqu'un pour aller planter le pauvre gamin au beau milieu de Til'Lunis, déguisé en momie, après l'avoir drogué ! J'y crois pas personnellement, mais tu vois à quel point ça dérape ici ! Hé Bono tu m'écoutes un peu ? >> Tout d'abord, le discours de son ami sembla à Bonokor celui d'un fonctionnaire mal payé, enragé comme son patron, et il n'y prêta pas trop attention, relevant simplement quelques faits évoqués qu'il serait bon de vérifier (parce qu'il avait pas trop envie de tuer un gamin croyant taper des momies... Peut-être quelqu'un l'avait-il déjà fait, par mégarde ! Quelle inconsciente, cette Mère, vraiment ! Il irait bien lui toucher deux mots !). Il était perdu dans ses pensées quand le garde l'en sortit. Il continua sous le ton de la confidence : << Les gars et moi, on pense que le moment est venu ! On élabore un plan de rébellion ! On va encercler la mairie, et imposer la loi martiale. On est un petit groupe de volontaires, on s'est appelés les Administrés Déterminés, on lâche rien ! Alors alors, t'en es ? >> Bonokor balaya rapidement cette proposition, et essaya de dissuader son ami de cette idée a tout jamais. Il lui assura néanmoins qu'il allait se renseigner et voir ce qu'il pouvait faire. L'avait-il déjà laissé tombé ? << Bon, je te fais confiance mon pote. Oh mais j'y pense, je sais exactement comment tu pourrais te renseigner... Écoute bien, c'est une information secrète qui sera publiée d'ici quelques jours seulement, de façon officielle tout ça, donc ne le répand surtout pas ! Voilà... << La Maire prépare une escouade, pour lancer des raids sur ces campements brigands qui occupent tout le désert Occidental. Bizarrement, elle attend qu'ils prospèrent pour attaquer, on aurait pu les dégommer il y a bien longtemps mais pareil, elle voulait rien entendre... >> Après un signe de réprimande de Bonokor, il reprit. << Je voudrais bien y participer mais vois-tu, la Maire a imposé un critère de recrutement très particulier... Figure-toi qu'elle recrute des aventuriers, exactement comme toi Bonokor ! Magicien, Nécromants, Guerriers, Rôdeurs, Faction ou non, n'importe quoi pourvu qu'ils soient sans attaches et qu'ils ne vivent pas à Melrath Zorac, ou alors seulement en auberge, et ce d'une durée inférieure à 272 jours de suite. Tout ce que tu as faire, c'est aller la voir, dire que tu veux participer à ces missions, et t'y es ! Les Tueurs de Chien elle veut les appeler ! Un petit conseil : trouve un autre nom mon ami ! >> Et il partit dans un gros rire gras. Mais Bonokor gardait le sourcil arqué. Effectivement, cela semblait le meilleur moyen d'agir au plus près de la Maire, et à découvert ! Il s'empressa de se rendre à la mairie. Le garde cria tant que Bonokor pouvait encore l'entendre. << Hé tu travailles pour moi maintenant ! Et si tu croises tes amis les aventuriers sans attaches, dis-leur qu'ils peuvent participer aussi ! Ils n'ont qu'à venir me voir, et ils signent direct ! Hé tu m'ent... >> Bonokor était déjà dans la mairie, et il cherchait la Maire des yeux. Quand il la trouva enfin, il jugea qu'elle était plus petite que sur les affiches éléctorales qu'elle avait fait placardé partout dans la ville les semaines précédant son élection. N'était-elle pas moins grosse, aussi ? Il eut juré qu'il avait aujourd'hui une personne différente que celle qui se présentait il y a quelques mois... Bah, se dit-il, ça vous change un homme la politique ! - << Bien le Bonjour du Bon Bono ! >> Cria Bonokor dans ses oreilles. << Je viens pour participer aux raids contre les brigands >> Expliqua-t-il en articulant chaque mot, car il lui semblait qu'il fallait parler à cette bonne femme comme à un bébé, ou comme à une vieille dame. << Je suis le magicien Conquistador, très fort ! >> Et il éteignit la lampe du plafond d'un sort. Les autres le regardèrent tous soudain, et il balbutia quelque chose à propos d'agent d'entretien remplacé et d'économie d'énergie pour s'excuser. Seule la Maire ne lui avait adressé absolument aucun regard. Elle était bien trop occupée par la missive qu'elle était en train d'écrire. Il tenta de regarder par-dessus son épaule. C'était un cahier des comptes, tout compte fait. RESTRICTIONS BUDGETAIRES. Ah! les gardes allaient encore être content ! Mais tiens, les dépenses inscrites ici n'étaient pas celles de la Mairie, c'était... Il fut interrompu par la voix de la Maire et sursauta. << Bureau d'inscription, couloir de gauche, deuxième porte de droite. Il vous faut le laisser-passer A-36, selon les termes de la circulaire B-38. Prenez ce formulaire rose. >> Et elle lui désigna un vieux parchemin sans même dédaigner le regarder. Un peu hagard, Bonokor obéit sans trop réfléchir. Couloir de gauche, deuxième porte à... Il n'y avait pas de porte à droite ! Elle avait du se tromper. Bonokor prit donc la deuxième porte de gauche. Deux bonshommes le regardèrent en fronçant les sourcils. << Bonjour je voudrais le formulaire B-36 euh parce que... J'ai le papier rose, tenez. >> On ne fit pas trop état de ses propos, et on comprit aussitôt ce que voulait le jeune magicien quand on lit la seule case remplie du formulaire : Motivation --> Tuer des Chiens. Ce dernier répondait à une série de questions quand Mme la Maire arriva en trombe. << Jean-Mariiie, je t'envoie un... >> Commença-t-elle. Mais elle ne finit pas sa phrase. Quand elle vut Bonokor, elle se glaça d'effroi. Ses jambes tremblèrent, ses pupilles s'agrandirent, et son menton tomba lourdement. On eût dit qu'elle avait rencontré la mort, armée de sa grande faucheuse, et qui venait la chercher, sachant son heure venu. Seulement, après avoir ramassé son menton, elle se rendit compte que Bonokor avait une réaction tout à fait naturelle, et n'avait aucun souvenir d'elle. Elle fut alors rassurée, mais soudain son visage, volontairement on le suppose, passa de la plus terrible horreur au plus terrible mépris. D'une voix outrée, elle hurla : << Qui a laissé entrer ce bandit ici ? Qui accueille ici cette misérable vermine ? Incapables, que faites-vous ? Prisoooooonn ! >> Elle avait projeté ces mots tellement fort dans la pièce qu'ils avaient heurté les deux bonshommes qui s'occupaient de Bonokor. Ceux-ci s’exécutèrent après coup, et le saisir rapidement, bien que celui-ci n'offrait aucune résistance. << Madame la Maire, je veux tuer des chiens ! >> Bégaya Bonokor qui ne comprenait décidément rien. << Insoleeeent ! >> Recommença-t-elle, et elle ôta ses gants pour le frapper ! << Mon pauvre kiki ! Comment ose-t-il ? Qu'ooooon lui coupe la tête ! >> S'exclamait-elle sans cesse, entre des pleurs feints. Bonokor ne voulait pas d'ennuis, et n'osa rien dire devant l'instabilité mentale évidente de cette personne. Il se laissa conduire poliment dans une cellule ridicule de la Mairie, et fut heureux de voir qu'elle n'était pas du même calibre que celle où l'on avait enfermé le grand Malicius. On le nourrit bien, et il se dit qu'il ne paierait pas l'auberge cette nuit ! ♦---------------♦ Bonokor réfléchissait à tout ce qui s'était passé en un clin d'oeil, encore ahuri. Il se mit à rire de façon stupide mais de bon cœur devant le ridicule de la situation. Ou cette Maire avait un lourd secret, ou elle tenait vraiment beaucoup à ses lampes ! Qu'avait-il bien pu faire de mal ? Certes, il avait voté pour le candidat adverse... L'avait-elle su ? Non ce n'était pas ça... Par l'Unique, qu'y avait-il ? S'engager pour ces fameux raids aurait été la meilleure option pour le savoir, mais apparemment, la Maire ne voulait pas de lui. Il avait besoin que quelqu'un ou plusieurs personnes s'enrôlent pour lui... Des gens de confiance, des gens que la Maire ne connaîtrait pas... Très bien, il allait profiter du temps qu'il avait pour rédiger une belle missive en plusieurs exemplaires, et l'envoyer à toutes ses relations pour leur proposer de lutter contre les brigands, et de voir le problème de la Maire du même coup... Au travail ! Alors qu'il copiait la 32ème, celle-ci destinée à Baracil, il songea... Une rébellion, ne serait-ce pas finalement un nouveau départ pour la ville ? Tiens, il allait aussi faire connaître cette alternative à ses connaissances susceptibles d'être intéressées. De cette façon, deux possibilités s'offriraient aux désireux d'aider Bonokor et Melrath Zorac. Ils n'auraient qu'à le contacter !
  8. Bonokor

    A tout les vieux joueurs,

    Faut pas s'en plaindre --'
  9. Bonokor

    A tout les vieux joueurs,

    -------------------------------------------------- J'ai toujours été attiré par le PvP, sans vraiment savoir comment m'y prendre. Cela m'a toujours semblé comme quelque chose d'inaccessible, réservé aux grands de ce monde. De plus, mes quelques échecs et déception m'ont fait pensé que ce n'était pas le chemin qui m'était destiné, vous savez comment ça marche : Quand on a raté un wagon, on pense ne plus pouvoir rattraper le train. • Premièrement, une meilleure information et une certaine initiation au PvP ne seraient pas de trop. Se voir expliquer le principe, les façons de jouer, les astuces, vers le début du jeu (arrivée à MZ par ex), ou quand on désire "s'y mettre", de manière à banaliser cet aspect me semble être réalisable : on pourrait incorporer au Roleplay du jeu cet aspect, comme les métiers ont été incorporés au jeu par un PNJ qui fait découvrir cet aspect du jeu. De cette manière, le PvP ne semblera plus réservé aux plus hauts niveaux, et ne sera plus envisagé comme accessible en un lointain avenir. • Cependant, si des petits joueurs ont déjà la volonté de PvP, il n'y a rien de plus frustrant (et c'est là le plus gros problème du PvP) que d'avoir à combattre des plus forts que soi car plus expérimentés, et d'être désavantagé par son plus faible niveau ou par son manque d'expérience. Je ne sais pas si ce problème est vraiment résoluble, mais si l'on ne limite pas trop les possibilités du PvP en le faisant, on peut facilement imaginer des bonnes solutions : - Le bridage de level. Quoi, c'est déjà mis en place ? Ah, mais pourquoi ne l'utilise-t-on pas davantage en ce cas ? - Des tournois de PvP, avec un classement, où le combat est envisagé comme un vrai sport. Les plus forts affrontent les plus fort, les plus faibles affrontent les plus faibles. Chacun a un adversaire de son niveau. On peut pour trouver un modèle adapté largement s'inspirer des divers systèmes de classification du monde du sport. Ici, je ne parle pas du PvP quand on tombe sur un adversaire au hasard d'un tournant, mais vraiment d'animations, organisées par les joueurs, où l'on pratiquerait du PvP organisé. Tournois, arènes sur certaines maps, de véritables évènements sportifs en somme. Il faut rendre le PvP accessible à n'importe quel niveau, de manière équitable. • La chose qui me rebute (et qui rebute, à mon humble avis, tous les non-PvPistes), c'est bien entendu les désavantages causés par certains joueurs désireux de pratiquer leur art sans que je ne sois dans l'optique de combattre. Être tué pendant la rédaction d'une missive, la consultation d'un forum, et caetera, et perdre avec cela de l'or, des objets, de l'XP durement acquise, ne plus pouvoir jouer pendant 5 minutes, ne plus retrouver l'endroit où l'on était, voire avoir utilisé une potion/une invocation pour rien, cela est vraiment déstabilisant. Je ne remet pas en cause cette partie du PvP, car elle est essentielle et légitime, et, comme dit plus haut, fait partie du jeu. En revanche, être tué par surprise, ou attaqué alors qu'on n'avait absolument pas dans la tête le combat et par conséquent être incapable de répliquer, même si ce n'est pas agréable, il faut l'accepter. Mais même s'il faut l'accepter, je trouve que les désagréments sont bien trop importants pour quelque chose dont on n'a pas réellement la possibilité de contrôler. Ca vous tombe dessus sans prévenir, ce n'est pas votre faute, vous n'avez rien pu faire pour le prévenir, et pourtant vous avez énormément de désagréments. Je pense que c'est spécialement cette fatalité qui dégoûte bien des gens des PvPistes et du PvP. A l'inverse, je ne m'essaye pas ou peu au PvP car je trouve les récompenses très minimes. Bonokor déraille ! Il dit qu'il perd trop quand il est tué, mais que le tueur ne gagne pas assez ?! Eh bien exactement, il faudrait inventer ou trouver un système qui rapporte beaucoup aux gros tueurs (je ne sais pas, plus de distinctions / un nombre de points par victime et des récompenses à chaque seuils pré-définis (tiens c'est pas mal, faudra revenir là dessus ^^) / beaucoup plus d'XP / des statues en leur nom / des points d'aptitude / ?) et ne cause pas trop de problèmes aux tués (ne pas perdre autant d'XP / ne pas perdre d'XP du tout / ne pas attendre 5 minutes / ne pas utiliser de PC - PE pour réapparaître / des dédomagements / ??)... Bon, peut-être que je divague mais vous verrez ce que je veux dire et quel genre de solution on peut trouver pour satisfaire tueurs et tués. Le risque des conquêtes - se faire tuer - est aussi omniprésent pour les joueurs encore vulnérables aux grands levels. Par exemple, avoir une barre d'XP presque full me dissuade de participer, de peur de la perdre... Si le risque n'était pas si élevé, bien plus de gens participeraient... (Pourquoi, par exemple, ne pas permettre de réapparaître immédiatement pendant les conquêtes, ou ne pas distribuer plus de PC/PE à ces moments ? Toujours pour relancer l'implication dans cette facette). Et les récompenses des conquêtes sont bien infimes et bien dures à obtenir en comparaison des efforts à fournir. Les récompenses des joutes sont intéressantes (distinctions + bonus), mais bien compliquées également à obtenir. Il faut participer activement pour être dans le meilleur du classement. Pourquoi ne pas revoir à la hausse les récompenses ? A mon sens, voir des gens se "cheater" grâce aux joutes n'est pas bien grave si cela relance leur activité. Voilà, vous avez le droit de critiquer mes idées, de démontrer qu'elles ne sont pas applicables, mais vous avez l'obligation d'en proposer vous aussi, et si vous tenez un tant soit peu à TdE, il est de votre devoir de faire tout votre possible pour ne prendre une partie si importante du jeu (le PvP) devenir désagréable, insupportable, nocive, et pourrir le jeu car mal exploitée.
  10. Bonokor

    le jour de l'aon

    Joyeux Anniversaire !!
  11. Bonokor

    A tout les vieux joueurs,

    Un nouveau problème de soulevé ! =D Alors, alors que propose-t-on pour y pallier ? Des "cours de PvP intensifs" ? ^^ Malheureusement, j'ai l'impression que toutes les idées (qui sont de très bonnes idées) mises en place pour banaliser le PvP sont rapidement tombées dans l'oubli, ou n'ont pas eu l'effet de mobilisation escompté... Je pense aux joutes, aux conquêtes, et même à la création de PI que Pantyn vient de m'apprendre, qui sont des choses intéressantes mais qui pourtant n'ont pas changé grand-chose, et que la plupart des gens (dont moi le premier) laissent de côté pour aller pexer ou faire leur aventure. Les admins ne sont donc pas à blâmer, ils ont déployé des efforts pour rendre le PvP plus attractif, proposé des outils dont nous ne nous servons simplement pas ou presque pas (par rapport au reste des facettes du jeu), de qui alors vient la faute ? Nous ! C'est une mentalité toute entière qu'il faut changer. Le PvP n'attire pas assez, et de ce fait, les rares PvPistes ne peuvent qu'en demander plus. Et c'est de là que vient ce mal, que vient le fait que certains combattants aguerris chassent les pacifistes, tuent les noobs comme le dit Eloha, et que l'on râle et qu'une division se créée au sein du jeu. Si la communauté des PvPistes étaient plus importante, si les outils de PvP étaient plus utilisés, aucun de ces problèmes et disputes n'aurait jamais vu le jour, ou du moins à une moindre importance. C'est donc, toujours selon moi, à nous et non plus aux admins de faire les efforts nécessaires en réorganisant notre pensées et notre point de vue. Comme dit Radegonde, ce serait bien de s'y mettre ! ^^ Je vous arrête donc avant que les célèbres débats qui n'aboutissent à rien de TdE n'éclatent, et propose plutôt de chercher des idées quant à la façon de retrouver suffisamment d'interactions, négatives et positives, pour que le jeu paraisse plus actif à nouveau. Ces interactions, il faut les multiplier sans avoir à demander aux admins plus d'outils que nous utiliserions encore moins, mais en exploitant au maximum ceux déjà présents. J'en appelle donc aux joueurs investis, qui ressentent la fatigue du jeu pour trouver des solutions dans un esprit volontaire et fair-play et dans une volonté de rassemblement et de solidarité. Je ne suis sûrement pas le mieux placé pour tenir ce genre de propos et peut-être bien que personne ne tiendra compte de ce pavé, mais TDE est un jeu que j'adore tout particulièrement, et je fais de mon mieux pour en améliorer la qualité de vie jeu. Merci à ceux qui prendront tout cela au sérieux et qui joueront le jeu.
  12. Bonokor

    A tout les vieux joueurs,

    Les nouveaux joueurs ce n'est pas ça qui manque ! (enfin si mais je ne parlais pas de ça ^^) J'évoquais l'ambiance, l'organisation, l'investissement, c'est ça qu'il faut remettre ! Ce même si on n'est que ce nombre actuel pour commencer =)
  13. Bonokor

    A tout les vieux joueurs,

    Oh ça avait l'air bien dans le temps On remet ça ?
  14. Bonokor

    Fautes d'orthographe

    "Et si jamais je ne ramène pas de poissons, je ne serais jamais reconnu comme un pêcheur." serais --> serai = je ne serai jamais... car futur. Le s à la première personne du singulier ne se met qu'au conditionnel, et la phrase citée ci-dessus emploie le futur. Une faute de frappe : apparatient --> appartient = ce qu'il devait contenir appartient maintenant... J'en profite pour proposer un espace après "décomposition" --> par la décomposition ; ce qu'il ...
  15. Bonokor

    Fautes d'orthographe

    Les erreurs d'après le 29/09 ont-elle été corrigées ? ------------------------------------ La vue de ce navire en imposant ! --> Ce navire en impose ! --> Ce navire est imposant ! --> La vue de navire en impose ! --> La vue de ce navire est imposante ! --> Le navire implose à votre vue --> La vue de ce navire vous fait imploser Au choix... Je préfère quand même les deux premiers. Un jour, vous vous dites que vous en aurez un aussi beau ! Correct grammaticalement mais on préférera la formule : " Vous vous dites qu'un jour vous en aurez un aussi beau !" Car sinon on pourrait croire qu'un jour, je me dis ça, mais non, je me le suis dit à la découverte du POI.
×