Jump to content
Terre des Éléments

Merel

Membres
  • Content Count

    40
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral
  1. Bon anniversaire ô Keril le grand ;-)
  2. Merel, en allant se placer un peu plus loin, entendit toutefois la réponse de Yuwena. Tournant la tête sans arrêté de marcher, il lui répondit: "Si offrir une bière à Selene fait de moi un complice de ces actes, qu'en est-il de vous ? Vous qui avez également offert votre boisson à Hephaistos ! Je peux apprécier Selene sans avoir à me justifier. Vous voyez la paille dans l'oeil de votre voisin sans voir la poutre qui est dans le votre. A ces mots, Merel tira une chaise à l'écart et plongea son nez dans son verre presque vide.
  3. Merel avait sincèrement pensé que son argument aurait été bien perçu par l’assemblée. Parler des couleurs était l’occasion d’apporter un peu de légèreté au débat. Mais, devant les propos de Yuwena, il se devait de répondre, prenant son intervention comme une attaque personnelle. « Vous trouverez des personnes prêtes à tuer dans tous les éléments. Malicius pour le Feu, Radegonde pour la Terre, Panda Man pour l’Air ou encore Bartimeus pour l’Eau, pour ne citer que les plus célèbres... Chaque élément à son lot de guerrier. Je ne vois en quoi mon élément se distingue ce soir plus particulièrement par les menaces que les autres. » Repensant à toutes ces années passées à arpenter Melrath et ses environs, à sa première faction les arpenteurs de l’éternel, à ces compagnons aujourd’hui disparus Attila, Kez et tant d’autres, Merel crispa sa main sur son verre sans s’en rendre compte. Le regard au loin et d’une voix profonde à la limite entre la colère et la tristesse il reprit : « Quant à ma personne, je ne vois pas au nom de quoi je devrais m’excuser ou reconnaitre des torts. Je n’ai pas proférer de menaces ni déformer les écrits de ma faction. Vous ne me connaissez surement pas encore très bien puisque vous êtes récemment arrivé en ces contrées. Aussi, sachez que je parcours ces terres depuis de très nombreuses années en étant pacifique. Le seul fait d’armes qui me caractérise a été perpétré il y a plus de 7 ans et encore... c’était de la légitime défense. Mais je ne pense pas que ma biographie soit le sujet de ce débat ce soir. » Regardant cette fois Yuwena dans les yeux, il conclut : « Vous devriez prendre exemple sur certains de vos ainés : savoir écouter est souvent plus important que parler toutes les cinq secondes pour ne rien dire. La parole est d’argent, mais le silence est d’or. Souvenez-vous également de mes premières paroles : tous les éléments sont nécessaires pour obtenir la richesse de nos contrées.» Merel en avait un peu marre de ce débat qui tournait en rond, comme la Terre pouvait le faire autour de son soleil. Il salua respectueusement tout le monde et se dirigea dans un coin de la taverne où il pourrait terminer sa boisson un peu plus au calme en repensant à ces années passées. Tout en s’éloignant, il murmura dans un souffle: « Tous les éléments sont connectés les uns aux autres. La Terre n’est que la cendre des morts pétrie des larmes des vivants. »
  4. Merel avait été un peu consterné d’entendre Yuwena parler de la sorte. Il connaissait bien le Souffle pour avoir quelques amies parmis cette faction. « Sachez chère Yuwena que la violence n’est pas que physique. Elle peut revêtir bien des formes et la violence verbale en est une... Vous devriez méditer les propos d’Anamaya » Réfléchissant quelques minutes supplémentaires, Merel reprit la parole pour exposer un fait qui n’avait pas encore été traité. « Quelque chose de marrant vient de me sauter aux yeux. N’avez-vous pas remarqué les couleurs associées à nos éléments respectifs ? Rouge pour le feu, Jaune pour l’air et Bleu pour l’eau. Les trois couleurs primaires de notre monde. Seul la Terre se démarque de ces couleurs primaires en étant représentée par le Vert. Cela en fait un élément unique, à part des autres. Et le Vert représente très bien la mixité des éléments que l’on trouve ici-bas en étant une association de Bleu et de Jaune. Seul le rouge n’a pas l’air d’être très utile dans ce cas là. Mais ça ne veut pas dire qu’il ne l’est pas pour autre chose ! » Buvant le breuvage offert généreusement par ces compagnons d’un soir, Merel se remit à réfléchir à la question de la tavernière qui avait fait la sourde oreille à ses questions la concernant.
  5. Attendant toujours sa bière, Merel eu seulement un petit commentaire moqueur à l'encontre de Yuwena: "On dirait que ce pauvre scarabée n'a pas réussi à échappé bien longtemps à son prédateur... si vous possédez une de ces ailes. Vous venez donc de nous démontrer à quel point l'air n'a été d'aucune utilité à sa survie !"
  6. Terminant sa tisane de sapin, Merel avait écouté les arguments de Radegonde avait une certaine gêne… C’était une redoutable combattante, mais elle avait omis de préciser que son nom était aussi associé au massacre de nombreux Terran. Merel se souvenait encore de leurs multiples rencontres il y a bien longtemps de cela. Mais peut-être que le temps passé en ermite ces derniers mois avait vu Radegonde changer… Qu’importe, cela n’avait pas vraiment d’importance ici et maintenant. Laissant vagabonder son regard dans la salle, Merel remarqua la petite moue que fit Selene lorsque la tavernière passa près d’elle sans lui resservir à boire. Tavernière qui ne l’avait pas resservit non plus. *Etrange comme comportement* se dit Merel. *Pour quelqu’un qui lance un débat en prétendant que la Terre est le meilleur élément, il est bizarre qu’elle ne resserve pas deux de ces membres. Cela cacherait-il quelque chose ? * Merel essaya d’en savoir un peu plus en apostrophant la tavernière. « Tavernière ! Pourriez-vous apporter deux bières de Terra pour cette magicienne et moi-même. Je dois dire que ces propos ont été pertinents. Qu’en pensez-vous ? Vous qui avez lancé ce débat en criant que la Terre était bien au-dessus de tous les autres !!
  7. Merel avait écouté les arguments de chacun avec attention. Certain étaient très pertinents quand d’autres l’étaient bien moins. Il y avait de plus en plus de monde à la taverne et Merel avait un peu peur que cela ne dégénère. Mais bon, quelques chaises cassées n’avaient jamais été inhabituel dans un tel endroit. Sortant un bout de parchemin et de charbon de sa besace, Merel griffonna un schéma avant de l’exposer à l’assemblée : « Voyons voyons chers camarades, il faut savoir garder les pieds sur terre ! Voici ce que j’ai pu trouver dans une bibliothèque du sud sur les éléments. L’air et le feu, immatériels, tendent à s’élever dans les airs. L’eau est présente majoritairement dans les océans à la surface de la Terre. Ce qui donne ceci: Vous voyez donc que la Terre est au centre de tout. » Songeant à nouveau aux paroles de Yuwena, Merel reprit : « La Terre est aussi polyvalente que l’air Yuwena. On peut la trouver sous forme de lave dans les tréfonds de la terre. Et personne n’est capable d’arrêter son avancée quand elle sort d’un volcan. Pas même l’eau qui se vaporise avant de la toucher ! »
  8. Merel était un peu déçu qu’ Yùwéna n’ai pas saisi ou n’ai pas voulu saisir le sens de ses propos. Ça n’était pas la terre qui asphyxiait la vie mais bien l’air qui devenait non respirable. Il réfléchissait à la réponse qu’il pourrait faire quand il fut interrompu dans ses pensées par l’entrée fracassante d’un nouvel arrivant. Il fut content de voir que son point de vue pouvait être partagé par d’autres éléments que le sien. C’était quelque part rassurant de voir que l’unité pouvait primer sur la discorde : « Je suis d’accord avec vous Hephaistos, même si vous dites vous-même que la flamme qui nous anime s’éteindra un jour. Nul élément est éternel. » Trinquant de bon coeur avec Selene, Merel reprit la parole : « Si le coeur vous en dit Yùwéna, vous pourriez m’accompagner dans un de mes voyages vers les cimes enneigées. Vous verriez que plus nous montons en altitude, plus l’air se fait rare. Nous avons du mal à respirer et la tête nous tourne un peu, tout comme l’alcool contenu dans certaines boissons. L’eau est toujours présente, mais elle devient de la glace et seul le feu peut nous permettre de la faire fondre. Mais si nous pouvions monter encore plus haut, sur la plus haute des montagne, nous verrions qu’il n’y aurait plus d’air, donc plus de nuages ni d’eau ou de feu. Il resterait seulement la montagne, cette terre majestueuse... » Regardant tour à tour ces compagnons d’un soir, il continua : « mais cette terre majestueuse serait surement très triste sans les autres éléments, comme dénuée de sens. »
  9. Merel était à la taverne depuis quelques jours. Il avait la peau burinée à cause des embruns du littoral Irliscien. Il n’était pas mécontent d’avoir posé ses valises à l’auberge pour quelques jours avant de devoir repartir. Le débat commencé quelques minutes plus tôt par la tavernière lui fit hocher la tête de déception. *Encore un débat pour monter les éléments les uns contre les autres. Quand comprendront-ils qu’ils font fausse route* Il se dirigea néanmoins vers la tavernière pour lui demander une tisane de sapin. Merel aimait particulièrement son gout prononcée qui lui rappelait la forêt où il aimait passer du temps. Rejoignant la table, il salua Calyso restée à l'écart et commença: « Cela fait maintenant plus de sept années que je parcours les alentours de Melrath Zorac. J’ai parcouru bien des contrées des cimes enneigées au plus profond du marais d’IssCanak. Même si il me reste encore beaucoup de lieux à découvrir, mes voyages m’ont fait comprendre beaucoup de choses... Pour peu que l’on sache regarder et écouter ce qui nous entoure. » S'asseyant à côté de Selene, il salua l'assemblé avant de reprendre: « Tous les éléments sont nécessaires pour obtenir la richesse de nos contrées. La terre est essentielle pour supporter toute chose et pour permettre aux êtres vivants de s’ancrer fermement dans le sol, que vous foulez tous les jours. L’eau est essentielle pour vivre, se rafraichir ou grandir. Même le simple cactus du désert en a besoin. L’air est essentielle pour insuffler la vie aux plantes et à nous-même. Quant au feu, nous sommes content de le trouver dans une bonne cheminée pour se réchauffer, pour manger des plats délectables. Mais il participe aussi à la nature. Certaines arbres, comme le séquoia, a besoin du feu pour que ses cônes s’ouvrent et laissent tomber leurs graines. » Merel attendit quelques secondes, comme perdu dans des souvenirs lointain. Il releva doucement la tête et reprit : « Mais la terre reste l'élément le plus complet. Yuwéna, si je t'enfermais dans un tonneau, tu ne pourrais pas vivre bien longtemps, même si celui-ci était rempli d'air. L'air que tu inspirerais deviendrais toxique peu à peu. Et ta chope de cervoise n'est-elle pas faite en terre cuite? »
  10. Sous l'onglet conquête il y a une petite erreur: La conquête du territoire permet aux factions s'assouvir leur domination géographique => La conquête du territoire permet aux factions d'assouvir leur domination géographique
  11. Bonsoir à tous, je (re) débarque après quelques mois d'absence et il y a eu pleins de changements, ce qui est super. Je ne sais pas si mon commentaire sera pertinent puisque je n'ai "plus trop" pour le moment une vision globale du jeu, mais je trouve les commentaires de Tigrr et Panda pertinents. Je me pose quand même une question. Est-ce que les joueurs vont en effet investir des PC ou PI ET des ressources pour prendre une tour qui sera peut-être (surement) reprise ? Pourquoi ne pas limiter les prises dans le temps ? Une faction prend une tour, qu'elle garde pendant x jours/semaines ? D'un point de vu RP, ça pourrait s'inscrire avec le payement de la solde des soldats de la tour (doit bien y avoir quelqu'un dedans non ?). Le coût de maintien de la garde se faisant en pièce d'or qui augmente tous les jours (avec un maximum atteint au bout de x jours/semaines). Il suffirait également d'indexer les PV de la tour sur la solde des soldats. Plus on paye, plus la tour à de PV (puisque les soldats ont pu s'entrainer). Soit la faction à de l'argent et elle peu maintenir la garnison, soit il ne sera plus "rentable" de la garder et elle pourra la libérer, ou alors la faction ne pourra plus payer et la garnison désertera. Ca pourrait permettre d'avoir des tours avec peu de PV initiaux, ce qui aurait le mérite de faire participer des joueurs BL ou des petites factions aux animations. Ca mettrait aussi peut-être de l'animation pour les grosses factions qui auront un intérêt stratégique à "reprendre" les tours des autres factions avant que les garnisons ne soient trop importantes. Ca reste des idées comme ça de dimanche soir !
  12. Partage de connexion.
  13. Bha, je trouve que ce topic donne mal à la tête. Je suis également rodeur. 106 au moment de l'animation donc un pitit comparé aux autres. Et la seule personne que j'ai pu tuer et qui était full vie est un level 53... Et encore, il m'a fallut deux doubles jets et me mettre dans le rouge... J'en ai d'ailleurs un peu honte... Les autres joueurs que j'ai réussi à tuer étaient déjà bien moignon... Le plus simple à mon humble avis est de fixer un premier chiffre genre 50% et de voir la prochaine animation pvp ce que ca donne. Ou alors d'organiser un dojo de rodeurs une fois la modif effectuée. Mais vouloir essayer de trouver le chiffre parfait du premier coup, ca ne fonctionnera pas. Une chose à la fois
  14. Pour répondre à Pantyl, Les joueurs pourraient en effet s'amuser à récolter des très petites ressources en pagaille. Mais ca ne servairait pas à grand chose. Certes, ils pourraient les revendre mais à moins de 20 po l'unité, ca n'est pas rentable. Enfin à mon avis. Cette expertise servirait à la longue d'extraire des ressources de niveau plus important. Je ne connais pas ton niveau Nadhir mais perso, à mon level 31, je récupère aussi des allumettes en 2 coups. Et je peux en avoir à la pelle. Mais ca ne me sert à rien dans les recettes M2. Par contre, des aubier du tilleuls, ben me faut plus de 32 coups pour les avoir. Et ca, m'en faut un max pour les recettes. Ca me ferait plaisir qu'à partir d'un certain seuil, on puisse avoir un truc en plus. Quand je vois tout le bois que je coupe pour récupérer 1 allumette, c'est pas écolo ;-) Enfin je me dis que couper un tronc entier et être même pas capable de récupérer 2 allumettes, faut le faire. A moins bien sur que je taille mon bout de bois à la hache, les yeux bander et avec 5g dans le sang ! Après, les chiffres étaient indicatif. Tu peux mettre 5000 si tu veux. Ca fera réfléchir les joueurs pour savoir dans quelle ressources ils se spécialisent. Parce que récupérer 5000 allumettes pour avoir un bonus, plus 5000 je sais pas quoi pour avoir le même bonus dans une autre ressource, mine de rien, ca en fait des pp à dépenser ! Concernant ton haut level, tu n'est pas obliger de refaire de la menthe ou je ne sais quoi si tu n'en as pas besoin. Si tu n'en extrais pas, par définition, tu te fiches de l'expertise de cette plante. Mais une expertise sur une ressource niv 32, ca peut être intéressant. Car il ne te faudra pas 2 coups pour les extraire celles-là. Après, on a tous dans notre page métier le nombre de ressources qu'on a déjà extrait. Donc on peut très bien imaginé partir de ces chiffres là. Si tu as déjà plus de 1000 menthe, ben t'auras un bonus sans rien faire. Tu peux aussi voir le côté campement. Bien qu'il y a longtemps que je n'en ai pas vu... Mais si jamais tu dois récupérer en vitesse des ressources, c'est mieux de droper 2 menthe avec 1pp qu'une seule. En même temps, les menthes ne servent pas trop dans une tente. Mais bon, tu dois me comprendre. Il ne faut pas oublier non plus qu'il n'y a pas que des HL avec des niv métier >50 (pour exagérer). Il y a des guildes qui sont plus modeste et qui ont peut être du mal à récolter tout ce qu'il faut pour des quêtes. Et parfois acheter à d'autres joueurs peut être compliqué. C'est dommage que ca ne soit d'ailleurs pas des plus petits joueurs qui s'expriment sur ce sujet. Mais pour les ODK, les Unions, Enfers, Constell, Thuatha, etc, je ne me fais pas de soucis niveau ressource.
  15. Je ne comprends pas trop pourquoi tu es contre Mr Much. Ca récompense les joueurs qui font régulièrement leur métier M1. Celui qui n'en a rien a faire, ou qui ne le fait jamais, ne sera pas concerné par cette idée. Et à la longue, ca récompensera les joueurs sur leur métier. Puisqu'il y aura plus de ressources récoltés. Après, c'est sur que les joueurs qui récolteront plus seront gagnant comparé à un joueur qui ne récolte pas. Mais c'est déjà le cas de toute façon.
×
×
  • Create New...