Aller au contenu
Terre des Éléments

Selene

Membres
  • Message(s) posté(s)

    473
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Selene

  • Rang
    Plume d'Or
  • Date de naissance 10/04/1987

Profile Information

  • Gender
    Female
  • Location
    Alsace^^

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Visiteurs récents du profil

6 008 visualisations du profil
  1. Selene

    un jour félin

    Joyeux Anniv Tigrrr
  2. Selene

    Un jour Unique

    Avec un peu de retard....Joyeux Anniversaire Keril!
  3. Selene

    Noire Soeur

    J'étais revenue victorieuse, et rien ne me faisait plus plaisir que la surprise que qui se peignait sur le visage de ma comparse. Je pus lire cette expression aisément et j'eus le sentiment d'enfin gagner son estime, si précieusement et jalousement gardée jusque-là. Je venais d'accéder à un niveau supérieur dans la cours des jeux que nous menions, et je me sentais enfin retrouver une place d'égale, ou presque, à ses côtés. Nous avons fêté dignement mon intronisation, louées Lloth comme il se doit, et après quelques jours festifs, Hycate m'enjoignit de reprendre l'entrainement, car nous devions nous tenir prête, la déesse ayant des projets pour nous! Je repris avec fougue les incantations des sorts cléricaux, invoquant syllabes après syllabes, mots après mots, avec les bonnes intonations. A chaque erreur, je lisais la désapprobation sur les traits de l'elfe noire, et je craignais des effets indésirables dus à ma mauvaise prononciation. Mais visiblement, je n'offensais pas Lloth et c'était là le principal. Au bout de quelques semaines, je pus sans trop de difficultés invoquer des araignées et des démons mineurs. Les morts-vivants, ça c'était une autre affaire, et après 10 jours non stop à travailler cette invocation et un énième raté, j'en eu marre et je me pris une pause de 2 jours pendant lesquels je me changeais les idées en fréquentant assidûment mon nécromant de l'Au-Delà. Eridani, il ne me laissait pas indifférente et jour après jour, il prenait une place plus importante dans mon coeur. Je passais deux jours enchanteurs à ses côtés, m'amusant avec lui à effrayer nos ennemis, à boire des coups à la taverne et à toute autre activité plaisante. Je revins en forme et à nouveau motivée pour reprendre auprès de ma comparse les exercices. Il m'avait fallu cela pour être reboostée et sereine. Je crois que la Drow ne vis pas de très bon augure mon absence, mais toujours est-il que ma petite escapade m'avait fait du bien. Je repris assidûment l'entrainement, et 3 jours plus tard, je réussis enfin à invoquer mon premier mort-vivant.
  4. Selene

    Invasions de filleuls!

    Haha, j'ai bien vu l'annonce des admins concernant les parrainages mais là, voir 88 messages de nouveau filleuls dans la messagerie, ça fait peur! On devrait pouvoir leur envoyer des messages groupés non? Qui d'autre a été bombardé de filleul ici?
  5. Selene

    Noire Soeur

    J'attendais, anxieuse, que la Yochlol se décide enfin à donner un verdict. La nervosité montait au fur et à mesure que l'attente se prolongeait, si bien que je mis un moment à remarquer les yeux vides, presque vitreux, de l'esprit. Tout comme Hycate, j'en déduisis qu'elle communiquait ainsi directement avec sa maîtresse. Quand la Yochlol repris enfin la parole, j'en fus soulagée, car c'était pour m'annoncer une bonne nouvelle. Lloth avait accepté mes voeux! J'en fut presque trop abasourdie pour réaliser la magie de l'instant. Je regardais l'Envoyée de la Déesse-Araignée avec des yeux ronds, et courbais le cou pour qu'elle l'entoure avec le pendentif qu'elle avait apparaître en un tour de main. Je n'osais souffler mot, tant la solennité de l'instant était puissant, j'aurais eu l'impression de la briser avec des mots futiles. Je me contentais de hocher gravement la tête aux dernières paroles de la Yochlol, pleine de ferveur. Un frisson me parcourut néanmoins lorsque l'avertissement sonna à mes oreilles Puis l'Esprit se détourna pour dire quelque chose à ma comparse, avant qu'elle ne disparaissent rapidement. J'eus encore un peu de mal à réaliser ce que je venais de vivre. Me voilà donc prêtresse novice de Lloth! Un monde de pouvoir et de noirceur s'offrait à moi. L'excitation et la jubilation prenaient finalement place en moi et je fêtais joyeusement mon ordination avec Hycate le soir même. Le lendemain, ma mentor dans ma nouvelle religion me parla de l'épreuve des Ténèbres que je devais subir. A vrai dire, ne sachant pas trop à quoi l'attendre, je n'étais pas tellement inquiète que ça. Certes je n'avais pas de vision nocturne, mais je me débrouillais plutôt bien dans le noir en général. Elle me parla d'un objet sacré, un bourdon de prêtresse qui rendrait hommage à Lloth, et cela répondrait à la demande de la Déesse car il devait se trouver dans... la faille abyssale?? Je déglutis discrètement à cette annonce, mais n'en laissa rien d'autre paraître sur mes traits impassibles. Soit! Je passerais l'épreuve comme l'exige ma Déesse et je ramènerais le bourdon pour la glorifier! Après quoi je partis sans attendre me préparer pour mon expédition. Quelques heures plus tard, je franchissais l'entrée des tunnels de l'Académie et m'approchais du grand pont suspendus traversant la faille.J'avais déjà emprunté ce chemin et j'étais descendue au fond de la faille, mais toujours en compagnie de mes camarades de l'Au-Delà.... Cette fois, j'étais bel et bien seule. Après quelques acrobaties et un atterrissage sans douceur, je me suis retrouvée dans les ténèbres complètes des abysses. Je percevais à peine une légère lueur venant du haut du tunnel. Je restais quelques temps, jusqu'à ce que mes yeux s'habituent au noir et que mes pupilles soient ouvertes au maximum pour capter le moindre trait, la moindre lueur qui pourrait poindre au fond de cet obscurité. Je soupirais au bout d'un moment, vérifiant mon sac rempli à ras bord de potions. Il était temps d'avancer et de me risquer à la rencontre des créatures abyssales. Elles n'étaient pas tendres dans mes souvenirs. Et même si j'avais gagnée en puissance, elles restaient dangereuses et capables de m'envoyer à la nécropole... Un pas.... rien... deux pas... Toujours rien, mais je captais des sons qui s'amplifiaient et n'auguraient rien de bon. Trois pas.... Vlam! Un coup venu de nul part, je fais un pas de côté pour l'éviter et une morsure par là! A grand coups de soins et de potions, je progressais entre les vers sournois, les ulcausaurus et le kermotian hargneux. Plusieurs fois j'évitais la mort de justesse. N'y voyant goutte, et pour progresser dans un ordre logique, je longeais les murs pour me repérer. Régulièrement, je déposais quelques pièces d'or par terre là où j'étais passée. Et régulièrement aussi, je lançais en l'air un sort de faisceau de pureté: l'espace de quelques secondes, des pans de la grottes étaient illuminés et les pièces au sol scintillaient, me montrant les endroits où j'étais déjà passée, et les ombres des monstres à éviter. Je cherchais ce maudit bâton comme une aiguille dans une botte de paille. J'y passais des heures et des heures et bientôt je manquais de potions. Je n'avais plus que mes forces pour me soigner et je m'affaiblissais de plus en plus. Un nouveau pas dans le noir et je dus rencontrer trois monstres en même temps. Je me suis sentie partir, je voyais déjà les lueurs de la nécropole et j'entendais presque le ton sarcastique de la recycleuse d'âme... Je priais Lloth de me donner la force de me soigner, mais je craignais qu'il ne fut trop tard. C'est alors que, par hasard, ma main étendu au sol rencontra un objet, ou plutôt un aliment qui avait du tomber de mon sac. Une carotte! Une carotte offerte par mon Eridani chéri. Je me souviens encore qu'il m'avait expliqué l'avoir enrichi en arrosant ses plants avec de l'eau mêlée de potion de vie. Après tout, je pouvais toujours essayer! Je croquais dans le légumes et me sentis de suite mieux. J'eux de nouveau quelques forces pour me soigner. Je souris en le remerciant intérieurement de son cadeau. Je cherchais à m'éloigner ds monstres pour réfléchir à la suite posément quand je butais sur quelque chose au sol. A tâtons, je me baissais et trouvais l'objet qui avait failli me faire choir.... Long et assez épais, il s'agissait apparemment d'un objet en bois, sculpté aussi car je sentais de nombreuses arrêtes sous la pulpe de mes doigts. On aurait dit un long bâton, je crois que j'avais trouvé le bourdon de prêtresse!! Je lançais, soulagée, un dernier faisceau de pureté pour retrouver la sortie. Quelques mites venimeuses qui n'étaient rien comparés aux autres monstres me piquèrent un peu mais je n'en avais cure. Je remontais avec toutes les forces qui me restaient et pus enfin observer le bourdon de prêtresse que j'avais trouvé. Il s'agissait bien de cela, nul doute là dessus! Une pierre précieuse y était incrusté sur le dessus, et le travail de sculpture dessus digne des plus grands artisans! Munie de mon précieux cadeau, je repris la route jusque vers notre repaire, épuisée mais satisfaite, et fière d'avoir pu remplir ma mission.
  6. Selene

    Mauvaise étique profesionnel

    Bonsoir, Ce post me donne envie de réagir parce que quand même, rendez-vous compte, c'est incroyable de devoir en arriver là! Des "arguments plus violents" pour forcer quelqu'un a communiqué, si cela revient à mentir sur le chat public et à menacer faussement toute une faction de suppression, c'est juste pas possible. Bien sur que c'est pris au pied de la lettre! (parce que bien évidemment on y a tous plus ou moins cru, avec ce qui se passe en ce moment, ça ne rigole plus trop du côté des admins....) Il faut trouver d'autres moyens, parce que là il va y avoir des quiproquos à la c** juste pour des mensonges! Menacer le joueur en question de suppression de compte, je pense que cela suffit, en lui laissant un délai!
  7. Selene

    Noire Soeur

    Je restais quelques instants muette de stupéfaction devant l'apparition fantomatique devant moi. Hycate ne m'avait pas précisément dit à quoi m'attendre avant de commencer le rituel. Sans doute qu'elle-même ne savait pas exactement ce qu'il allait advenir. J'avais remarquée que son expression la plupart du temps impassible avait trahit une fraction de seconde sa stupeur. Elle n'avait pas du penser que cette Envoyée de Lloth viendrait en personne. De mon côté, il fallait avouer que je n'en menait pas large. Un charisme impressionnant se dégageait de la Yochlol luminescente, et je remerciait Lloth de me permettre ainsi de la voir, moi qui ne possédais nul don de nyctalopie. Avant la cérémonie, j'avais appris mes vœux par cœur, mais j'avais l'impression de me liquéfier sur place et d'oublier toute pensée cohérente sous le regard de braise de la démone présente ici. Je... Merci pour cet honneur, glorieuse Lloth... Je.... je ressens votre immense présence à travers celle de votre Envoyée. Louée soit Lloth! En commençant avec ces quelques mots, je pris de l'assurance et ma ferveur pris le dessus, toute excitée que j'étais de prononcer mes vœux. Puissante Déesse! Accorde-moi la grâce de ta bienveillance, à moi, simple humaine, qui désire rejoindre tes rangs et faire connaître au monde ton culte. Je promet d'engager mon âme, mes pouvoirs et mes forces à te servir dignement. Je ferais trembler tes ennemis et t'offrirais leur âme en sacrifice, car mon bonheur sera de te plaire et d'étendre ta toute -puissance sur ces Terres. Glorieuse Lloth, je souhaite de toute mon âme devenir une de tes vestales. Accorde-moi tes dons, et je jure de tout faire pour ne jamais te décevoir, de t'obéir et de songer à célébrer ta toute-puissance avant toute autre chose. Louée soit-tu, Ô grande Déesse, je remet désormais mon sort entre tes mains avec cette offrande. J'avais pour offrande un elfe sylvain capturé par mes soins. Celui-ci m'avais donné du fil à retordre, mais je savais qu'il s'agissait de la meilleure offrande possible pour la Déesse-Araignée. J'avais d'abord passée de nombreux jours aux abords et dans la forêt d'Irscilia. Tout en récoltant des plantes qui ne poussaient que là-bas pour regarnir mon stock, j'en avais profité pour espionner les allées et venues des elfes qui avaient la fâcheuse habitude de suivre régulièrement les mêmes chemins qu'ils avaient déjà empruntés. Les habitants avaient ainsi pu remarqué que je ne représentait pas une menace et s'étaient habitués à mon aura maléfique. J'avais fini par me cacher un soir dans les branches d'un arbre, et, mon élément aidant, je me suis fondue dans la nature, quasi immobile, guettant ma proie pendant de longues heures nocturnes. C'est à l'aube qu'un bel éphèbe imberbe était passé sous mon arbre. Avec la flûte du Phoenix que je possède, je lui ai joué une belle mélodie du désœuvrement, si bien qu'il n'a pas pu appeler à l'aide ou même se débattre. J'en ai profité pour le ficeler rapidement et le ramener, le tirant derrière moi à l'aide d'un sort d'hématocrite améliorée pour me donner un peu plus de force. Je me tournais donc vers l'obscurité où attendais mon elfe étourdis, bâillonné et attaché. Je le fis glisser devant la grande Yochlol avant de me munir d'un grand couteau sacrificiel pour déclamer avec ferveur: Grande Lloth, je t'offre en sacrifice l'âme d'un de tes ennemis héréditaire en gage de ma bonne foi. Daigne accepter cette offrande! Que sa mort t'apporte l'apaisement et la gloire! Je me mis alors à genoux devant le supplicié, brandit haut le couteau et le lui plantais sans autre forme de procès dans le cœur. J'avais opté pour un sacrifice réussi et sans bavure plutôt qu'une mise à mort impressionnante avec plein de sang qui gicle... J'apprendrais sans doute au fil du temps ce qui plaisait le plus à Lloth. Laissant le couteau sacrificiel dans le corps inerte de l'elfe, je sortis une légère dague de ma tunique, tendit mon bras vers l'Envoyée de la Déesse et m'entaillais l'avant bras. Le récupérais le précieux liquide dans un petit bol avant de le tendre vers la Yochlol. Voici mon sang, liquide vital qui t'es désormais consacré, Ô grande Déesse! Louée soit Lloth! Tout était désormais joué, mon coeur battait la chamade devant l'incertitude qui me taraudait tout autant que de voir l'expression avide du Démon devant mon sang.
  8. Selene

    Noire Soeur

    Les jours passaient dans un joyeux tourbillon incessant. Il y a avait toujours quelque chose à faire, à apprendre, à découvrir! J'étais auprès de Hycate une élève assidue. Je buvais ses paroles et intégrait les préceptes de Lloth comme s'ils avaient toujours été miens. Cette nouveauté m'attirait et m'exaltait au point que le reste pouvait se trouver reléguer au second plan. Cela tombait bien: le refus de l'ordre établi, la loi du plus fort et tout ça, c'étaient déjà des idées en vigueur au sein de l'Au-Delà. Quand vinrent les travaux pratiques, je fus encore plus enthousiaste. Les prières et les incantations me fascinaient et les intonations de la langue Drow me donnèrent un peu de fil à retordre. La prononciation des syllabes était exigeante et je mis toute mon ardeur pour déclamer correctement les paroles sacrées de la Déesse Araignée. Joindre aux prières des sacrifices humains du sang de mes ennemis me ravit et je trouvais une nouvelle dimension, ou même une nouvelle vocation dans cette activité. La Drow se révéla être une professeure exigeante, si ce n'était intraitable! Je fis et refis des centaines de fois les incantations, recommençant inlassablement jusqu'à ce que la moindre intonation soit parfaite. Nous avons poursuivi avec les sorts cléricaux, qui pour le moment n'avaient aucun effet mais qui me serviraient si Lloth m'acceptait comme prêtresse. Il y en avait beaucoup et chacun avait un rôle précis. Mais cette multitude d'informations en si peu de temps contribuait à m'emmêler les pinceaux et il m'arrivait fréquemment au début de mélanger les phrases. Ma comparse ne manquait pas une occasion de me rappeler à l’ordre et d’une manière agressive. J’avais beau faire les meilleurs efforts possible, je n’avançais pas assez vite, jamais assez vite au goût de la Drow. Seules ma soif de pouvoir et la volonté de me rendre au même niveau magique que Hycate me permirent de subir sans broncher ses incessantes remontrances. Ça et aussi la fréquentation à mes quelques heures perdues (bien assez rares je devais l’avouer) de mon nécromant de l’Au-Delà. Mon dépeceur de lapin me manquait parfois et j’essayais de trouver un peu de temps à passer avec lui. Je lui parlais de mes projets, de mes aspirations et il semblait enchanté pour moi. Je l’imaginais déjà régner sur l’Au-Delà d’ici quelques temps, avec lui comme compagnon… ! En parallèle, j’appris également le sort profane Pluie de Météore. Après tous ces apprentissages, ce fut à nouveau un laborieux apprentissage. Il fallait de la rigueur et de la précision, et malgré ma fatigue, je m’entrainais inlassablement sous les injonctions de la Drow. J’eus au final le plaisir immense de reproduire la dévastation qu’avait effectuée en première la Drow sur les jardins de l’Académie. Un jour, elle m’annonça enfin que j’étais prête pour devenir novice et me demanda de rédiger mes vœux de prêtresse. Je passais une soirée studieuse à mettre sur le papier mon adoration pour la Déesse-Araignée, et mon désir de la servir. Le lendemain, j’allais prévenir Hycate que j’étais prête.
  9. Selene

    un jour sélénite

    Merci merci Z'êtes des amours!
  10. Selene

    Noire Soeur

    Petit à petit, dans mon esprit se formaient des idées, des envies, des rêves que je n'avais jusque là jamais osée formulés. Je dois avouer que la perspective de diriger ma faction ou d'acquérir de nouveaux pouvoirs exaltaient mes sens et faisaient fonctionner mes pensées à plein régime. Et puis, l'idée d'être initiée par Hycate, de passer encore du temps avec elle... Tout cela me donnait une chance d'accéder aux mêmes pouvoirs qu'elle, et non de me sentir inférieure et bien inutile comme je m'étais sentie il y a peu. La Drow m'avait montré à plusieurs reprises les pouvoirs faramineux dont elle était investie et il me fallait admettre que j'étais loin de l'égaler. A vrai dire, elle gagnait tellement vite en puissance que de jour en jour, je sentais l'écart entre nous se creuser. Je marchais à ses côtés dans les tunnels, songeuse. Une vestale de Lloth...? Je mesurais le poids de ses mots quelques instants, imaginant ce que cela pourrait donner. Être à nouveau d'égale à égale avec Hycate, fomenter de nouveaux forfaits et nous amuser comme des folles, voilà un beau programme! Oui, retournons au repaire! J'ai hâte de commencer à vrai dire! Tu m'a convaincue, je deviendrais une disciple de la Reine - Araignée. Mes ennemis, nos ennemis craindront son courroux, car je choisirais avec soin les sacrifices qui lui seront offert... Enseigne-moi le culte de Lloth, ma chère Hycate! Je serais une disciple des plus assidue! Dans ma voix transparaissait l'empressement et la passion que je ressentait. L'excitation me gagnait et j'étais désormais pressée de démarrer l'initiation. Je pensais à peine aux trésors que nous avions amassés, ravie d'avoir désormais un nouvel objectif. J'affichais ainsi un air enjoué durant tout le trajet et nous fumes bien vite de retour au repaire, où j'affichais un sourire ravi au démon gardien de l'entrée.
  11. Selene

    Beubaille

    Oh... Tu vas nous manquer Noe... Je te souhaite de tout coeur une bonne continuation sur les forums, en espérant peut-être te croiser un jour^^ Merci à toi, tu as été un très chouette compagnon de route, que cela soit parmi les amis ou les ennemis dans le jeu Bon vent et et peut-être à bientôt sur d'autres horizons
  12. Selene

    Concours d'écriture

    Bonsoir! Désolée pour le gros retard, nous n'avons pas réussi à vraiment relancer ce concours. Je clôture donc celui-ci avec l'annonce des résultats de la dernière partie. Je remercie les derniers participants pour leur patience, et l'ensemble des participants pour avoir fait vivre un peu de rp sur ce topic! Le texte de Baracil remporte la première place, pour avoir un texte cohérent et relatif à la carte proposée ainsi qu'au background de TDE. Un mp lui sera envoyé concernant la récompense! Le rp de Sepertina vient en second, quelques incohérences au niveau du nom de l'enfant dans ton histoire, et assez peu de lien avec la carte proposée. Pour finir, le texte de Crown, un peu court néanmoins. Merci et bravo à tous les 3! Et pour finir, vive le rp!
  13. Selene

    Noire Soeur

    Désormais à l'abri et loin des hordes de morts-vivants qui ne nous voulaient visiblement pas que du bien, je pus prendre le temps de réfléchir plus posément à la situation. Les paroles de Hycate furent soigneusement écoutées, car, il me fallait bien l'avouer, les pouvoirs dont elle faisait preuve me semblaient incroyables et je ne pouvais nier que cela me rendait envieuse. Mais la perspective de devoir renier mon allégeance à Fimine ou à Niue m'empêchait de me laisser aller à seulement envisager une telle possibilité. Hycate me parle de son cas un peu particulier. j'en déduis qu'elle a du accomplir des rituels très précis et en grand nombre pour retrouver les faveurs de sa déesse. Mais elle précise qu'il en serait différemment pour moi, et que le prix du sang n'impose pas de victimes particulières. Elle a raison, car tuer ne me dérange pas, du moins pas sous certaines conditions. J'aurais donc tout le loisir de choisir précisément les victimes que je jugerais nécessaire d'être sacrifiées... Voilà qui me laisse songeuse. Oui, de ce point de vue là, tu as raison, ce n'est pas donner la mort qui me gêne, mais il me faut une bonne raison pour le faire, et pas avec une victime au hasard... Du moment que je peux choisir... J’enchaîne en parlant de mon allégeance à mes divinités de prédilection. Si la déesse Araignée demande l'exclusivité, je ne saurais renier Fimine et Niue pour elle, voilà qui est plus que certain! Je n'avais effectivement pas fait très attention à tout cela, mais il s'avère que Hycate me remet les points sur les "i" en précisant d'emblée qu'elle n'a renoncer à aucun ancien sort ou type de magie avant de revenir vers Lloth. Il est vrai que je n'y avait jamais réellement songé en ces termes, mais en cherchant à peine plus loin, je constatais qu'effectivement, la plupart des pouvoirs que j'utilisais provenait de la magie profane, éventuellement liée à l'Unique mais en aucun cas directement liée à Fimine. Quand à Niue, il avait certes un rôle dans certains sorts dévastateurs mais de la même façon, cela ne représentait pas l'essentiel de la magie que j'utilisais. Mais de là à prétendre que ce n'est que poudre aux yeux! J'affichais un air sceptique. « Quoi ? Tu en doutes ? Alors laisse-moi t’offrir une petite démonstration. Allons plus loin, dehors. » Je la suivis vers les jardins de l'Académie, où elle me fit une démonstration d'un sort qui ressemblait étrangement au Châtiment de l'Unique qu'il m'arrivait d'utiliser. Je restais prudemment auprès d'elle, comme elle me l'avait demandé. Il s'avéra qu'au bout de quelques minutes, le terrain ressemblait à un champ de guerre et les dégâts semblaient supérieurs à ceux que j'aurais infligé avec mon propre sort. Hycate m’entraîne alors de nouveau plus loin, de sorte que nous ne soyons pas vues par un des sages de l'Académie, cela pourrait nous causer quelques ennuis. Une fois à l'écart, je prend le temps de répondre à ma comparse. Oh... C'est assez incroyable... Je dois dire que je suis surprise.. Tu as raison, et si je comprend bien tes propos, rendre hommage à la déesse araignée ne m'empêcherait pas de continuer à honorer aussi Fimine et Niue. Après tout oui, pourquoi les dieux ne pourraient-ils pas tous cohabiter ensemble, comme nous autres humains ou autres races le faisons aussi, que cela soit par la guerre ou la cohabitation pacifique ? Lloth trouverait peut-être une place parmi le panthéon des divinités de la Terre des éléments. Je me sentis soudain un peu bête d'avoir opposé tant d'hostilités aux croyances de Hycate, il était peut-être temps que je m'ouvre à d'autres possibilités, ou du moins que je l'accepte sans réserve de la part de ma comparse. Bon, tu m'as convaincue, je suis désolée d'avoir douté comme ça. En tout cas, je comprend que tu te tourne vers ta déesse et je ne critiquerais plus cela, promis! En fait, je suis presque curieuse d'en savoir un peu plus. Ta déesse, elle accepte d'être honorée même par ceux qui ne viennent pas de sa terre natale, même par ceux qui ne sont pas Drows? Me laisser tenter? Oh peut-être pas encore de suite, mais qui sait, la possibilité pouvait désormais prendre forme dans mon esprit...
  14. Selene

    Concours d'écriture

    Bonjour, Essayons donc de relancer ce concours après un petit moment de pause! Les règles changent un peu, le rp que vous pouvez dorénavant proposer est totalement libre. Le principe est simple, je poste une carte créer par Frenchouf, variante d'une carte actuellement présente sur le jeu, et vous écrivez un texte ayant un minimum de lien avec la carte! Vous avez 2 semaines pour poster, jusqu'au mardi 1er août ! Bon courage et bonne écriture! La carte est donc: Melrath Zorac ville
  15. Selene

    Un jour volcanique

    Un peu en retard, bon Anniv Hephaounet!
×