Jump to content
Terre des Éléments
Sign in to follow this  
frenchouf

Le Coquelet, Fléau des marais

Recommended Posts

 

Le Coquelet est celui qui a le plus servi à inspirer aux Au-Delà la terreur du nom des Constellations et à affermir les colonies chancelantes des étoiles dans leur commencement.
                                                                                                                                                                     Lemy Thomann - La tragique histoire des aigrefins.

 

 

Le Coquelet, fléau des marais

 


Frenchouf naît sur Terra -terre élémentaire- près de la forêt domaniale. Aucune note ne mentionne son âge ni même les circonstances de sa procréation.
Issu d'un milieu ne vivant que pour les récoltes saisonnières, il s'engage comme charbonnier pour tenter sa chance dans le désert occidental. 
A Melrath Zorac, il travaille des années à la mine ou il est traité aussi durement qu'un esclave.
Une fois son service accompli, il rejoint pour un temps les "réfractaires" tous issus des contrées Terrannes, chasseurs indépendants vivants sous la menace 
constante des troupes Au-Delà.


Les récits ne le retrouve que plus tard au sein d'un fortin marqué du sceau des Constellations. Petite forteresse devenue le repaire des étoiles égarées.
Engagé dans un bataillon d'éclaireurs, il se montre habile en orientation et efficace au combat.
Lorsque le commandant de l’escadron meurt, le Terran est choisi comme chef. On le surnomme alors Frenchouf "le Coquelet".
Écumant les vagues sableuses du désert, le Coquelet multiplie les bonnes prises terrorisant les Au-Delà par ses manières expéditives. Il accumule dès lors un considérable trésor.

Mais lors d'une excursion à l'orée des marais, son régiment est cerné et massacré par les Au-Delà. Le coquelet en réchappe en se dissimulant sous les cadavres de ses compagnons.
De retour à la forteresse, le Roy lui fournit une nouvelle escouade et le Coquelet reprend sa chasse à l'or Au-Delà avec plus de véhémence encore; inventant des supplices particulièrement cruels pour obtenir des renseignements.

En début d'année 109, les Au-Delà envoie une puissante armée pour éliminer "le Fléau". Ce dernier capture la division et fait décapité tous ses membres n'épargnant qu'un soldat pour qu'il témoigne de la scène.


Commence alors une folle perspective. Au lieu de poursuivre chaque troupes, ils s'attaquent directement aux colonies démoniaques.

Le 17 de Braisa de la même année, l'objectif du Coquelet est la tour aux abords du marais. Des centaines d'hommes sont réunis pour l'expédition.
Ginji "la tactigraphe", Malicius "le cul nu" et Tnerual "le Monsenteau", d'excellents flibustiers se mettent aux ordres du Terran. 
Jamais alors les étoiles n'avaient réunis une force aussi conséquente et visé un objectif aussi ambitieux.
En chemin, la flibuste fait plusieurs bonne prises dont un convois chargé d'or et d'herbes rares.
Arrivés aux marais, les hommes débarquent par le nord. La garnison Au-Delà est massacrée, la tour est mise à sac. 
Le coquelet ordonne ensuite l'attaque de Ryîk-Akër ou les plus riches habitants de la tour des abords d'Isscanak avaient fui. Il laisse ses hommes ravager la cité durant plusieurs semaines.
Le butin de l'expédition est faramineux et partagé équitablement selon la promesse du terran.

 

Le retour à la forteresse est triomphal. Les pilleries sont ensuite complétées par de substantielles rançons.

En 109, le 14 de Pluvia, le Coquelet et ses hommes dévastent la tour du pilier d'Isscanak; les forteresses proche de la fontaine bleue sont saccagées ainsi 
que la tour des grottes à proximité ou le 25 du même mois le Coquelet dévore le cœur d'un commandant démoniaque.

Désormais, son ambition est sans limites. Il projette de s'attaquer à l'Arche, l'antre névralgique des Au-Delà. L'opération est un succès malgré de nombreuses
pertes.

 

Reprenant leur route, les étoiles capturent une caravane Au-Delà s'échappant vers le désert.
Leur course folle s'achève aux alentours de Til'Unis. Touché par une lame empoisonnée, le Coquelet est capturé. 

 

 

 

L'Ent Ropofage -Biographie des lumières éteintes- raconte que ce sont les Constellations elles-mêmes qui envoyèrent une nébuleuse pour le dévorer comme si les dieux ressentirent la crainte et voulurent effacer toutes traces de cette infâme créature.

 

 

 

5446887792superdupont13.jpg

Edited by frenchouf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...