Jump to content
Terre des Éléments
Sign in to follow this  
Selene

Noire Soeur

Recommended Posts

Quand Hycate eut l'idée de tenter quelque chose, selon ses termes, je ne cherchais pas à comprendre ou à deviner ses intentions et me contentait de suivre ses instructions. Je commençais à fatiguer et souhaitais en finir rapidement avec ce combat qui s'éternisait. Après une nouvelle potion de mana, je recommençais à bombarder l'Adepte de sorts offensifs plus puissants les uns que les autres. Pendant ce temps, j'entendis vaguement la voix de ma comparse incanter quelque chose en langage drow. 

Lorsqu'elle se tut soudain, j'arrêtais à mon tour les attaques et le silence se fit soudain pesant après tout le brouhaha ambiant. 

 

Il n'y eut d'abord rien et je sentis l'Adepte exulter de notre échec.  Et d'un coup les Gardabras morts se mirent à bouger et à se relever. Je restais figée, comprenant instinctivement qu'ils étaient désormais sous le contrôle de la Drow, par la volonté de la Déesse Araignée. 

Tout alla très vite et sur l'ordre de ma comparse, les morts-vivants se jetèrent sur leur ancien maître, qui résista néanmoins. Je repris alors les sorts offensifs pour abattre ses dernières défenses et il finit par succomber sous nos assauts confondus.

Je me joignis à Hycate pour partager notre triomphe et après avoir récupéré l'objet de notre mission et quelques bricoles utiles, nous sommes reparties au repaire remercier comme il se devait la Déesse et lui consacrer notre butin.

Je ne me doutais pas du sacré pétrin dans lequel cette mission allait me mettre....

 

 

Deux jours plus tard, alors que j'étais de passage à notre fort des Au-Delà, notamment pour profiter d'un moment avec mon cher Eridani,  je fus interpellée par deux camarades qui me demandèrent ce que j'avais fait l'avant-veille. Je savais qu'ils ne voyaient pas tous mon amitié avec la Drow d'un très bon oeil. Mais à leur ton, je compris qu'ils savaient déjà ce que j'avais fait, leur question n'était que pure rhétorique. 

- Je vois que vous le savez déjà. Mais ça ne date pas d'hier que je passe du temps avec Hycate à accomplir quelques méfaits.... Que se passe-t-il de si grave?

- Nous avons accepté il y a 3 jours un contrat très fructueux pour retrouver un parchemin volé par un Adepte transfuge. Ce contrat devait nous rapporter beaucoup, mais mystérieusement, l'Adepte est introuvable depuis deux jours....

Leurs regards se firent insistants et je commençais à blêmir un peu au fur et à mesure que je comprenais ce qu'ils me disaient. 

- On t'aurait aperçue avec ta "copine" à l'endroit où on nous avait informé que l'Adepte serait. Et il y a toutes les traces d'un gros combat là-bas...

- Quoi?? Mais comment j'aurais pu savoir que vous aviez un contrat pour cet Adepte?....

 

Je me retrouvais bien embêtée, j'avais, sans le savoir et sans le vouloir, couper l'herbe sous le pied de ma faction... Comment j'aurais pu...? 

Un éclair se fit soudain dans mon esprit! Hycate! Elle devait forcément le savoir et c'était jouer de moi! Elle avait parfois un fond un peu perfide et je la reconnaissait bien là!

Je devais aller la trouver, et récupérer le parchemin pour ma faction. 

- Je vais m'occuper de vous rapporter le parchemin, je fais au plus vite!

 

Le soir même, j'étais de retour près de notre repaire. J'attendis longuement cachée, jusqu'au milieu de la nuit, alors que la Drow était partie se coucher depuis quelques temps déjà. Quand le silence se fit plus calme  que jamais, je me mis en devoir d'aller dans la chapelle de la Reine-Araignée. Le parchemin n'était pas caché, au contraire. Il était maintenant revendiqué pour le culte de Lloth. 

Comment réagirait la Déesse si je lui reprenais ce parchemin? J'avais eu maintes occasions de me rendre compte de son pouvoir. Etais-je en train de faire une énorme bêtise, qui m'attirerait ses foudres pour le restant de mes jours? Je restais plantée là une éternité, devant le document que je n'osais retirer de son  socle, de peur des divines représailles. Comment allais-je me sortir de là?  Comment pouvais-je justifier cela à mes compagnons de faction?

Toute à mes réflexions, je laissais le temps passer sans m'en rendre compte et bientôt l'aube serait là...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour Hycate, la nuit suivait tranquillement son cours, telle une rivière calme et sombre, parsemée de rêves plaisants. La drow voyait ses plans prendre forme. Son objectif était désormais proche, presque à portée de main. Et plus important que tout, sa sombre déesse l’approuvait et la soutenait. Lorsque la victoire serait sienne, Lloth ne manquerait pas de lui exprimer sa reconnaissance. Et il n’y avait rien que Hycate désirait plus que les faveurs de sa déesse.

 

Dans son rêve, la drow proclamait son allégeance éternelle à sa divine protectrice et savourait l’aboutissement prochain de ses projets.

« La victoire est proche, je le sais ! Louée soit Lloth !

- Vraiment ? »

 

Surprise par cette voix surgie de nulle part, Hycate tournait la tête d’un côté et de l’autre, cherchant à en identifier la provenance, sans toutefois la trouver. Elle était seule, et pourtant elle sentait une présence.

« Qui va là ?

- Tu ne me reconnais donc pas ? »

 

La voix semblait effectivement quelque peu familière à la drow, sans pour autant l’identifier clairement.

« Que fais-tu ici ?

- Ne m’as-tu pas appelée ? »

 

La voix se chargeait d’un ton de reproche. Hycate se rappela qu’elle était en train de présenter ses dévotions à Lloth et tout à coup elle reconnut la voix : c’était celle de la Yochlol qui était apparue lors de la cérémonie des vœux de Selene.

« Puissante Envoyée, dites à la Reine Araignée que Son triomphe sur ces terres est proche. Tout est prêt pour cela, et je ne laisserai rien se mettre en travers de nos projets !

- Vraiment ? »

 

Cette fois, la voix se faisait railleuse. Hycate se sentit désemparée, et un peu en colère également : la Yochlol semblait savoir quelque chose qu’elle ignorait. Une difficulté imprévue que Hycate allait devoir affronter, probablement.

« Puisse Lloth toujours m’indiquer la voie à suivre pour la satisfaire et déjouer les embûches qui m’attendent.

- Si tu veux éviter de mauvaises surprises, commence donc par ouvrir les yeux ! »

 

Et Hycate s’éveilla.

 

L’aube semblait poindre au dehors de la caverne, d’après ce qu’elle en voyait. Un frisson la parcourut. Ce rêve avait été troublant, et trop net pour n’être qu’un rêve.

 

Un avertissement ?

 

Une semonce de la part de la Reine Araignée n’était évidemment pas à prendre à la légère. Mais pourquoi aurait-elle jugé cela nécessaire ? Hycate accomplissait Sa volonté, elle en était certaine. Et ses plans se déroulaient au mieux. Pourtant, la Yochlol semblait insinuer qu’elle avait omis quelque chose. Et son conseil…

 

… ouvrir les yeux ?

 

Cela laissait entendre que ce qui fâchait la Reine Araignée allait se produire sous son nez, et que sa vigilance allait être prise en défaut.

 

Ici même, peut-être ? Mais comment serait-ce possible… ?

 

La drow avait sécurisé la grotte avec divers enchantements et des démons surveillaient les lieux. Comment quoi que ce soit pourrait se produire ici sans qu’elle en soit immédiatement alertée ?

 

Cette pensée aurait dû la rassurer et pourtant il n’en fut rien. Peut-être faisait-elle justement trop confiance à ses diverses protections, et avait-elle tendance à se relâcher un peu… Rejetant ses couvertures, elle se leva brusquement et enfila ses robes. Puis sans prendre le temps d’un brin de toilette, elle sortit de sa chambre, décidée à inspecter son domaine en détail et à voir comment elle pourrait améliorer la sécurité des lieux. Ses pas la menèrent presque naturellement à la chapelle de Lloth, où tout était calme comme il se devait…

 

… et pourtant, une silhouette se tenait là, silencieuse, immobile et familière.

 

« Selene ? »

 

La silhouette pivota brusquement dans sa direction, comme dans un sursaut.

 

« Je ne voulais pas te surprendre. Tu es venue pour présenter tes dévotions à notre déesse ? »

 

Ce fut à ce moment qu’elle remarqua la main de Selene, fermée en poing sur un parchemin.

 

« Qu’est-ce que –

 

Le parchemin lui semblait familier, et une idée germa soudainement dans son esprit. Elle chercha frénétiquement du regard le parchemin pris à l’adepte, qui aurait dû se trouver sur l’autel de Lloth. Et qui en était naturellement absent. Pour la prêtresse qu’elle était, l’horreur le disputait à la surprise.

 

« Tu n’as tout de même pas… »

 

… volé à la Reine Araignée ce qui lui a été offert ?

 

L’outrage était tel qu’elle n’avait pas réussi à sortir la fin de la phrase. Cela revenait à profaner un lieu consacré. Selene étant désormais une prêtresse de Lloth, c’était de la folie suicidaire. Et Hycate risquait fort de pâtir du déplaisir de la Reine Araignée.

 

La surprise s’évapora sous la chaleur d’une bouffée de pure colère.

 

« Pauvre idiote !!! »

 

D’un sort rageur et bien placé, la drow plaqua l’humaine au mur, qui lâcha son trésor sous la violence du choc. Hycate le ramassa dans l’instant et prononça quelques paroles destinées à apaiser sa déesse, avant de reposer le parchemin sur l’autel. Puis elle se tourna vers Selene, qui s’était relevée dans l’intervalle. Et sa voix était dure comme l’acier.

 

« Qu’est-ce qui t’est passé par la tête ? Tu veux provoquer la colère de la Reine Araignée !? »

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais finie par me décider! Pesant le pour et le contre, j'avais passé une partie de la nuit à faire le point sur ce qui était plus important pour moi. Et au final, ma faction et mon allégeance aux Au-Delà était bien plus forte et importante que celle à Lloth. Cette dernière était encore récente, et motivée uniquement par le désir de suivre Hycate dans nos frasques communes. Mais voilà... depuis quelques temps, je ne me sentais plus aussi exaltée que depuis nos débuts. 

 

Il était en effet loin le temps où Hycate découvrait seulement son potentiel. Mais surtout où nous avions une relation de camaraderie. Il y avait certes déjà un peu de compétition, mais sous une forme saine qui nous poussait à nous élever l'une et l'autre. 

Mais quelque chose avait changé. Hycate ne pensait plus qu'au pouvoir et aux faveurs de sa Déesse Araignée. J'avais certes prêtée allégeance, surtout pour rester avec ma comparse.

Et de plus en plus, il me semblait que la Drow ne me considérait plus comme tel. Au mieux j'étais une disciple, et encore, parfois j'avais l'impression d'être plus sa servante.

Elle avait commencé par fomenter des plans sans m'en faire part, jusqu'à faire croire qu'elle m'avait trahie, et même si je n'avais pas de preuves, je restais persuadée qu'elle ne m'avais pas tout donné lorsque nous partagions parfois nos butins. 

 

Toutes ces réflexions m'avaient donc amenées à prendre le parchemin. Je m’apprêtais à repartir, quitte à affronter la fureur de la déesse s'il le fallait. Mais voilà, c'était d'abord celle d'Hycate à laquelle je devais faire face. Elle me fit sursauter et vis presque instantanément ce que j'avais en main, malgré la pénombre du petit matin. 

Son sort guidé par sa colère me projeta contre le mur de la chapelle et je lâchais le précieux document que la Drow ramassa et replaça sur l'hôtel avec une incantation. 

 

Sa fureur et son agressivité à mon encontre ne faisait que renforcer et alimenter la mienne. Ma colère s'amplifiait; comment avait-elle osé me mentir, me cacher que les Au-Delà avait un contrat sur cet Adepte. Elle avait été sournoise et se jouait de moi. Il était temps que cela cesse!

Je me relevais, un peu sonnée mais non moins déterminée.


Et toi, comment as tu pu me cacher le contrat qui pesait sur cet Adepte? Ce parchemin était destiné à d'autres. Tu ne pouvait pas l'ignorer, ne me dit pas le contraire! Tu te renseigne sur tout mais tu me cache bien des choses! Tu m'a mise dans une situation impossible et tu me force à choisir. 

 

J'étais dans une rage tout aussi folle que celle de la Drow, outrée et même de plus en plus à mesure que j'énumérais à haute voix les torts de ma prétendue comparse. 

 

Et bien je choisis, je choisis de trahir Lloth s'il le faut parce que tu n'a pas été honnête avec moi. Sa colère ne sera pas mieux justifiée que la mienne. Je regrette qu'on en soit arrivées là, par ta faute. Tout était tellement mieux à nos débuts, tu me faisait plus confiance! Mais c'est trop tard!

 

Je m'attendais à une autre attaque de la part de la Drow, je préparais mon mana et mes sorts, prête à l'affronter s'il fallait en arriver là!

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selene avait l’air presque autant en colère que Hycate et ses reproches se mirent à pleuvoir sur la drow... qui ne se laissa pas démonter pour autant.

 

« Et toi, comment as tu pu me cacher le contrat qui pesait sur cet Adepte ? Ce parchemin était destiné à d'autres. Tu ne pouvais pas l'ignorer, ne me dis pas le contraire!

- Bien évidemment que ce parchemin était destiné à d’autres ! Je te l’ai dit d’emblée. Quant au contrat en question, quelle importance ? A partir du moment où tu as juré de servir la Reine Araignée, toute allégeance autre se doit de passer au second plan ! Lloth ne tolérera pas que tu penses à d’autres avant elle – qu’il soient dieux ou mortels.

- Tu te renseignes sur tout mais tu me caches bien des choses! Tu m'as mise dans une situation impossible et tu me forces à choisir.

- Je protège ce qui mérite de l’être ! Je ne fais pas des cachotteries pour mon plaisir, si c’est ce que tu crois. Et je te dis tout. Tout ce que tu as besoin de savoir. Quant à ta situation, elle est des plus enviables : tu es une prêtresse de la Reine Araignée, la première humaine à accéder à un tel statut, pour autant que je le sache ! Tu jouis de Sa protection et tu peux désormais en appeler à Sa puissance ! Tu as déjà fait ton choix. Et c’était le bon. Le seul qui puisse te mener bien plus haut que tu ne l’aies jamais imaginé. Enfin, si tu cesses de saboter tes propres efforts, bien entendu... »

 

La colère s’estompait mais la contrariété de la prêtresse était évidente devant un tel gâchis – à ses yeux et certainement à ceux de son infernale protectrice. Elle tenta de ramener Selene à une attitude plus respectueuse.

 

« Pense à tout ce que tu as appris sur la Reine Araignée. Pense au pouvoir qu’Elle promet. Pense à notre ascension en ces terres ! Notre rang sera sans égal si nous La servons au mieux de Ses intérêts... »

 

Mais la Terrane était toujours ulcérée et enchaîna :

« Et bien je choisis, je choisis de trahir Lloth s'il le faut parce que tu n'as pas été honnête avec moi.

- BLASPHEME !!! hurla la drow horrifiée.

- Sa colère ne sera pas mieux justifiée que la mienne. Je regrette qu'on en soit arrivées là, par ta faute. Tout était tellement mieux à nos débuts, tu me faisais plus confiance! Mais c'est trop tard!

- Pauvre folle ! Tu veux délibérément attirer Son courroux sur ta tête... ? C’est de la démence ! As-tu idée de la cruauté du châtiment qu’Elle réserve aux traîtres ? Et tout cela pour quoi ? Etre fidèle à ta faction ? Mais réfléchis, enfin ! Lorsque la Reine Araignée aura ce qu’Elle veut, nous régnerons en Son Nom. Et alors, s’ils ont deux sous de bon sens, tes compagnons viendront de prosterner devant Elle et mendier l’honneur de La servir. Ce sont des mercenaires, tu le sais mieux que moi. Ils vont dans le sens où souffle le vent... et celui que Lloth s’apprête à relâcher s’apparente à un ouragan. Ils seraient stupides d’aller contre. Et de toute manière, en tant que prêtresse de Lloth et tenante de l’ordre nouveau, tu seras la mieux placée pour prendre la tête de ta faction. Avec la puissance de la Reine Araignée, aucun de tes compagnons ne pourra rivaliser avec toi... »

 

Hycate remarqua que Selene avait concentré son mana autour d’elle et activé des sorts défensifs. Elle plissa les yeux.

 

Une attaque ? Non, pas ici. Et elle n’a pas sombré dans la folie furieuse...

 

 

Elle se dit néanmoins qu’elle tenait là une excellente occasion de prouver à l’humaine à quel point ses paroles étaient fondées.

 

« Je vois que tu te méfies. Et tu penses pouvoir te protéger d’une éventuelle attaque de ma part, je présume ? Tes actes viennent malheureusement de te priver de toute opportunité de succès. Surtout ici, dans Sa chapelle. Découvre la puissance de Lloth ! »

 

Hycate prononça alors un sort de dissipation de la magie. C’était un sortilège très basique, destiné à annuler certains sorts, et il se basait sur la différence de puissance entre le lanceur et sa cible. Plus le lanceur était puissant et la cible faible, plus il avait de chances de fonctionner. Hycate était plus puissante que Selene, mais la drow pensait n’avoir guère plus que deux chances sur trois d’aboutir contre elle. En outre, Selene, connaissait parfaitement ce sort, et il existait des défenses contre lui. Bref, Hycate était certaine que ce sort ne pouvait qu’échouer... en conditions normales.

 

L’incantation résonna dans la caverne... et les défenses de Selene s’évaporèrent en un claquement de doigts, comme la flamme d’une bougie prise dans un brusque courant d’air.

 

Hycate avait fait appel à la puissance de sa sombre déesse, que Selene avait eu la mauvaise idée d’irriter. Et cela avait complètement déséquilibré le rapport de forces. Hycate eut un sourire doucereux.

 

« Vois l’inanité de tes efforts pour ta faction. Vois la puissance de Lloth. Sers Sa Gloire et elle sera tienne. »

 

Et elle tendit sa main ouverte vers sa comparse désemparée, noire tentatrice, l’invitant à la rejoindre dans les ténèbres de la Reine Araignée...

Edited by Suyvel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×